Andrew Bynum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andrew Bynum Portail du basket-ball
Andrew Bynum (10355653816).jpg
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 27 octobre 1987 (27 ans)
Plainsboro, New Jersey
Taille 2,13 m (7 0)
Poids 129 kg (284 lb)
Situation en club
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2003-2005 St. Joseph High School (New Jersey)
Draft NBA
Année 2005
Position 10e
Franchise Lakers de Los Angeles
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
76ers de Philadelphie
Cavaliers de Cleveland
Pacers de l'Indiana
01,6
07,8
13,1
14,3
15,0
11,3
18,7
DNP
08,4
11,5

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Andrew Bynum, né le 27 octobre 1987 à Plainsboro, est un joueur américain de basket-ball. Il joue actuellement en NBA avec les Pacers de l'Indiana au poste de pivot.

Ses années High School[modifier | modifier le code]

Andrew Bynum commence ses études à Solebury School dans la ville de New Hope en Pennsylvanie avant d´être transféré à la St. Joseph High School de Metuchen dans le New Jersey. Lors de saison senior, il enregistre des moyennes de 22 points, 16 rebonds et 5 contres par match.

Il prévoit ensuite de rejoindre l'équipe universitaire des UConn Huskies de l'université du Connecticut mais, finalement, se présente à la draft NBA 2005 où il est sélectionné en 10e choix par les Lakers. Il est alors le plus jeune joueur jamais drafté (à 17 ans, huit mois et deux jours), le précédent record étant détenu par Jermaine O'Neal en 1996. Après l'avoir drafté, les Lakers ont embauché le pivot membre du Hall of Fame Kareem Abdul-Jabbar en tant qu'assistant spécialement pour travailler avec les intérieurs de l'équipe, une décision visant tout particulièrement à aider Bynum dans sa progression.

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Joueur en train de dunker
Andrew Bynum en 2007 avec les Lakers de Los Angeles

Le 2 novembre 2005, pour le match d´ouverture de la saison contre les Nuggets de Denver, Bynum joue 6 minutes et devient ainsi le plus jeune joueur ayant jamais joué en NBA à 18 ans et six jours. Durant la rencontre il rate ses 2 tirs mais termine avec 2 rebonds et 2 contres. Ce record est parti pour durer, car le nouvel accord collectif survenu entre les propriétaires NBA et l'association des joueurs de la NBA exige que les joueurs se présentant à la draft aient validé leur diplôme de lycée depuis un an minimum, et qu'ils atteignent l'âge de 19 ans au plus tard le 31 décembre de l'année de la draft.

En 2006-2007, les blessures des intérieurs Chris Mihm et Kwame Brown conduisent les Lakers à confier à Bynum le poste de pivot titulaire pour commencer la saison. Il finit la saison avec des moyennes de 7,8 points, 5,9 rebonds et 1,6 contre par match, en à peine 21 minutes de temps de jeu. De nombreux observateurs sont étonnés par la rapidité de sa progression, tant sur le plan offensif que sur le plan défensif.

Lors de la saison 2007-2008, Bynum est titulaire au poste de pivot des Lakers. Il joue 35 matchs avant de se blesser : contre les Grizzlies de Memphis en essayant de prendre un rebond, il retombe sur le pied de son coéquipier Lamar Odom et il manque la fin de saison et les play-offs. Pour pallier son absence, les Lakers font venir Pau Gasol des Grizzlies. Bynum finit la saison avec des moyennes de 13,1 points et 10,2 rebonds par rencontre et près de 64 % de réussite au tir.

Le 30 octobre 2008, il signe une extension de contrat de 58 millions de dollars sur 4 années.

En 2008-2009, il finit l'année 2008 avec des moyennes de 12 points et 8,5 rebonds par rencontre. En janvier, face aux Clippers de Los Angeles il réalise le meilleur match de sa carrière avec 42 points et 15 rebonds, et le match suivant face aux Wizards de Washington, il marque 23 points et collecte 14 rebonds en 27 minutes. Il continue sur sa bonne lancée et tourne à 26 points et 14 rebonds en 32 minutes par match sur ses 6 derniers matchs avant de se blesser au genou dans un choc avec son coéquipier Kobe Bryant lors d'une rencontre face aux Grizzlies. Il revient le 10 avril 2009 contre les Nuggets de Denver après deux mois et demi d'absence. Il signe un bon retour avec 16 points et 7 rebonds en 21 minutes de jeu. Il participe, avec ses équipiers, à la conquête du 15e titre des Lakers lors des Finales NBA face au Magic d'Orlando.

