Antillia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte d'Andea Bianco, 1436. Antillia à gauche

L'île d'Antillia ou Antilia est une île fantôme de l'océan Atlantique, prétendument située à l'ouest de l'Espagne. Elle est aussi connue sous le nom d'île des Sept Cités, Sept Cités, ilha das Sete Cidades (en portugais), Septe Cidades, Sanbrandan (ou Saint-Brendan).

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'étymologie d'Antilia est incertaine. On l'a rapprochée d'Atlantis, elle pourrait être dérivée du latin anterior (c'est-à-dire que c'est l'île qui se trouve avant Cipangu), ou de l'arabe Jezirat al Tennyn, (île du dragon).

Le professeur Armando Cortesão (1891-1977), spécialiste portugais de cartographie, fait remarquer que le nom Antilia est composé de deux mots portugais, anti-ante (avant) et illa, une forme archaïque du portugais ilha (île), qui pourrait éventuellement signifier « l'île avant » c'est-à-dire à l'avant de l'Europe, et située avant le continent ou juste à l'ouest qui était supposé être l'Asie[1].

Elle a inspiré le nom des Antilles.

Cartes marines anciennes[modifier | modifier le code]

Carte de Bartolomeo Pareto, 1455, Antillia à gauche

Jean-Antoine Letronne dans une série d'article, sur le livre de Alexandre de Humboldt Examen critique de l'histoire de la géographie du Nouveau continent et des progrès de l'astronomie nautique aux XVe et XVIe siècles, indique dans Journal des savants de l'Institut de France, que le terme Antillia apparaît sur les cartes marines et mappemondes après le XIVe siècle. L'île d'Antilia est indiquée notamment sur le globe de Martin Behaim (1491-1493), sur la carte de Paolo Toscanelli (1468), ainsi que sur l'Atlas d'Andrea Bianco (1436)[2].

La carte du Vinland (1434) indique une île nommée « Antilia » située au nord d'une autre île nommée « île de Branzilæ ».

La carte marine de Pizzigano (1424) indique également une île de couleur rouge nommée « Antilia ».

Antilia et l'île des Sept cités[modifier | modifier le code]

En 743, sept prêtres et leurs fidèles auraient embarqué à bord de plusieurs navires pour fuir l'invasion maure lors de la conquête arabe de la péninsule ibérique.
Légende ou récit historique, le roi du Portugal Alphonse V, missionne une expédition en 1475 sous la conduite du capitaine Fernão Teles pour retrouver cette île. En 1486, son successeur le roi Jean II missionne à son tour une expédition sous la conduite du capitaine Ferdinand van Olm, un Flamand qui s'était installé aux Açores et connu sous le nom de Fernão Dulmo.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Was America Discovered Before Columbus?, AmericanHeritage.com
  2. Charles Giraud, Journal des savants, Editions de l'Institut de France, Paris, 1837 disponible sur Gallica