Danny Granger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Danny Granger Portail du basket-ball
Danny Granger in 2005.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Danny Granger Jr.
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (31 ans)
Nouvelle-Orléans, Louisiane
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 103 kg (227 lb)
Situation en club
Poste Ailier
Carrière universitaire ou amateur
2003-2005 New Mexico
Draft NBA
Année 2005
Position 17e
Franchise Pacers de l'Indiana
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014
2014
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
76ers de Philadelphie
Clippers de Los Angeles
07,5
13,9
19,6
25,8
24,1
21,3
18,7
05,4
08,3
DNP
08,0
Sélection en équipe nationale **
2010 Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Danny Granger, né le 20 avril 1983 à La Nouvelle-Orléans en Louisiane, est un joueur américain de basket-ball évoluant au poste d'ailier dans l'équipe des Clippers de Los Angeles en NBA.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Après plusieurs saisons avec les New Mexico Lobos, l'équipe de la National Collegiate Athletic Association (NCAA) de l'université du Nouveau-Mexique, Granger se présente à la draft NBA 2005.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Pacers de l'Indiana (2005-Fév.2014)[modifier | modifier le code]

Danny Granger au lancer-franc

Granger est sélectionné en 17e position par les Pacers de l'Indiana. Lors de sa saison de rookie, il marque 7,5 points et prend 4,9 rebonds en moyenne par match est et élu dans la 2e équipe des rookies.

Dès sa deuxième saison, ses statistiques doublent quasiment par rapport à sa première saison avec 14 points par match. Lors de sa troisième saison, il frôle les 20 points par matchs et prend 6 rebonds et réalise 1 contre en moyenne par rencontre sur la saison. Il devient le leader offensif des Indiana Pacers après le départ de Jermaine O'Neal pour les Raptors de Toronto.

Lors de la saison 2008-2009, ses statistiques progressent encore et il permet aux Pacers de battre les deux meilleurs équipes de la saison les Celtics de Boston et les Lakers de Los Angeles malgré une saison difficile pour son équipe. Il bat son record de points dans un match face aux Pistons de Detroit avec 42 points le 12 décembre 2008. Granger est sélectionné pour le NBA All-Star Game 2009. Son équipe manque toutefois les playoffs. En mai, il est convoqué pour participer au camp d'entraînement de l'équipe des États-Unis de basket-ball et éventuellement être sélectionné dans l'équipe pour les JO de 2012[1]. Il est aussi élu Most Improved Player de la saison.

Lors de la saison 2009-2010, Granger, bien que souvent blessé (il ne dispute que 62 des 82 rencontres de la phase régulière[2]), mais finit la saison avec 24,1 points, 5,5 rebonds et 2,8 passes. Durant cette saison, il bat son record de points en réalisant 44 points en mars contre les Jazz de l'Utah, de rebonds avec 16 prise face aux Warriors de Golden State. Il est sélectionné pour le mondial 2010.

76ers de Philadelphie (20-26 Fév.2014)[modifier | modifier le code]

Le 20 février 2014, il est échangé aux 76ers de Philadelphie contre Evan Turner et Lavoy Allen[3]. Furieux par son transfert, il cherche à rompre son contrat afin de rejoindre une équipe prétendante au titre comme le Heat de Miami ou les Spurs de San Antonio[4] mais les joueurs du Heat ne sont pas favorables à son éventuelle arrivée[5]. Avant de partir à Philadelphie, il vient saluer ses anciens coéquipiers à leur entraînement[6]. Le 25 février, bien que les négociations pour la rupture du contrat avance[7], Brett Brown, l'entraîneur des Sixers, souhaite conserver Granger[8]. Il intéresse essentiellement cinq équipes à savoir les Spurs, les Rockets, les Clippers, le Heat et les Bulls[9]. Le 26 février, il est officiellement libéré par les Sixers et décide de choisir sa destination le 28 février[10]. Suite à l'officialisation de son buy-out, les Clippers[11] et les Spurs[12] essaient de convaincre Granger de rejoindre leur équipe.

