Aire d'attraction de Brive-la-Gaillarde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aire d'attraction de Brive-la-Gaillarde
Localisation de l'aire d'attraction de Brive-la-Gaillarde dans le département de la Corrèze.
Localisation de l'aire d'attraction de Brive-la-Gaillarde dans le département de la Corrèze.
Géographie
Pays France
Régions Nouvelle-Aquitaine - Occitanie
Départements Corrèze, Dordogne, Lot
Caractéristiques
Type Aire d'attraction d'une ville
Code Insee 087
Catégorie Aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants
Nombre de communes 80 soit
70 (Corrèze) + 6 (Dordogne) + 4 (Lot)
Superficie km2
Population 132 989 hab. (2019)

L'aire d'attraction de Brive-la-Gaillarde est un zonage d'étude défini par l'Insee pour caractériser l’influence de la commune de Brive-la-Gaillarde sur les communes environnantes. Publiée en octobre 2020, elle se substitue à l'aire urbaine de Brive-la-Gaillarde, qui comportait 44 communes dans le dernier zonage qui remontait à 2010[1].

Définition[modifier | modifier le code]

L'aire d'attraction d'une ville est composée d’un pôle, défini à partir de critères de population et d’emploi ainsi que d’une couronne constituée des communes dont au moins 15 % des actifs travaillent dans le pôle. Le pôle d’attraction constitue ainsi un point de convergence des déplacements domicile-travail[2],[3].

Type et composition[modifier | modifier le code]

L’aire d'attraction de Brive-la-Gaillarde est une aire inter-régionale qui comporte 80 communes : 70 situées dans la Corrèze, 6 dans la Dordogne et 4 dans le Lot[4].

Elle est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[2], une catégorie qui regroupe 25,3 % de la population de Nouvelle-Aquitaine et 18,5 % au niveau national[5].

Carte[modifier | modifier le code]

Carte de l'aire d'attraction de Brive-la-Gaillarde.
  • Commune-centre
  • Commune de la couronne
  • Composition communale[modifier | modifier le code]

    Catégorie Département Communes
    Nombre Libellé
    Commune-centre Corrèze 1 Brive-la-Gaillarde.
    Communes de la couronne Corrèze 69 Albignac, Allassac, Aubazines, Ayen, Beynat, Brignac-la-Plaine, Chabrignac, Chanteix, La Chapelle-aux-Brocs, