1968 au Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éphémérides
Chronologie du Québec :
1965 1966 1967  1968  1969 1970 1971
Décennies au Québec :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Chronologie dans le monde :
1965 1966 1967  1968  1969 1970 1971
Décennies :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies thématiques :

Aéronautique Architecture Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1968 au Québec.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

  • 4 mars : le Canada rompt ses relations diplomatiques avec le Gabon, l'accusant d'avoir agi contre le droit international en invitant le Québec à une conférence sur l'éducation sans être passé par Ottawa[6].
  • 15 mars : Pierre Vallières lance son livre Nègres blancs d'Amérique.
  • 20 mars : dépôt de la loi créant un Protecteur du citoyen.
  • 31 mars : lors d'un congrès spécial, le RIN décide d'entamer des négociations avec le MSA dans le but d'en venir à une éventuelle fusion[7].

Avril[modifier | modifier le code]

  • 5 avril : Pierre Vallières est reconnu coupable d'homicide involontaire.
  • 7 avril : Pierre Trudeau élu chef du PLC après 4 tours de scrutin.
  • 20 avril : Trudeau devient officiellement premier ministre du Canada.
  • 21 avril : lors de son congrès d'orientation, le MSA adopte trois grandes résolutions: il deviendra un parti à l'automne, entamera des négociations avec le RIN et le RN pour une fusion et, s'il prend un jour le pouvoir, s'engage à faire conserver ses droits acquis à la minorité anglophone. René Lévesque a dû mettre sa tête en jeu pour faire adopter cette dernière résolution qui l'a été par 481 voix contre 243 et 53 abstentions[8].
  • 22 avril : Mgr Paul Grégoire devient archevêque de Montréal.

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • 21 juin : Suite à la Loi sur la police, adoptée par l'Assemblée législative, la Sûreté provinciale du Québec prend le nom de Sûreté du Québec[14].
  • 24 juin : Pierre Trudeau, Daniel Johnson et Jean Drapeau sont présents sur l'estrade d'honneur lors du défilé de la Saint-Jean sur la rue Sherbrooke à Montréal. Devant eux, la police charge à cheval des militants indépendantistes qui manifestaient très bruyamment. Parmi eux, Pierre Bourgault est arrêté. L'agitation s'accentue, des projectiles s'abattent sur les invités d'honneur qui doivent évacuer l'estrade. Entouré de ses gardes du corps, Trudeau est le seul à y demeurer. Le bilan de l'émeute est de 290 arrestations et 83 blessés. C'est le Lundi de la matraque[15].
  • 25 juin : les libéraux remportent majoritairement l'élection générale fédérale. Au Québec, les résultats sont de 56 libéraux, 4 conservateurs et 14 créditistes[16].
  • 26 juin : Daniel Johnson envoie un télégramme de félicitations au nouveau premier ministre canadien: Je vous offre la collaboration du Québec pour assurer le mieux-être des citoyens, la prospérité de notre pays et l'épanouissement des "deux nations" qui le composent".
  • 27 juin : René Lévesque rompt les négociations avec le RIN suite au Lundi de la matraque.
  • 28 juin : le premier Festival d'été de Québec est inauguré. Mené à terme par un petit groupe dirigé par Louis Ricard, son budget s'élève à environ à 15 000$[17].

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 10 juillet : annonce que le salaire minimum sera porté à 1,25 $ à partir du 1er novembre, une augmentation de 20 cents.
  • 29 juillet : en désaccord avec la thèse des droits acquis des anglophones, François Aquin quitte le MSA[18].

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 2 octobre : Jean-Jacques Bertrand est choisi pour remplacer Daniel Johnson comme premier ministre du Québec.
  • 12 octobre : des cégeps et des universités entrent en grève pour réclamer une autre université francophone à Montréal, une réforme des prêts et bourses et l'abolition de la prise de présences au cégep[22].
  • 12 au 14 octobre : 957 délégués se réunissent pour former le Parti québécois, né de la fusion du MSA et du RN. René Lévesque en devient le président et Gilles Grégoire le vice-président. Son programme est celui adopté lors du congrès du MSA d'avril dernier. Ses effectifs sont évalués à 20,000 membres[23].
  • 17 octobre : à Ottawa, dépôt de la loi visant à donner un statut juridique aux deux langues officielles.
  • 26 octobre : lors d'un nouveau congrès du RIN, les délégués se prononcent en faveur de la dissolution du parti et de l'adhésion de ses membres au PQ.
  • 30 octobre : les chauffeurs de taxi bloquent l'aéroport de Dorval protestant contre le monopole de la compagnie d'autobus Murray Hill, qui détient l'exclusivité du transport de passagers vers l'aéroport.

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Godin. René Lévesque', tome 2. Boréal. 1997. p. 361
  2. Pierre Godin. Daniel Johnson tome 2. Éditions de l'Homme. 1980. p. 319
  3. René Lévesque tome 2, p. 344
  4. Bilan du Siècle
  5. Louis Fournier. FLQ. Québec-Amérique. 1982. p. 162
  6. Daniel Johnson tome 2, p. 314
  7. Louis La Rochelle. En flagrant délit de pouvoir. Boréal. 1982. p. 114
  8. René Lévesque tome 2, p. 362
  9. Bilan du Siècle
  10. FLQ, p. 173
  11. Bilan du Siècle
  12. Bilan du Siècle
  13. Bilan du Siècle
  14. Pierre de Champlain. Histoire du crime organisé à Montréal. Éditions de l'Homme. p. 216
  15. FLQ, p. 174
  16. Voir l'article Élection fédérale canadienne de 1968
  17. Bilan du Siècle
  18. François Aquin sur infinit.net
  19. Bilan du Siècle
  20. Bilan du Siècle
  21. En flagrant délit de pouvoir', p. 118
  22. archives de la SRC
  23. René Lévesque', tome 2, p. 389
  24. Bilan du Siècle
  25. En flagrant délit de pouvoir, p. 121
  26. Idem, p. 122
  27. Bilan du Siècle