Brignac-la-Plaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Brignac-la-Plaine
Le bureau de poste, le monument aux morts et la mairie.
Le bureau de poste, le monument aux morts et la mairie.
Blason de Brignac-la-Plaine
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Brive-la-Gaillarde
Canton L'Yssandonnais
Intercommunalité Communauté d'agglomération du bassin de Brive
Maire
Mandat
Philippe Mouzac
2014-2020
Code postal 19310
Code commune 19030
Démographie
Population
municipale
986 hab. (2015 en augmentation de 14,12 % par rapport à 2010)
Densité 53 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 11′ 18″ nord, 1° 20′ 24″ est
Altitude Min. 99 m
Max. 336 m
Superficie 18,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte administrative de la Corrèze
City locator 14.svg
Brignac-la-Plaine

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 14.svg
Brignac-la-Plaine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Brignac-la-Plaine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Brignac-la-Plaine

Brignac-la-Plaine est une commune française située dans le département de la Corrèze, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le lit de la Logne complètement à sec en août 2015.

Dans la partie sud-ouest du département de la Corrèze, dans le bassin de Brive, la commune de Brignac-la-Plaine est arrosée par la Logne, un affluent de la Vézère.

L'altitude minimale, 99 mètres, se trouve à l'extrême sud-est, près du lieu-dit Aziniéras, là où la Logne quitte la commune et sert de limite à celles de Cublac et Mansac. L'altitude maximale avec 336 mètres est localisée à l'ouest, au lieu-dit Petit Sourgnac.

À l'intersection des routes départementales (RD) 3 et 39, le bourg de Brignac-la-Plaine se situe, en distances orthodromiques, sept kilomètres au nord-est du centre-ville de Terrasson et seize kilomètres à l'ouest-nord-ouest de Brive-la-Gaillarde.

Le territoire communal est également desservi par les RD 2 et 147. L'autoroute A89 traverse la partie sud de la commune mais l'échangeur le plus proche (no 18, celui de Terrasson), se trouve sur la commune voisine de Mansac, à huit kilomètres du bourg de Brignac-la-Plaine par la route.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Brignac-la-Plaine est limitrophe de six communes, dont une dans le département de la Dordogne.

Communes limitrophes de Brignac-la-Plaine
Louignac Perpezac-le-Blanc Yssandon
Villac
(Dordogne)
Brignac-la-Plaine
Cublac Mansac

Toponymie[modifier | modifier le code]

La commune se nomme Brenhac en occitan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Brignac-la-Plaine s'appelait jadis Briniac.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
mars 2001 (réélu en mars 2014)[1] en cours Philippe Mouzac   Enseignant

Politique de développement durable[modifier | modifier le code]

La commune a engagé une politique de développement durable en lançant une démarche d'Agenda 21 en 2008[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de Brignac-la-Plaine sont appelés les Brignacois et les Brignacoises[3].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2015, la commune comptait 986 habitants[Note 1], en augmentation de 14,12 % par rapport à 2010 (Corrèze : -0,69 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
977 1 007 942 1 110 1 127 1 086 1 020 1 185 1 183
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 108 1 103 1 120 1 040 1 132 1 095 1 119 1 065 1 054
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 018 964 915 884 811 840 845 698 682
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
747 757 780 781 817 808 776 838 972
2015 - - - - - - - -
986 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église romane Saint-Pierre-ès-Liens, très remaniée, date du XIIe siècle.
  • En limite de Brignac-la-Plaine, le château de la Choisne du XIXe siècle, transformé en EHPAD, est sur Mansac ; sa chapelle et le bâtiment moderne sont sur Brignac-la-Plaine.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
de gueules au lion d'or armé et lampassé de sable, accosté de deux épées hautes d'or posées en pal

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]