Clippers de Los Angeles (Fév.2014-présent)[modifier | modifier le code]

Le 27 février 2014, il choisit de rejoindre les Clippers de Los Angeles[13].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Records NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Danny Granger, officiellement recensés par la NBA sont [15]

Type statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match 44[16] Jazz de l'Utah 26 mars 2010 26 @ Magic d'Orlando 2 mai 2012
Paniers marqués en un match 15 Spurs de San Antonio 3 avril 2009 10 2 fois
Paniers tentés en un match 28 Cavaliers de Cleveland 13 avril 2009 21 2 fois
Lancers francs réussis 17 Warriors de Golden State 17 décembre 2008 6 Bulls de Chicago 23 avril 2011
Lancers francs tentés 17 Warriors de Golden State 17 décembre 2008 7 Bulls de Chicago 23 avril 2011
Paniers à 3 points réussis 7 2 fois 5 @ Magic d'Orlando 2 mai 2012
Paniers à 3 points tentés 13 2 fois 10 Magic d'Orlando 30 avril 2012
Rebonds offensifs 7 2 fois 4 @ Heat de Miami 15 mai 2012
Rebonds défensifs 14 Warriors de Golden State 11 novembre 2009 10 @ Nets du New Jersey 2 mai 2006
Rebonds totaux 17[16] @ Knicks de New York 2 janvier 2011 12 @ Nets du New Jersey 2 mai 2006
Passes décisives 10[17] @ Bucks de Milwaukee 11 avril 2007 4 4 fois
Interceptions 6 @ Spurs de San Antonio 6 mars 2008 3 @ Bulls de Chicago 18 avril 2011
Contres 6 @ Rockets de Houston 26 novembre 2008 2 2 fois
Balles perdues 7 5 fois 5 2 fois
Minutes jouées 49 Bucks de Milwaukee 21 février 2007 43 Magic d'Orlando 8 mai 2012

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Pacers' Granger invited to Team USA summer camp, nba.com reprenant Associated Press, 7 mai 2009.
  2. (en) « Danny Granger NBA & ABA statistics », sur www.basketball-reference.com (consulté le 12 juin 2010)
  3. Dimitri Kucharczyk, « Danny Granger échangé contre Evan Turner et Lavoy Allen ! », sur basketusa.com,‎ 20 février 2014
  4. Fabrice Auclert, « Dégoûté de quitter Indiana, Danny Granger veut signer à Miami ou San Antonio », sur basketusa.com,‎ 21 février 2014
  5. Emmanuel Laurin, « Les joueurs du Heat pas chauds pour accueillir Danny Granger », sur basketusa.com,‎ 26 février 2014
  6. Dimitri Kucharczyk, « Danny Granger s’arrête au centre d’entraînement pour dire adieu aux Pacers », sur basketusa.com,‎ 22 février 2014
  7. Fabrice Auclert, « Philly : Danny Granger coupé dans la journée », sur basketusa.com,‎ 25 février 2014
  8. Guillaume Graciano, « Brett Brown aimerait toujours conserver Danny Granger à Philly », sur basket-infos.com,‎ 26 février 2014
  9. Arnaud Gelb, « Cinq franchises sur Danny Granger », sur basketusa.com,‎ 26 février 2014
  10. Fabrice Auclert, « Officiellement libre, Danny Granger se décidera vendredi », sur basketusa.com,‎ 26 février 2014
  11. Fabrice Auclert, « Les Clippers, favoris pour accueillir Danny Granger », sur basketusa.com,‎ 27 février 2014
  12. Fabrice Auclert, « Danny Granger, le futur Robert Horry des Spurs ? », sur basketusa.com,‎ 27 février 2014
  13. Fabrice Auclert, « Danny Granger a choisi les Clippers », sur basketusa.com,‎ 28 février 2014
  14. (en) « Danny Granger is the NBA's Most Improved Player », sur www.examiner.com,‎ 28 avril 2009 (consulté le 12 juin 2010)
  15. (en) « Danny Granger : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 28 février 2014)
  16. a et b (en) « Danny Granger 2009-10 », sur www.basketball-reference.com (consulté le 12 juin 2010)
  17. (en) « Danny Granger 2006-07 », sur www.basketball-reference.com (consulté le 12 juin 2010)