Stephon Marbury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stephon Marbury Portail du basket-ball
Stephon Marbury @ Amazon Fishbowl 2.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Stephon Xavier Marbury
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 20 février 1977 (37 ans)
Brooklyn, New York
Taille 1,88 m (6 2)
Surnom Starbury
Situation en club
Club actuel Beijing Ducks
(Chinese Basketball Association)
Poste meneur
Draft NBA
Année 1996
Position 4e
Franchise Bucks de Milwaukee
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-...
Timberwolves du Minnesota
Timberwolves du Minnesota
Timberwolves du Minnesota
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Celtics de Boston
Shanxi Zhongyu
Foshan Dralions
Beijing Ducks
15,8
17,7
17,7
23,4
22,2
23,9
20,4
22,3
20,8
19,8
21,7
16,3
16,4
13,9
3,8
22,9
-
-
Sélection en équipe nationale **
2004 Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Stephon Xavier Marbury, né le 20 février 1977 à Brooklyn, New York, est un joueur américain de basket-ball. Il joue au poste de meneur. Il participe à deux reprises au All-Star Game et est élu deux fois dans la All-NBA Third Team, troisième cinq de National Basketball Association (NBA), en 2000 et 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est choisi lors de la draft NBA 1996 en quatrième position en provenance de Georgia Tech par les Bucks de Milwaukee. Échangé la nuit de la draft contre Ray Allen aux Timberwolves du Minnesota où il fait équipe avec Kevin Garnett, Marbury joue aussi pour les Nets du New Jersey puis les Suns de Phoenix avant de rejoindre durant la saison 2003-2004 l'équipe de sa région natale : les Knicks de New York.

Suite à une blessure à la cheville contractée en février 2008 puis une sévère brouille avec l'encadrement des Knicks lors de la présaison 2008-2009, il ne joue aucun match officiel pendant près d'un an. Fin février 2009, Marbury et les Knicks parviennent à un accord sur le rachat de sa dernière année de contrat. Il devient donc agent libre quelques jours plus tard et signe jusqu'à la fin de saison avec les Celtics de Boston. Ses statistiques plongent avec 3,8 points en saison régulière (sa moyenne en carrière, cette saison comprise, est de 19,3). Lors de l'intersaison, il refuse une offre des Celtics, offre au salaire minimum pour un vétéran de la ligue soit 1,3 million de dollars, expliquant vouloir s'octroyer une année sabbatique[1].

Il rejoint l'équipe des Shanxi Zhongyu dans le championnat chinois en janvier 2010[2]. L'équipe est alors en 15e position sur 17. Il joue 15 rencontres, marque 22,9 points et donne 9,5 passes décisives en moyenne par rencontre[3]. L'équipe finit la saison à la 14e place du championnat. À l'été 2010, il ignore les propositions du Heat de Miami et prolonge de trois ans son contrat en Chine[4].

Marbury est reconnu comme ayant l'un des premiers pas les plus rapides de toute la NBA, cette qualité lui permet de se défaire de ses défenseurs assez facilement, mais aussi son style de jeu "street" fait de lui un joueur imprévisible pour ses défenseurs sur le parquet. La précision de son tir en fait un marqueur de qualité mais son choix de passe est parfois critiqué.

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Stephon Marbury est membre de l'équipe américaine aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004. L'équipe est très décriée et pour la première fois aux Jeux olympiques, une équipe composée de joueurs de NBA connait la défaite. Les États-Unis perdent contre Porto Rico puis la Lituanie au premier tour, avant d'échouer face à l'Argentine, futur champion olympique, en demi-finale. La sélection américaine se contente de la médaille de bronze[5]. Il possède un temps le record américain de points marqués en un seul match aux Jeux olympiques avec 31 points, jusqu'à ce que Carmelo Anthony inscrive 37 points, huit ans plus tard avec la Team USA de 2012[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

En franchise[modifier | modifier le code]

En NBA[modifier | modifier le code]

En CBA[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Personnel[modifier | modifier le code]

Le meneur Sebastian Telfair, drafté en 2004 est le cousin de Marbury.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) KC Downey, « Marbury Won’t Play This Season, to Return in 2010-2011 », sur www.sportsofboston.com,‎ 17 octobre 2009 (consulté le 28 avril 2010)
  2. (en) Marbury joins Chinese pro team, ESPN.com, 19 janvier 2010.
  3. (en) Page des Shanxi Zhongyu, asia-basket.
  4. « Marbury reste en Chine », L'Equipe,‎ 30 juillet 2010 (consulté le 31 juillet 2010)
  5. (en) « Games of the XXVIIIth Olympiad -- 2004 », sur www.usabasketball.com (consulté le 28 avril 2010)
  6. (en) Mike Wise, « United States Almost Home », sur Washington Post,‎ 27 août 2004 (consulté le 28 avril 2010)
  7. (en) « 2001 All-Star Game Boxscore East 111, West 110 », sur www.nba.com (consulté le 28 avril 2010)
  8. (en) « 2003 All-Star Game box score East 145, West 155 », sur www.nba.com (consulté le 28 avril 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :