Léon V (pape)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léon V.
Léon V
Image illustrative de l'article Léon V (pape)
Biographie
Naissance Date inconnue
? , Italie
Ordre religieux Ordre de Saint-Benoît
Décès
Rome
Pape de l’Église catholique
Élection au pontificat
Fin du pontificat
Autre(s) antipape(s) Christophore

Léon V (né à Ardea, dans l'actuelle province de Rome et mort en septembre 903) est le 118e pape de l'Église catholique romaine durant environ 30 jours de juillet à septembre 903. Le court pontificat de ce pape bénédictin provient du fait que des partisans de l'antipape Christophore l'ont incarcéré et étranglé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à près d'Ardea dans le Latium, il fut prêtre-cardinal à Priapi près d'Ardea. Rien n'est connu de lui avant son élection. Un écrivain de l'époque, Auxilius le décrit comme un saint et comme un admirable personnage. Il faisait partie des partisans du pape Formose. Fin juillet 903, il fut élu pour succéder à Benoît IV alors qu'il n'était pas membre du clergé romain; les raisons de son élection s'expliquent par le fait que le clergé et la noblesse, ne pouvant se mettre d'accord sur un candidat romain, élurent un étranger dont la grande réputation était parvenue jusqu’à eux. Durant son court pontificat, il émit une bulle qui dispensait les chanoines de Bologne du paiement des impôts. En septembre 903, alors qu'il n'est en fonction que depuis environ 30 jours, un membre de son clergé mais aussi son chapelain et son protégé le prêtre Christophore, le renversa, le jeta en prison et se fit nommer pape. Léon V mourut probablement étranglé en prison en décembre 903 par son rival.

Sur les autres projets Wikimedia :