Victor III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Victor III
Image illustrative de l’article Victor III
Biographie
Nom de naissance Desiderius de Monte-Cassin
Naissance
Benevento
Ordre religieux Ordre de Saint-Benoît
Décès
Abbaye du Mont-Cassin (en)
Pape de l’Église catholique
Élection au pontificat
Intronisation
Fin du pontificat
(1 an, 3 mois et 23 jours)
Autre(s) antipape(s) Clément III
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Saint Victor III (né en 1027 à Bénévent mort au Mont-Cassin, le ) fut le 158e pape de l’Église catholique au cours de l'année 1086-1087.

Origine[modifier | modifier le code]

Né en 1027 à Benevento sous le nom Dauferius et fils cadet du prince Landolf V de Bénévent, il est entre sous le nom de Desiderius (ou Didier) à l'Mont-Cassin dont il devient abbé en juin 1058 jusqu'à son élection au trône pontifical.

Il promeut la copie de manuscrits et l'enluminure, fonde une importante école de mosaïques et en transforme radicalement la physionomie, dans une entreprise qui fait date dans l'histoire de l'architecture italienne.

En 1059, Desiderius est nommé cardinal-prêtre par le pape Nicolas II qui l'envoie comme vicaire dans le sud de l'Italie, où il négocie la paix entre les Normands et la papauté.

Pontificat[modifier | modifier le code]

Favori des cardinaux et de son prédécesseur Grégoire VII, Desiderius est élu pape du au [1] et prend le nom de Victor III.

Il poursuit l'œuvre de réforme de Grégoire VII. Après 16 mois passés comme chef de l'Église, il s'éteint au Mont-Cassin, dont il avait été l'abbé.

Il envoie à Tunis une armée qui défait les Sarrasins et les oblige à verser un tribut à Rome.

En août 1087, il tient à Bénévent un synode où il excommunie Clément, bannit Hugues de Die, archevêque de Lyon, et Richard, abbé de Saint-Victor de Marseille, reconnus coupables de schisme. Il y condamne aussi l'investiture d'évêques par les pouvoirs temporels.

Tombé malade lors du synode, Victor regagne le Mont-Cassin, où il meurt le 16 septembre 1087.


Léon XIII lui accorda le 23 juillet 1887 le titre de bienheureux[2] sans qu'il subisse un procès de canonisation.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Venance Grumel, Traité d'études byzantine : I La Chronologie, Presses universitaires de France, Paris, 1956, « Les Papes », p. 432.
  2. Bienheureux Victor III.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :