Grégoire XIV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grégoire XIV
Image illustrative de l'article Grégoire XIV
Biographie
Nom de naissance Niccolo Sfondrati
Naissance
Somma Lombardo
Pape de l’Église catholique
Élection au pontificat (55 ans)
Intronisation
Fin du pontificat
Précédent Urbain VII Innocent IX Suivant

Blason

Grégoire XIV (en latin Gregorius XIV, en italien Gregorio XIV), de son nom de baptême Niccolò Sfondrati, est né à Somma Lombardo le et décédé à Rome le . Il est élu pape le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du cardinal Francesco Sfondrati, Niccolò Sfondrati est élu lors du conclave d'octobre 1590. Il choisit le nom de Grégoire XIV et inaugure son règne par un don de 1 000 écus à chacun des 52 cardinaux qui l’ont élu.

Les sollicitations de l’Espagne et du duc de Mayenne l’entraînent à renouveler l’excommunication d'Henri IV, qu'il étend à tous ceux qui le soutiendront (elle a pour effet de rallier au roi bon nombre de catholiques gallicans), et à envoyer des secours aux ligueurs (une troupe dirigée par son neveu). Il publie une bulle demandant aux ecclésiastiques français de « quitter le roi » et une bulle exhortant les seigneurs et les catholiques français à « se ranger parmi les défenseurs de la vraie foi ». Henri IV publie un édit déclarant « nuls et non avenus » la bulle et les monitoires du pape contre les catholiques de son parti ; il s'engage à « maintenir la religion catholique apostolique et romaine », et se déclare disposé à convoquer un « saint et libre concile ». Les deux cardinaux et les huit évêques de France qui soutiennent Henri IV se réunissent à Chartres les 20 et 21 septembre 1591 et déclarent « nulles et dépourvues de toute justice » les bulles du pape. Le Parlement du roi, séant à Tours, fait brûler les bulles par le bourreau, et déclare Grégoire « perturbateur du repos public et complice de l'assassinat d'Henri III puisqu'il l'a approuvé ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :