Victor Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Victor.
Victor Ier
Image illustrative de l'article Victor Ier
Saint Victor
Biographie
Pape de l’Église catholique
Élection au pontificat vers 189
Fin du pontificat vers 198/199
Précédent Éleuthère Zéphyrin Suivant

Victor Ier (°? - +199), l'un des saint Victor, était berbère (Afrique du Nord). Il fut, selon la tradition catholique, le 14e évêque de Rome[1], c'est-à-dire le 13e successeur de saint Pierre sur le trône pontifical.

Histoire et tradition[modifier | modifier le code]

C'est avec lui que commence à s'affirmer la volonté des évêques de Rome d'imposer un magistère moral sur les autres Églises, bien que déjà saint Clément Ier, troisième successeur de Pierre, fût déjà intervenu avec vigueur, dès le Ier siècle, pour calmer des troubles au sein de l'Église de Corinthe. Selon le Liber Pontificalis, Victor est d'origine amazigh africaine mais saint Jérôme en fait un authentique Romain. En tout cas, il favorise systématiquement les éléments romains au sein de l'Église. Il succède à Éleuthère vers 189 et gouverne l'Église de Rome jusque vers 198/199. C'est à cette époque que le latin supplante le grec dans la liturgie. Victor est le premier pape de langue latine, mais il faut attendre l'an 230 pour que la messe soit célébrée à Rome en latin et non en grec.

Il réussit à organiser de nombreux synodes qui parviennent à s'entendre sur le jour de Pâques qui est célébré un dimanche dans les Églises d'occident comme à Rome. Seule la province d'Asie refuse de s'aligner sur la pratique romaine, et la pape est sur le point de lancer l'excommunication contre ces églises d’Asie, quand il finit par choisir la voie de la conciliation sur les conseils de saint Irénée de Lyon[2]. Mais, sur les principes, Victor Ier se montre souvent intransigeant, en particulier avec ceux qui ne se soumettent pas aux décisions romaines ou se permettent de contester l'autorité. Il combat aussi avec acharnement les gnostiques.

Victor Ier est l'un des trois papes de Rome originaires d'Afrique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le titre de Pape apparaît au cours du IIIe siècle, et n'est pas attesté pour l'évêque de Rome avant le début du IVe siècle. Philippe Levillain, Dictionnaire historique de la papauté, Fayard, 2003, s. v. « Pape ».
  2. Saint Victor Ier

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vincent Serralda et André Huard, Le Berbère...Lumière de l'Occident, Nouvelles Éditions Latines, Paris, 1990 (ISBN 978-2-7233-0239-5), p. 50-52.


Précédé par Victor Ier Suivi par
Éleuthère
Emblem of the Papacy SE.svg
Pape de l’Église catholique
Zéphyrin