Chivres-en-Laonnois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Chivres ni Chivres-Val.
Chivres-en-Laonnais
Église de Chivres-en-Laonnois
Église de Chivres-en-Laonnois
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Aisne
Arrondissement Laon
Canton Sissonne
Intercommunalité Communauté de communes de la Champagne Picarde
Maire
Mandat
Philippe Ducat
2014-2020
Code postal 02350
Code commune 02189
Démographie
Population
municipale
370 hab. (2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 38′ 02″ N 3° 50′ 36″ E / 49.6338888889, 3.84333333333 ()49° 38′ 02″ Nord 3° 50′ 36″ Est / 49.6338888889, 3.84333333333 ()  
Altitude Min. 68 m – Max. 116 m
Superficie 13,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Chivres-en-Laonnais

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Chivres-en-Laonnais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chivres-en-Laonnais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chivres-en-Laonnais

Chivres-en-Laonnois est une commune française, située dans le département de l'Aisne en région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'à sa suppression en 1879, la commune de Chivres-en-Laonnois et Mâchecourt formaient une seule commune appelée Chivres-et-Mâchecourt

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    F. F. Fossé    
mars 2001 mars 2008 Berthe Delachambre    
mars 2008 en cours Philippe Ducat[1]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution[modifier | modifier le code]

Chivres-en-Laonnois[modifier | modifier le code]

Depuis 1879, Chivres-en-Laonnois forme une commune indépendante depuis la scission en deux commune de Chivres-et-Mâchecourt.

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Chivres-en-Laonnois, cela correspond à 2007, 2012, etc[2]. Les autres dates de « recensements » (2008, etc.) sont des estimations.

Évolution démographique de Chivres-en-Laonnois
1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926
469 590 467 432 469 479 425 386 400
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
405 394 399 343 364 329 320 305 321
1999 2006 2007 2010 - - - - -
339[5] 345[6] 346[7] 367[8] - - - - -
À partir de 1962 : Population sans doubles comptes; À partir de 2006 : Population municipale.
(Sources : INSEE[3] et Cassini[4])


Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Chivres-et-Mâchecourt[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1879, la démographie de Chivres-et-Mâchecourt était:

Évolution démographique de Chivres-et-Mâchecourt
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
281 453 455 540 784 729 745 770 763
1856 1861 1866 1872 1876 - - - -
787 788 800 741 762 - - - -
À partir de 1962 : Population sans doubles comptes; À partir de 2006 : Population municipale.
(Sources : Cassini[9])


Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

F. F. Fossé, mort fusillé le 12 septembre 1870. Maire de Chivres-et-Mâchecourt, accusé de n’avoir pas déclaré les armes que possédait sa commune ; il fut emmené prisonnier à Laon et traîné pendant deux jours de cette ville à Marchais et à Liesse où se trouvaient des chefs de corps. Il tomba sous les balles des Prussiens qui le fusillèrent sur le bord de la forêt de Samoussy.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :