François Avard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avard.

François Avard (Saint-Hyacinthe, 6 juin 1968) est un auteur et scénariste québécois. Détenteur d'un certificat en création littéraire[1] et d'un baccalauréat en enseignement du français[2]. Il fut professeur d'écriture humoristique à l'École nationale de l'humour de 1992 à 2004.

Il est le créateur et coauteur (avec Jean-François Mercier) de la série satirique Les Bougon, c'est aussi ça la vie! diffusée à la télévision de Radio-Canada de janvier 2004 à avril 2006.

Il est l'auteur du roman L'Esprit de Bottine et du recueil de nouvelles Les Uniques, publiés initialement chez Guérin Éditeur, ainsi que du Dernier Continent, aux éditions des Intouchables et de Pour de vrai, publié chez Libre Expression en 2005. En 2008, il publie un recueil de diverses chroniques intitulé "Avard chronique".

Pour le compte de la télévision, il collabore aux scénarios de plusieurs séries : Caméra Café, 3X Rien, C.A. et Bob Gratton : ma vie, my life. Il est un des auteurs de la série Ramdam pour laquelle il a reçu deux Gémeaux en collaboration avec la scénariste Fabienne Cortes. Il a aussi collaboré aux deux saisons de "Ici Louis-José Houde" et à la série Pendant ce temps, devant la télé sur les ondes de Radio-Canada.

Il collabore au travail de l'humoriste Martin Matte depuis 1995. Il a aussi collaboré aux trois one-man-show de Louis-José Houde ainsi qu'à ses animations de 8 galas de l'ADISQ. Parmi les autres humoristes avec qui il collabore, on compte Jean-François Mercier, Cathy Gauthier, Mike Ward, Pat Groulx, Pierre Hébert et Michel Mpambara. En juillet 2010, il fait une première mise en scène: un gala Juste Pour Rire mettant en vedette Jean-François Mercier et Louis Morissette.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2008, François Avard avoue, en entrevue à l'émission radio de Christiane Charette, être l'auteur des textes de la vidéo « Culture en péril »[3] dénonçant les coupures en culture du gouvernement conservateur Harper et mettant en vedette Michel Rivard, Stéphane Rousseau et Benoît Brière[4].

Suite au tremblement de terre du 12 janvier 2010 en Haïti, François Avard réunit les humoristes du Québec et met sur pied le spectacle bénéfice Ha-Haïti avec la complicité de Louis-José Houde. 93 316 dollars sont ainsi versés au fonds «Tremblement de terre - Haïti» d'Oxfam-Québec.

Le 25 février 2010, François Avard a signé, avec 500 artistes, l'appel pour appuyer la campagne internationale de boycottage, de désinvestissement et de sanctions contre l'apartheid israélien[5]

Le 27 septembre 2011, à l’initiative de Guy Lévesque et François Avard, 17 humoristes ont performé dans le cadre de SOS Afrique, une levée de fonds de près de 100 000 dollars remis à la Coalition humanitaire pour lutter contre la famine dans la corne de l’Afrique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]