Itzhak Perlman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Itzhak Perlman

Description de l'image  Itzhak Perlman whitehouse.jpg.
Naissance 31 août 1945 (68 ans)
Tel Aviv
Activité principale Violoniste
Style classique
jazz
Klezmer
Activités annexes chef d'orchestre
pédagogue
Lieux d'activité Drapeau des États-Unis États-Unis
Années d'activité 1963 - à ce jour
Collaborations St. Louis Symphony
New York Philharmonic
Formation Juilliard School
Maîtres Ivan Galamian
Distinctions honorifiques National Medal of Arts par le président des États-Unis Bill Clinton
Site internet http://www.itzhakperlman.com/

Itzhak Perlman (né le 31 août 1945 à Tel Aviv) est un violoniste et professeur de musique israélien. Il est considéré comme l'un des plus grands violonistes du XXe siècle et du XXIe siècle[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Perlman a contracté la poliomyélite à l'âge de quatre ans, ce qui l'a condamné à marcher avec des béquilles et l'oblige à jouer du violon uniquement en position assise.

Il étudia d'abord à l'Académie de Musique « Choulamit » de Jaffa avant de partir pour les États-Unis pour étudier à la Juilliard School avec Ivan Galamian. Il fit assez vite ses débuts au Carnegie Hall en 1963.

Par la suite, Perlman voyage beaucoup. Il effectue de nombreux enregistrements, et à partir des années 1970 commence à apparaitre dans des émissions de télévision telles que The Tonight Show et 1, rue Sésame, et joue aussi à maintes occasions à la Maison-Blanche. Entre les années 1980 et le début des années 1990, ses apparitions le mardi et jeudi soir avec l'Orchestre philharmonique de Los Angeles et le récital du mercredi soir "Virtuoso Series" furent de grands moments de la saison d'été du Hollywood Bowl.

En 1987, il s'associe à l'Orchestre philharmonique d'Israël pour ses concerts à Varsovie et Budapest, ainsi que dans d'autres pays de l'Est. Il le rejoint à nouveau en 1990 pour jouer en Chine et en Inde.

Il effectue une solide carrière dans l'enseignement, et donne des cours privés et magistraux de violon et de musique de chambre à travers le monde. Il est actuellement le titulaire de la Dorothy Richard Starling Chair of Violin Studies à la Juilliard School, poste qu'occupait auparavant son professeur, Dorothy DeLay.

Perlman a également joué comme soliste pour de nombreuses musiques de films (Fantasia 2000), en particulier des partitions de John Williams, comme celle de La Liste de Schindler, qui a reçu l'Oscar de la meilleure musique de film, et plus récemment en compagnie du violoncelliste Yo-Yo Ma celle de Mémoires d’une geisha. Il joue son propre rôle dans Tout le monde dit I love you de Woody Allen.

Perlman a joué avec de nombreux autres musiciens célèbres. Parmi eux: Yo-Yo Ma, Jessye Norman, et Iouri Temirkanov (à l'occasion du 150e anniversaire de Tchaikovsky); mais aussi Frederica von Stade, Rudolf Firkušný, John Williams, et Daniel Barenboïm.

En plus de jouer et d'enregistrer de la musique classique - l'activité pour laquelle il est devenu célèbre -, Perlman pratique également le jazz et le klezmer. Récemment, il a abordé la direction d'orchestre, au poste de chef invité principal de l'Orchestre symphonique de Détroit.

Perlman a reçu de nombreuses distinctions, telle que le Kennedy Center Honors en 2003.

Sa version des Vingt-quatre Caprices pour violon de Paganini figure parmi ses enregistrements les plus connus.

Perlman joue sur le fameux Soil, un Stradivarius de 1714 que lui a cédé Yehudi Menuhin[réf. nécessaire], considéré comme le plus fin des Stradivarius et le meilleur de tous les violons au monde[réf. nécessaire].

Le 20 janvier 2009, il joue en compagnie de Gabriela Montero,Yo-Yo Ma et Anthony McGill lors de l'investiture de Barack Obama. Il s'agissait de l'œuvre Air and Simple Gifts, composée par John Williams pour cette occasion.

Collaborations[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Pour le label Deutsche Grammophon[modifier | modifier le code]

Pour le label MCA[modifier | modifier le code]

Pour le label EMI[modifier | modifier le code]

Pour le label Sony[modifier | modifier le code]

Pour le label Telarc[modifier | modifier le code]

  • 1998 "Marita and Her Heart’s Desire: A Musical Fairy Tale"

Récompenses et Distinctions[modifier | modifier le code]

Grammy Award for Best Chamber Music Performance :

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]