Néanmoins, lors de l'année 2012, il revient à un très haut niveau, celui attendu depuis son arrivée en NBA, il enchaine de nombreux double-double et atteint le stade de pivot le plus dominant de la conférence Ouest, et avec Dwight Howard, l'un des deux plus dominant de la NBA. Ses statistiques sont de 18,7 points et 11,8 rebonds accompagnées de 1,9 contre le tout à 55,8 % de réussite aux tirs, ce qui fait de lui le troisième rebondeur, sixième contreur et troisième joueur le plus adroit aux tirs et lui permet de devenir titulaire pour sa première participation au NBA All-Star Game 2012, dont le poste de pivot est vacant depuis la retraite de Yao Ming.

Le 29 avril 2012, lors du premier match des playoffs contre les Nuggets de Denver, il réalise une performance monstrueuse défensivement avec 10 contres, 13 rebonds et 10 points. Il s'agit du premier triple-double lors d'un match de playoffs pour un Laker depuis Magic Johnson en 1991, ses 10 contres constituent le record pour un match de playoffs dans ce domaine, record partagé avec Mark Eaton, en 1985, et Hakeem Olajuwon en 1990[1].

Il est envoyé à Philadelphie le 10 août 2012. Il effectue une saison blanche et n'est pas prolongé à la fin de la saison.

Il signe à Cleveland en tant qu'agent libre le 19 juillet 2013. Le 6 janvier 2014, il est échangé aux Bulls de Chicago avec un premier tour de draft et deux seconds tours de draft contre Luol Deng[2]. Il est coupé par les Bulls dès le lendemain[3]. Le 1er février 2014, il rejoint les Pacers de l'Indiana[4]. Il joue son premier match avec les Pacers le 11 mars 2014, et fournit une prestation convaincante avec 8 points et 10 rebonds en 16 minutes[5]. En mai, il est libéré par les Pacers en n'ayant joué que deux matches[6].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

gras = ses meilleures performances
Le tableau suivant présente les statistiques individuelles d'Andrew Bynum pendant sa carrière en NBA (saison régulière)[7].

Année Équipe Matches Titul. Min./m.  %tir  %3pts  %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
2005–06 Lakers 46 0 7,3 40,2 0,0 29,6 1,7 0,2 0,1 0,5 1,6
2006–07 Lakers 82 53 21,9 55,8 0,0 66,8 5,9 1,1 0,2 1,6 7,8
2007–08 Lakers 35 25 28,8 63,6 0,0 69,5 10,2 1,7 0,3 2,1 13,1
2008–09 Lakers 50 50 28,9 56,0 0,0 70,7 8,0 1,4 0,4 1,8 14,3
2009–10 Lakers 65 65 30,4 57,0 0,0 73,9 8,3 1,0 0,5 1,4 15,0
2010–11 Lakers 54 47 27,8 57,4 0,0 66,0 9,4 1,4 0,4 2,0 11,3
2011–12 Lakers 60 60 35,2 55,8 20,0 69,2 11,8 1,4 0,4 1,9 18,7
2013-14 Cavaliers 24 19 20,0 41,9 0,0 76,2 5,3 1,1 0,2 1,2 8,4
2014 Pacers 2 0 18,0 40,9 0,0 71,4 9,5 1,0 0,0 0,5 11,5
Total 418 319 25,6 55,6 11,1 69,0 7,7 1,2 0,3 1,6 11,5
All-Star Game 1 1 5,0 0,0 0,0 0,0 3,0 1,0 1,0 1,0 0,0

Note :

  • Cette saison 2011-2012 a été réduite de 82 à 66 matchs.
  • Statistique à jour au terme de la saison 2012-2013.

Playoffs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente les statistiques individuelles d'Andrew Bynum pendant sa carrière en NBA (Playoffs)[7].

