Terceira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Terceira
Praia da Vitória
Praia da Vitória
Géographie
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Archipel Açores
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 38° 43′ 20″ N 27° 12′ 25″ O / 38.722222, -27.206944 ()38° 43′ 20″ N 27° 12′ 25″ O / 38.722222, -27.206944 ()  
Superficie 402,2 km2
Côtes 90 km
Point culminant Serra da Santa Barbara (1 023 m)
Géologie
Géologie Île volcanique
Type Volcan rouge
Activité Actif
Dernière éruption 25 novembre 1998 à mars 2000
Code 1802-05=
Observatoire Observatório Vulcanológico da Universidade dos Açores
Administration
Région autonome Açores
Sous-région Açores
Municipalité Angra do Heroísmo
Praia da Vitória
Démographie
Population 55 833 hab. (2001)
Densité 138,82 hab./km2
Plus grande ville Angra do Heroísmo
Autres informations
Découverte XVe siècle
Fuseau horaire UTC-1

Géolocalisation sur la carte : Açores

(Voir situation sur carte : Açores)
Terceira
Terceira
Îles du Portugal

L'île de Terceira fait partie de l'archipel des Açores situé dans l’océan Atlantique Nord à 1 400 km de Lisbonne. L'archipel est un territoire du Portugal à statut autonome depuis 1976.

Elle se situe dans le groupe central, sa plus proche voisine est l'île de São Jorge, et doit son nom au fait d’avoir été la troisième à être découverte (vers 1450).

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de l'île.

L'île située à 38.73° N de latitude et 27.32° O de longitude, mesure 29 km de long pour 18 km de large, avec une forme elliptique. Sa superficie est de 402,2 km2, ce qui en fait la troisième île de l'archipel en superficie. Son point culminant est à 1 023 m au sommet du mont Serra de Santa Barbara.

Comme ses sœurs c'est une île volcanique avec trois stratovolcans à caldeira en sommeil : Cinco Picos le plus ancien, Guilherme Moniz et Santa Barbara. Le volcan de Pico Alto, dont la caldeira est encombrée de très nombreux dômes et de coulées de lave épaisse de nature trachytique est considéré par certains auteurs comme une excroissance du volcan de Guilherme Moniz. La caldeira de Cinco Picos est la plus large de tout l'archipel avec un diamètre de 7 km.

L'île a connu une éruption volcanique en 1761 au Pico Vermelho et une éruption sous-marine en 1867. Entre fin 1998 et l'an 2000 eut lieu une seconde éruption sous-marine au large de Terceira à environ 12 km, la dernière éruption historique aux Açores.

Les populations vivent surtout sur le pourtour de l'île, le centre étant constitué de collines et quelques petits lacs issus de l'activité volcanique.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île fut découverte entre 1430 et 1450 lorsque les Portugais entreprirent la reconnaissance systématique de l'ensemble de l'archipel.

En 1445, Henri le navigateur instituait, par acte officiel, Jácome de Bruges, gentilhomme flamand travaillant comme conseiller d'Henri le navigateur, comme donataire de l'île de Terceira[1].

Le 2 mars 1450, Jácome de Bruges reçoit la mission officielle du prince Henri le navigateur, d'établir 17 familles flamandes sur la troisième île de l'archipel des Açores (Terceira). Par la suite, 2000 Flamands viendront s'installer sur l'île de Terceira durant le XVesiècle. Bien que ces immigrants flamands se soient vite adaptés aux manières portugaises et aux habitudes locales, leur legs, en guise d'héritage flamand, restera sous la forme des moulins à vent et de traits physiques tels que les cheveux blonds et les yeux bleus persistant encore aujourd'hui sur l'île de Terceira, nommée également "Islas de Flamengos", l'île des Flamands.

Jusqu'en 1640, Terceira, alors sous domination espagnole, servit de relais aux galions chargés d'or de retour des Amériques.

En 1589, la ville de Angra do Heroísmo fut attaquée vainement par Francis Drake.

En 1597, Robert Devereux 2e comte d'Essex, essuya lui aussi un échec dans l'attaque à l'aide d'une centaine de vaisseaux de la flotte espagnole réfugiée dans le port de Angra do Heroismo.

L'île joua un rôle majeur de par sa base américaine dans les différents conflits dans lesquels les États-Unis sont impliqués depuis la Seconde Guerre mondiale.

En 1980 un tremblement de terre endommagea Angra do Heroísmo causant 71 victimes.

Le 17 mars 2003 les dirigeants des États-Unis, George W. Bush, de la Grande-Bretagne, Tony Blair, et de l'Espagne, José María Aznar, ont participé à un sommet décisif sur la crise irakienne.

Population[modifier | modifier le code]

L'île compte 56 000 habitants soit environ 139 hab./km².

Son agglomération principale, Angra do Heroísmo, est aussi la capitale historique des Açores ; 35 500 habitants la peuplent. Elle est classée au patrimoine mondial de l'Unesco, particulièrement pour son architecture des 16e et 17e siècles.

Praia da Vitoria est la seconde ville de Terceira avec 20 200 habitants elle est située au nord de l'île près de Lajes qui abrite une importante base aérienne américaine.

L'île est reliée au reste du monde ainsi qu'aux autres îles de l'archipel par l'aéroport de Lajes partagé avec les militaires ainsi que par deux ports dans les deux villes principales.

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité économique de l'île est assurée par les militaires, l'agriculture, la pêche ainsi que par les services et le tourisme.

L'île est exportatrice de produits agricoles ou issus de la filière agro-alimentaire, tels les conserves de poisson.

Les taureaux noirs de Terceira sont particulièrement appréciés pour la corrida à corde. Les éleveurs (ganadeiros) sont réunis au sein d'une association dont le but est de préserver les techniques d'élevages transmises depuis le XVIe siècle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ferdinand Denis (Conservateur de la bibliothèque sainte-Geneviève), Le Portugal, Editeur Firmin Didot, Paris, 1846

Sur les autres projets Wikimedia :