Joé Juneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joe Juneau.

Joé Juneau (né le 5 janvier 1968 à Pont-Rouge au Québec, Canada) est un joueur professionnel de hockey. Il a mis au point un programme pour aider les jeunes inuits dans leur scolarité, en les initiant au hockey sur glace.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Lors de ses études collégiales, il a joué pour les Faucons du Cégep de Lévis-Lauzon dans la ligue de hockey collégial AAA à Lauzon (une ancienne ville fusionnée à la ville de Lévis depuis 1989) de 1985 à 1987[1]. De 1987 à 1991, il a joué avec l'équipe de hockey de l'institut polytechnique Rensselaer (Rensselaer Polytechnic Institute) de la NCAA, située à Troy, dans l'État de New York.

Il fut repêché par les Bruins de Boston de la Ligue nationale de hockey en 1988, lorsqu'il était joueur étoile au sein du R.P.I (81e choix en quatrième ronde). Alors qu'il ne parlait pas un mot d'anglais à son arrivée, il y obtint un baccalauréat d'ingénieur en aéronautique en seulement trois ans. Joé a fait son entrée dans la LNH avec les Bruins de Boston en 1991. Il est également allé chercher une médaille d’argent aux Jeux olympiques d'hiver de 1992 à Albertville en France, au sein de l'équipe du Canada. Il joue ensuite pour les Capitals de Washington, les Sabres de Buffalo, les Sénateurs d'Ottawa, les Coyotes de Phoenix, puis, finalement, avec les Canadiens de Montréal. Il annonce la fin de sa carrière en 2004, après avoir joué sa douzième saison au sein de la LNH.

En 2005, il est intronisé au Temple de la renommée des sports de l'Institut Polytechnique de Rensselaer[2].

Un record dans la LNH[modifier | modifier le code]

En 1992-93, il réalise le plus grand nombre de passes en une saison par un ailier gauche (70). Ses statistiques montrent un total de 572 points, soit 156 buts et 416 passes en 828 matchs dans la ligne nationale[3].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[4]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1985-1986 Faucons du Cégep Lévis-Lauzon Collégiale AAA 44 21 47 68
1986-1987 Faucons du Cégep Lévis-Lauzon Collégiale AAA 38 27 57 84
1987-1988 Engineers de Rensselaer ECAC 31 16 29 45 18
1988-1989 Engineers de Rensselaer ECAC 30 12 23 35 40 - - - - -
1989-1990 Engineers de Rensselaer ECAC 34 18 52 70 31 - - - - -
1989-1990 Équipe Canada Intl 3 0 2 2 4 - - - - -
1990-1991 Engineers de Rensselaer ECAC 29 23 40 63 68 - - - - -
1990-1991 Équipe Canada Intl 7 2 3 5 0 - - - - -
1991-1992 Équipe Canada Intl 60 20 49 69 35 - - - - -
1991-1992 Bruins de Boston LNH 14 5 14 19 4 15 4 8 12 21
1992-1993 Bruins de Boston LNH 84 32 70 102 33 4 2 4 6 6
1993-1994 Bruins de Boston LNH 63 14 58 72 35 - - - - -
1993-1994 Capitals de Washington LNH 11 5 8 13 6 11 4 5 9 6
1994-1995 Capitals de Washington LNH 44 5 38 43 8 7 2 6 8 2
1995-1996 Capitals de Washington LNH 80 14 50 64 30 5 0 7 7 6
1996-1997 Capitals de Washington LNH 58 15 27 42 8 - - - - -
1997-1998 Capitals de Washington LNH 56 9 22 31 26 21 7 10 17 8
1998-1999 Capitals de Washington LNH 63 14 27 41 20 - - - - -
1998-1999 Sabres de Buffalo LNH 9 1 1 2 2 20 3 8 11 10
1999-2000 Sénateurs d'Ottawa LNH 65 13 24 37 22 6 2 1 3 0
2000-2001 Coyotes de Phoenix LNH 69 10 23 33 28 - - - - -
2001-2002 Canadiens de Montréal LNH 70 8 28 36 10 12 1 4 5 6
2002-2003 Canadiens de Montréal LNH 72 6 16 22 20 - - - - -
2003-2004 Canadiens de Montréal LNH 70 5 10 15 20 11 0 1 1 4
Totaux LNH 828 156 416 572 272 112 25 54 79 69

Après carrière[modifier | modifier le code]

Joé Juneau est actuellement partenaire et gestionnaire de projet pour la firme d'ingénierie pont-rougeoise Harfan Technologies Inc. Pilote accompli, il possède également un hydravion et une propriété au lac Sept-Îles. En outre, il se fait aujourd'hui protecteur de la forêt québécoise. Il s'occupe aussi d'un programme de hockey auprès des Inuits du grand-nord du Québec. Il est aussi consultant pour la Société Makivik dans le Programme de Développement des Jeunes du Nunavik axé sur le Hockey.

Le 28 janvier 2008, il est nommé personnalité de l'année 2007 La Presse/Radio-Canada pour sa contribution au hockey scolaire de Kuujjuaq[5]. Il a en effet établi un programme sport-études en hockey dans 14 villages inuits du nord québécois, rassemblant début 2008 environ 1 000 participants[3]. Ce programme vise à prévenir le décrochage scolaire et la criminalité ainsi qu'à promouvoir une saine alimentation et l'activité physique chez les jeunes inuit[3]. Le succès de ce programme l'a mené à former une équipe en 2010 représentant le Nunavik au tournoi international de hockey pee-wee de Québec et en 2011, au Tournoi International B.S.R. Le programme a ainsi poussé le ministère des affaires indiennes et du Nord Canada à s'y intéresser afin d'éventuellement l'implanter dans d'autres communautés autochtones canadiennes[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Information tirée du site elite prospects hockey : http://www.eliteprospects.com/player.php?player=21390
  2. (en) Juneau au temple de RPI, article sur rpiathletics.com.
  3. a, b, c et d Bussière, Ian, Mille petits miracles pour Joé Juneau, journal Le Soleil (Québec), 19 février 2008, p. 59.
  4. (en) Fiche de carrière sur www.hockeydb.com
  5. Joanie Godin, « Juneau à l'honneur », www.radio-canada.ca,‎ 2008-01-26

Voir aussi[modifier | modifier le code]