1955 au Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éphémérides
Chronologie du Québec :
1952 1953 1954  1955  1956 1957 1958
Décennies au Québec :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Chronologie dans le monde :
1952 1953 1954  1955  1956 1957 1958
Décennies :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques :

Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)

Chronologies thématiques :

Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Fantasy Football Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1955 au Québec.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

  • 13 mars : lors d'un match contre les Bruins à Boston, le joueur de hockey Maurice Richard frappe le juge de ligne Cliff Thompson (en)[3].
  • 16 mars : la LNH suspend Maurice Richard pour le reste de la saison et pour la durée des séries éliminatoires[4].
  • 17 mars : des bombes lacrymogènes et fumigènes lancées dans l'enceinte du Forum, des objets divers tirés sur la glace et un coup de poing à la figure du président de la LNH, Clarence Campbell, met fin à la joute Montréal-Détroit après une période. L'émeute suit dans les rues de Montréal[4].
  • 18 mars : une conférence de presse de Maurice Richard demandant à la population de rester calme ramène l'ordre dans les rues de la ville[4].
  • 20 - 28 mars : Sainte-Croix est isolée par la neige pendant une semaine. Durant cette période, la région subit en effet trois tempêtes.
  • 21 mars : le centre-ville de Nicolet (35 maisons, 31 magasins) est rasé par les flammes. L'incendie a pris naissance dans un restaurant. On ne compte pas de pertes de vie[5].

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 2 septembre : la Cour suprême maintient la culpabilité de Wilbert Coffin[9].
  • 6 septembre : Coffin s'évade de la prison de Québec et se rend chez son avocat, qui le persuade de se rendre aux autorités dès le lendemain[9].
  • 28 septembre : en audience devant la commission Tremblay, la Chambre de commerce de Montréal demande la création d'un ministère de la Fonction publique, dont le but serait d'éliminer le favoritisme dans l'embauche des fonctionnaires[11].

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

  • 12 novembre : un glissement de terrain engloutit plusieurs bâtiments à Nicolet dont le plus connu est la cathédrale qui est une perte totale. Trois personnes périssent dans la catastrophe. Une première évaluation des dégâts chiffre autour de 10 millions de dollars[5].
  • 22 novembre : début de la quatrième session de la 24e législature (en)[8].

Décembre[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le budget provincial s'élèvera à plus de $331,301,660 », Le Devoir,‎ 12 janvier 1955, p. 3
  2. Bilan du Siècle
  3. Maurice Richard sur Bilan du siècle
  4. a, b, c et d Idem
  5. a, b et c Nicolet sur Bilan du siècle
  6. Conrad Black. Duplessis tome 2. Éditions de l'Homme. 1977. p. 168
  7. « Le village de Ste-Marguerite rasé par les flammes », Le Devoir,‎ 6 juillet 1955, p. 1
  8. a et b « Chronologie parlementaire 1954-1956 » (consulté le 11 mars 2009)
  9. a, b, c et d Clément Fortin. L'affaire Coffin, une supercherie? Éditions Wilson et Lafleur. 2007
  10. Bilan du Siècle
  11. « Un ministère provincial du fonctionnarisme », Le Devoir,‎ 29 septembre 1955, p. 1
  12. Bilan du Siècle
  13. Bilan du Siècle