Année Équipe Matches Titul. Min./m.  %tir  %3pts  %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
2006 Lakers 1 0 2,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0
2007 Lakers 5 0 11,0 53,3 0,0 40,0 4,6 0,0 0,0 0,4 4,0
2009 Lakers 23 18 17,4 45,7 0,0 65,1 3,7 0,4 0,3 0,9 6,3
2010 Lakers 23 23 24,4 53,7 0,0 67,9 6,9 0,5 0,3 1,6 8,6
2011 Lakers 10 10 32,0 54,3 0,0 83,3 9,6 0,8 0,5 1,4 14,4
2012 Lakers 12 12 37,6 47,7 0,0 78,3 11,1 1,5 0,4 3,1 16,7
Total 74 63 24,2 50,2 0,0 72,0 6,7 0,6 0,3 1,5 9,5

Records[modifier | modifier le code]

Les records personnels d'Andrew Bynum, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[8] :

Type statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match 42 @ Clippers de Los Angeles 21 janvier 2009 27 Nuggets de Denver 1er mai 2012
Paniers marqués en un match 17 @ Clippers de Los Angeles 21 janvier 2009 12 Nuggets de Denver 1er mai 2012
Paniers tentés en un match 27 @ Suns de Phoenix 7 avril 2012 20 Nuggets de Denver 1er mai 2012
Paniers à 3 points réussis 1 Grizzlies de Memphis 25 mars 2012
Paniers à 3 points tentés 1 9 fois
Lancers francs réussis 10 @ Clippers de Los Angeles 4 avril 2012 11 Thunder d'Oklahoma City 18 mai 2012
Lancers francs tentés 12 2 fois 12 2 fois
Rebonds offensifs 9 2 fois 9 Nuggets de Denver 12 mai 2012
Rebonds défensifs 22 @ Spurs de San Antonio 11 avril 2012 11 Nuggets de Denver 29 avril 2012
Rebonds totaux 30 @ Spurs de San Antonio 11 avril 2012 18 Nuggets de Denver 12 mai 2012
Passes décisives 6 Spurs de San Antonio 3 février 2011 4 Thunder d'Oklahoma City 19 mai 2012
Interceptions 3 5 fois 2 Thunder d'Oklahoma City 19 mai 2012
Contres 7 2 fois 10* Nuggets de Denver 29 avril 2012
Balles perdues 8 @ Warriors de Golden State 15 mars 2010 4 2 fois
Minutes jouées 49 2 fois 43 2 fois

Note:* Le 29 avril 2012 lors du 1er match des Playoffs à domicile contre les Nuggets de Denver, Andrew Bynum réalise 10 contres, record dans l'histoire des Playoffs qu'il partage avec Hakeem Olajuwon et Mark Eaton[9].

Clubs NBA[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès en franchise[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2005-2006 Lakers 1 888 680 $
2006-2007 Lakers 2 030 280 $
2007-2008 Lakers 2 172 000 $
2008-2009 Lakers 2 769 300 $
2009-2010 Lakers 12 526 998 $
2010-2011 Lakers 13 700 000 $
2011-2012* Lakers 14 900 000 $
2012-2013 Sixers 16 889 000 $
2013-2014 Cavaliers 12 250 000 $
Total Gains 79 126 258 $

Note : * En 2011, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 5 150 000 $[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bynum's triple-double leads Lakers past Nuggets », sur sportsillustrated.cnn.com (consulté le 27 mai 2012)
  2. Fabrice Auclert, « Luol Deng transféré aux Cavs contre Andrew Bynum ! », sur basketusa.com,‎ 7 janvier 2014
  3. Fabrice Auclert, « Sans surprise, Chicago coupe Andrew Bynum », sur basketusa.com,‎ 7 janvier 2014
  4. Fabrice Auclert, « Andrew Bynum s’engage chez les Pacers ! », sur basketusa.com,‎ 1 février 2014
  5. Emmanuel Laurin, « Andrew Bynum a déjà conquis les Pacers », sur basketusa.com,‎ 12 mars 2014
  6. Fabrice Auclert, « Pacers : l’expérience Bynum est terminée ! », sur basketusa.com,‎ 7 mai 2014
  7. a et b (en) « Andrew Bynum : Profile », sur nba.com (consulté le 16 avril 2014)
  8. (en) « Andrew Bynum : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 18 mai 2014)
  9. (en) « Record de contres Andrew Bynum », sur lequipe.fr (consulté en 2012)
  10. (en) « Salaires moyen NBA », sur basketusa.com (consulté en 2012)

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]