Gilles Grégoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grégoire.

Gilles Grégoire (Québec 6 mai 1926 - Québec, 22 novembre 2006 à l'âge de 80 ans), était un homme politique québécois.

Après avoir été député créditiste à la Chambre des communes du Canada de 1963 à 1966, il devient le président du Ralliement national et cofondateur du Parti québécois avec René Lévesque.

Gilles Grégoire se concentre sur la scène provinciale à partir du milieu des années 1960. Après une tentative infructueuse en 1970, il est élu député du Parti québécois de la circonscription de Frontenac en 1976 et réélu en 1981.

Malgré son élection sous la bannière du Parti québécois, il décide de siéger comme député indépendant à partir du 20 juin 1983.

Il connaît une triste fin de carrière, étant condamné en 1983 pour avoir eu des relations sexuelles avec des jeunes filles d'âge mineur. Condamné à deux ans moins un jour de prison, il purgera quelques mois à la prison provinciale d'Orsainville.

Le fonds d’archives de Gilles Grégoire est conservé au centre d’archives de Montréal de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]