Baron Davis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Davis.
Baron Davis Portail du basket-ball
Baron Davis has the sad.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Baron Walter Louis Davis
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 13 avril 1979 (35 ans)
Los Angeles, Californie
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 96 kg (211 lb)
Surnom B-Diddy, Boom-Dizzle
Situation en club
Club actuel Sans Club
Numéro -
Poste Meneur
Carrière universitaire ou amateur
1997-1999 UCLA
Draft NBA
Année 1999
Position 3e
Franchise Hornets de Charlotte
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011
2011-2012
Hornets de Charlotte
Hornets de Charlotte
Hornets de Charlotte
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Cavaliers de Cleveland
Knicks de New York
05,9
13,8
18,1
17,1
22,9
18,9
19,5
17,9
20,1
21,8
14,9
15,3
12,8
13,9
06,1
Sélection en équipe nationale **
2002 Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Baron Walter Louis Davis est un joueur américain de basket-ball né à Los Angeles, Californie, le 13 avril 1979. Il est drafté en 3e position de la draft NBA 1999 par les Hornets de Charlotte.

Davis joue au poste de meneur. Il est adroit au tir et fin passeur capable aussi de prendre beaucoup de rebonds, mais aussi capable d'aller dunker.

Biographie[modifier | modifier le code]

Davis joue dans l'équipe universitaire des Bruins d'UCLA pendant deux saisons (1997-1999) avant d'être drafté en troisième position de la draft NBA 1999 par les Hornets de Charlotte.

Pour sa première saison avec les Hornets, Baron Davis réalise une saison assez décevante en raison du peu de temps de jeu que lui accorde l'entraîneur Paul Silas. Mais pour sa deuxième année, à la suite du départ de Eddie Jones au Heat de Miami il devient titulaire et conduit même l'équipe aux playoffs en éliminant justement Miami au premier tour. Les statistiques le prouvent, Davis progresse et devient un des meilleurs meneurs de jeu de la ligue au même titre que Jason Kidd, Stephon Marbury ou encore John Stockton. Été 2002, l'équipe déménage à Nouvelle-Orléans en Louisiane. Passant dans la conférence Ouest, ils ne parviennent plus à se qualifier pour les playoffs. Pire encore, l'équipe s'effondre et leur meneur-star se blesse régulièrement et n'est plus que l'ombre de lui-même.

Le 24 février 2005, La Nouvelle-Orléans abandonne Davis aux Warriors de Golden State contre Speedy Claxton et Dale Davis à cause de ses blessures récurrentes ainsi que de tensions avec les dirigeants de l'équipe. Ce transfert sera hautement critiqué et considéré comme un des plus scandaleux de l'histoire de la NBA. Dans la baie de San Francisco, il s'impose comme le nouveau leader de l'équipe aux dépens de Jason Richardson. Deux ans plus tard, le duo permet à Golden State d'atteindre les playoffs pour la première fois depuis 1994. Les Warriors de Golden State remportent leur série contre la meilleure équipe de la saison régulière : les Mavericks de Dallas 4 victoires à 2. Ils deviennent ainsi la première équipe classée huitième à battre une équipe classée première depuis le changement du format des playoffs (passage d'une série en cinq matchs à une série en sept). Le Jazz de l'Utah élimine les Warriors de Golden State au tour suivant en cinq matchs (4-1).

Durant les playoffs les moyennes de Davis sont de 25,3 points, 6,5 passes décisives, 2,9 interceptions et 4,5 rebonds.

Lors de la saison NBA 2007-2008 Baron Davis réalise de très bonnes statistiques en saison régulière (21,8 points, 7,6 passes décisives, 4,7 rebonds et 2,3 interception) mais les Warriors confrontés à la grande concurrence au sein de la Conférence Ouest, ne parviennent pas à se qualifier pour les play-offs malgré un bilan plus que positif (48v-34d).

Baron Davis et le vice-président de Golden State, Chris Mullin, avaient un accord provisoire pour un deal de trois ans, une extension de contrat, de 39 millions de dollars sur 3 ans avant que le président des Warriors, Robert Rowell, ne refuse ces paramètres. À la suite de ce refus, Baron Davis refuse la dernière année de son contrat avec les Warriors afin de s'engager avec les Clippers de Los Angeles pour une durée de cinq ans et d'un montant de 65 millions de dollars, dans le seul but de jouer au côté d'Elton Brand qui devait re-signer un nouveau contrat avec le club. Mais Brand part jouer avec les 76ers de Philadelphie, Davis se blesse, et réalise la plus mauvaise saison de sa carrière depuis son année rookie. Le 20 novembre 2009 contre les Nuggets de Denver, il atteint les 5 000 passes décisives en carrière.

Le 24 février 2011, il est envoyé aux Cavaliers de Cleveland en échange de Maurice Williams et de Jamario Moon.

En décembre 2011, il s'engage aux Knicks de New York après avoir été coupé par les Cavaliers de Cleveland[1].

Le 6 mai 2012 lors d'un match de playoffs contre le Heat de Miami, il se blesse seul en tentant une contre attaque. L'IRM passé le lendemain révèle une rupture partielle du ligament de la rotule et une rupture complète des ligaments croisés, ce qui signifie une absence d'au moins 12 mois.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection nationale
Distinctions personnelles

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :