Christian Fittipaldi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Fittipaldi.

Christian Fittipaldi

{{{alternative}}}

Christian Fittipaldi en 2006 au Brésil.

Date de naissance 18 janvier 1971 (43 ans)
Lieu de naissance Drapeau du Brésil São Paulo, Brésil
Nationalité Drapeau du Brésil brésilien
Années d'activité 1992-1994
Qualité Pilote automobile
Équipe Minardi F1 Team
Arrows Ford
Nombre de courses 43 (40 départs)
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Christian Fittipaldi est un pilote automobile brésilien né le 18 janvier 1971 à São Paulo (Brésil).

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Wilson Fittipaldi (modeste pilote de Formule 1 des années 1970 et fondateur de l'écurie Copersucar-Fittipaldi) et neveu d'Emerson Fittipaldi (double champion du monde de Formule 1 en 1972 et 1974), Christian Fittipaldi débute sa carrière par le karting. Champion sud-américain de Formule 3 en 1990, puis champion de F3000 en 1991, il accède à la Formule 1 en 1992 dans la modeste écurie Minardi.

Sa première saison dans la discipline reine est marquée par un grave accident au GP de France qui le laisse plusieurs semaines hors des GP. Il effectue néanmoins un brillant retour en marquant ses premiers points en fin d'année au GP du Japon. Toujours chez Minardi en 1993, il effectue un beau début de saison (4e en Afrique du Sud et 5e à Monaco) avant que ses rapports avec son équipe ne se dégradent au fil de l'année, ce qui lui vaut de ne pas finir le championnat. Cette saison 1993 est en outre marquée par son GP d'Italie, où il franchit la ligne d'arrivée sur trois roues après avoir effectué un spectaculaire looping, conséquence d'un accrochage avec son coéquipier Pierluigi Martini. En 1994, Fittipaldi trouve refuge dans l'écurie Footwork, mais malgré deux 4e place (à Aida et à Hockenheim), il ne parvient pas à attirer l'œil d'une grande écurie, et préfère faire rebondir sa carrière dans le championnat CART, où il retrouve son oncle Emerson, véritable star aux États-Unis.

Christian se met en évidence dès ses débuts dans la discipline. Second des 500 Miles d'Indianapolis 1995, il se voit décerner le trophée du meilleur débutant de l'année de l'épreuve. La suite est pourtant plus délicate pour Christian, qui fera preuve d'une remarquable régularité au plus haut niveau pendant plusieurs années, mais sans jamais apparaître comme l'un des tenors de la discipline malgré quelques victoires.

Fin 2002, Fittipaldi décide de quitter le CART pour tenter sa chance dans les épreuves de stock-car, que ce soit en ARCA ou en Nascar (Busch Series et Winston Cup). Intégré en 2003 à l'écurie de Richard Petty, Fittipaldi va pourtant décevoir. Au bout d'une seule année sans résultats notables, il est remercié.

Depuis, Fittipaldi s'est reconverti dans les épreuves d'endurance nord-américaine. En 2004 et 2014, il remporte les 24 heures de Daytona. Au Brésil, il dispute le championnat local de voitures de tourisme. En 2006, il effectue un retour à la monoplace en disputant, pour le compte de l'équipe du Brésil, plusieurs épreuves du championnat A1 Grand Prix 2005-2006.

En 2014, il est engagé par l'écurie Action Express Racing pour disputer l'United SportsCar Championship au volant d'un prototype Coyote Corvette DP avec João Barbosa et Sébastien Bourdais.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1992 Minardi F1 Team M191B
M192
Lamborghini V12 Goodyear 10 1 17e
1993 Minardi F1 Team M193 Ford V8 Goodyear 14 5 13e
1994 Arrows Ford FA 15 Ford V8 Goodyear 16 6 14e

Résultats aux 24 heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Voiture Équipe Équipiers Résultat
2006 Saleen S7-R ACEMCO Motorsports Terry Borcheller / Johnny Mowlem 11e
2007 Aston Martin DBR9 Team Modena Antonio García / Jos Menten 17e
2008 Aston Martin DBR9 Team Modena Terry Borcheller / Jos Menten 30e

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :