Corvo (île)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corvo.
Corvo
Ilha do Corvo (pt)
Position de l'île dans l'archipel des Açores.
Position de l'île dans l'archipel des Açores.
Géographie
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Archipel Açores
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 39° 42′ 03″ N 31° 06′ 28″ O / 39.7008, -31.1078 ()39° 42′ 03″ N 31° 06′ 28″ O / 39.7008, -31.1078 ()  
Superficie 17,13 km2
Point culminant Morro dos Homens (718 m)
Géologie
Géologie Île volcanique
Type Volcan rouge
Activité Inconnue
Dernière éruption Inconnue
Code 1802-002
Observatoire Observatório Vulcanológico da Universidade dos Açores
Administration
Région autonome Açores
Sous-région Açores
Municipalité Corvo
Démographie
Population 451 hab. (2004)
Densité 26,33 hab./km2
Plus grande ville Vila do Corvo
Autres informations
Découverte XVe siècle
Fuseau horaire UTC-1

Géolocalisation sur la carte : Açores

(Voir situation sur carte : Açores)
Corvo
Corvo
Îles du Portugal

Corvo (en portugais : Ilha do Corvo, API : /ˈiʎɐ du ˈkoɾvu/, « Île du Corbeau ») est la plus petite île habitée de l'archipel des Açores ainsi que la plus septentrionale.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1452, Henri le Navigateur missionna le navigateur Diogo de Teive, pour aller découvrir et reconnaître la mythique île d'Antillia qu'on imagine située au-delà de l'archipel des Açores.

Il aurait atteint, en compagnie de son fils, João de Teive, l'île de Terre-Neuve et sur le chemin de retour passant par les Açores, reconnu les îles de Corvo et Flores.

Ces deux îles reçurent les noms de Ilhas das Flores et Ilhas Floreiras. Ces deux îles, assez éloignées des autres îles des Açores, furent longtemps considérées comme ne faisant pas partie de l'archipel des Açores[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

L'île est formée d'un seul volcan couronné d'une caldeira. Ses flancs à l'ouest et au nord ont été largement mutilés sous l'action de l'érosion marine. Toute l'île est entourée de falaises très abruptes qui peuvent atteindre jusqu'à 700 mètres de haut à l'ouest et environ 200 mètres de haut en moyenne sur son flanc oriental à l'exception de la côte sud formée par une plate-forme de lave. C'est sur cette plate-forme, dont l'altitude est comprise entre dix et soixante mètres, qu'est établie l'unique village de l'île : Vila do Corvo.

Le sommet du volcan de Corvo est entaillé par une caldeira de forme légèrement elliptique (la Caldeirão) : son plus grand diamètre (orienté Nord-Sud) est de 2 300 mètres et son petit axe de 1 900 m. Sa profondeur moyenne est de 250 mètres. Ses parois très érodées indiquent son âge ancien. À son fond elle abrite deux petits lacs de faible profondeur. Le point culminant de l'île est le Morro dos Homens (718 m), situé sur le bord sud de la caldeira.

L'île est pratiquement dépourvue d'arbres.

Administration[modifier | modifier le code]

L'île forme la municipalité homonyme de Corvo. L'habitat est concentré sur la côte sud-est, dans la seule localité de l'île, Vila do Corvo, qui comptait 451 habitants en 2004.

Population de Corvo (1849 – 2004)
1849 1900 1930 1960 1981 1991 2001 2004
810 808 676 681 370 393 425 451

Transport[modifier | modifier le code]

L'île est desservie par l'aéroport de Corvo ( IATA : CVU, l'OACI : LPCR ) situé sur la marge sud de l'île entre le village et les ports maritimes du Sud. Les vols inter-îles sont gérées par SATA Air Açores : il n'y a pas de vols directs vers Corvo provenant de l'extérieur de l'archipel. Jusqu'à récemment, l'aéroport était desservi par un Dornier Do 228, assez grand pour manipuler le faible volume de trafic vers l'île (si le temps le permet). La piste fait 840 mètre de long.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Christian Rudel, Les Açores, un archipel au cœur de l'Atlantique, Collection Méridien, Editions Karthala, 2002