Fritz Kreisler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kreisler.

Fritz Kreisler

Description de l'image  Fritz Kreisler 2.jpg.
Naissance 2 février 1875
Vienne, Drapeau de l'Autriche Autriche
Décès 29 janvier 1962 (à 86 ans)
New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Violoniste, compositeur

Fritz Kreisler, né à Vienne le 2 février 1875 et mort à New York le 29 janvier 1962, est un violoniste et compositeur autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant prodige, le jeune Fritz Kreisler savait lire la musique à l'âge de trois ans. Il reçoit ses premières leçons de violon de son père, qui était un amateur enthousiaste, et de Jacques Auber.

En 1882, il devient le plus jeune élève à être admis au Conservatoire de Vienne (7 ans), où il étudie sous la direction de Joseph Hellmesberger. Il en sort à l'âge de 10 ans, médaillé d'or, puis il travaille à Paris avec Joseph Massart, de la classe duquel il sort à 12 ans, partageant le premier prix avec d'autres élèves en 1887.

À 14 ans, il effectue sa première tournée aux États-Unis, avec Moritz Rosenthal. De retour en Europe, il consacre deux années à élargir son éducation (en étudiant l'art et la médecine) et son expérience (en passant une année dans l'armée autrichienne). La musique demeure cependant son véritable métier, et il reprend sa carrière en 1896 en effectuant une tournée en Russie.

Vienne lui fit bon accueil en 1898 lorsqu'il y joue le premier concerto de Max Bruch sous la direction de Hans Richter, et il en est de même à Berlin l'année suivante lorsqu'il fait ses débuts de concertiste. Il retourne en Amérique en 1900 et se produit pour la première fois en Grande-Bretagne en 1902. C'est également en 1902 qu'il épouse Harriet Lies qui se charge de la tâche primordiale d'organiser sa vie.

En 1910, Kreisler crée le concerto d'Edward Elgar, et est célèbre au moment de la Première Guerre mondiale (durant laquelle il sert brièvement, avant d'être blessé et rendu à la vie civile). Après avoir passé quelque temps en Amérique, il s'installe à Berlin en 1924, mais refuse de se produire en Allemagne à partir de 1933. Après 1938, il prend la nationalité française avant d'aller s'installer définitivement aux États-Unis (il prendra la nationalité américaine en 1943).

En 1941, il est renversé par un fourgon dans une rue de New York et reste dans le coma durant une semaine. Bien que cet accident ait mis fin à sa carrière professionnelle, il continuera de jouer jusqu'en 1950.

Son art se caractérise par l'intensité de son vibrato et par l'économie de ses mouvements d'archet.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Fritz Kreisler a composé un grand nombre de pièces de virtuosité assez courtes pour son instrument (désignées parfois par le terme de "pièces de salon"), qu'il présenta longtemps comme de simples arrangements de compositeurs du passé. On lui doit également de nombreux arrangements de divers compositeurs (Dvorak, Rachmaninov, Paganini, Albeniz, De Falla, Corelli, Mozart, Tartini, etc).

Quelques-unes de ses plus célèbres pièces :

Liens externes[modifier | modifier le code]