Varetz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Varetz
L'église Saint-Julien de Varetz.
L'église Saint-Julien de Varetz.
Blason de Varetz
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Arrondissement de Brive-la-Gaillarde
Canton Canton de Malemort-sur-Corrèze
Intercommunalité Communauté d'agglomération du bassin de Brive
Maire
Mandat
Catherine Goulmy
2017-2020
Code postal 19240
Code commune 19278
Démographie
Gentilé Gracieux-divins
Population
municipale
2 390 hab. (2015 en augmentation de 6,74 % par rapport à 2010)
Densité 117 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 11′ 41″ nord, 1° 27′ 05″ est
Altitude 109 m
Min. 90 m
Max. 262 m
Superficie 20,38 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte administrative de la Corrèze
City locator 14.svg
Varetz

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 14.svg
Varetz

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Varetz

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Varetz

Varetz (Varès en occitan) est une commune française située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Vézère en limite de la commune.

Varetz est une commune de l'aire urbaine de Brive-la-Gaillarde située entre Objat et Brive-la-Gaillarde, à la confluence de deux rivières : elle est bordée au sud-est par la Vézère et au nord-est par son affluent la Loyre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Varetz

Les armes de Varetz se blasonnent ainsi : « D'or à la croix ancrée de gueules, au franc-canton d'or à deux lions léopardés de gueules l'un sous l'autre. ».

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1977 2001 Daniel Bourzat RPR  
mars 2001 avril 2014 Jean-Pierre Charliaguet DVD  
avril 2014 octobre 2017 Nicolas Pennel[Note 1] DVD  
octobre 2017 en cours Catherine Goulmy[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2015, la commune comptait 2 390 habitants[Note 2], en augmentation de 6,74 % par rapport à 2010 (Corrèze : -0,69 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 134 1 179 1 232 1 321 1 406 1 492 1 480 1 418 1 450
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 483 1 433 1 543 1 527 1 595 1 587 1 544 1 536 1 507
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 627 1 538 1 532 1 501 1 270 1 218 1 167 1 206 1 113
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 144 1 123 1 278 1 643 1 851 1 918 2 086 2 109 2 297
2015 - - - - - - - -
2 390 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

  • Minoterie électrique.
  • Château-hôtel de Castel Novel.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La statue en buste d'Henry de Jouvenel, sur la place du village, œuvre de Paul Landowski en 1933. (Paul Landowski réalisa entre autres le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro).
  • L'église Saint-Julien du XIIe, en grès rouge, possède deux chapiteaux romans du XIIe, un petit retable en bois doré de la Contre-Réforme (XVIIe siècle) et un socle de croix du XIVe siècle représentant les Trois Ordres : ceux qui prient, ceux qui guerroient, ceux qui travaillent.
  • Le château de Castel Novel, établi sur une motte castrale originelle, entre la Loyre et la Vézère, date en grande partie des XIIIe et XVe siècles. Il est construit en grès rouge lie de vin, couleur de la pierre du village de Varetz. Déjà au XIIe siècle, il est fait mention de Castel Novel. Ce château fut racheté par l'actuel propriétaire (qui en a fait un hôtel Relais & Châteaux) à la famille de Jouvenel. L'écrivain Colette y vécut durant les dix ans de mariage avec le baron Henry de Jouvenel, avec qui elle eut son unique enfant : Colette de Jouvenel dite Bel-Gazou. Bertrand de Jouvenel, fils de Henry, créa la revue « Futuribles ».
  • Les Jardins de Colette, créés pour rendre hommage à Colette, l'amoureuse de la nature, ont ouvert leurs portes en mai 2008. Cinq hectares y sont dédiés, six tableaux-paysages représentant les six « vies » et régions où vécut l'écrivain. On peut jouer à se perdre dans un labyrinthe en forme de papillon d'un demi-hectare, à la fois végétal et littéraire.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Adolphe Rivet (1855-1925), graveur, médailleur et sculpteur, est né à Varetz.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Décédé en fonctions. Source : « La famille a reconnu le corps du maire de Varetz », France 3 Nouvelle Aquitaine, 5 octobre 2017.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Arsène Fadat, Une commune à travers les siècles : Varetz, tome 1, de la préhistoire à la fin de l'Ancien régime, 1998, Les Presses littéraires
  • Arsène Fadat, Une commune à travers les siècles : Varetz, tome 2, de la fin de l'Ancien régime à nos jours, 2001, Éditions Écritures

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]