Sixte II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sixte II
Image illustrative de l'article Sixte II
Sixte II par Botticelli
Biographie
Nom de naissance Sixtus
Naissance ?
Grèce
Décès
Rome
Pape de l’Église catholique
Élection au pontificat
Fin du pontificat
Précédent Étienne Ier Denys Suivant

Sixte II ou Xyste II (en grec : Ξυστός) est le 24e évêque de Rome (rétroactivement appelé pape de l'Église catholique). Il succède à Étienne Ier le .

Il est le premier pape à porter un nom déjà utilisé : Sixte Ier avait régné au IIe siècle (voir Nom de règne des papes).

D'origine grecque, il rétablit les relations avec les Églises d'Orient et d'Afrique qui avaient été interrompues par son prédécesseur sur la question du nouveau baptême des apostats.

Durant son pontificat, la reprise des persécutions contre les chrétiens fait passer les problèmes internes de l'Église au second plan. En effet, l'empereur Valérien, plutôt neutre jusqu'à cette époque vis-à-vis des chrétiens, exige de ceux-ci la participation au culte impérial et interdit les cérémonies dans les catacombes. À partir du mois d'août 258, des mesures drastiques sont prises contre le clergé. Sixte II se réfugie avec plusieurs diacres dans une catacombe en bordure de la voie Appienne. Découvert le par des soldats, il est décapité sur le champ avec quatre de ses diacres. Le même jour, deux autres diacres, Félicissime et Agapit, sont exécutés au cimetière de Prétextat. Le septième diacre Laurent est mis à mort le [1],[2].

Sixte II est inhumé dans la crypte des Papes de la catacombe de Saint-Calixte.

Saint et martyr, l'Église catholique le fête le 7 août.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cyprien de Carthage, lettre 90 : « Valérien, dans un rescrit au Sénat, a donné ordre que les évêques, les prêtres et les diacres soient exécutés sur le champ [...] Sachez que Sixte a été exécuté dans un cimetière le 6 août, et quatre diacres avec lui. Les préfets à Rome poussent chaque jour plus activement cette persécution, exécutant ceux qui leur sont déférés et confisquant leurs biens. Je vous prie de vouloir bien porter ces nouvelles à la connaissance de nos autres collègues, afin que partout leurs exhortations puissent soutenir nos frères, et les préparer à la lutte spirituelle : de telle façon que chacun des nôtres pense moins à la mort qu'à l'immortalité, et que, consacrés à Dieu de toutes les énergies de leur foi et de leur courage, ils aient plus de joie que de crainte, à l'heure d'une confession où ils savent que les soldats de Dieu et du Christ ne sont pas tués, mais couronnés. Je souhaite, frère très cher, que vous vous portiez toujours bien dans le Seigneur »
  2. Saints Sixte II, pape, et ses diacres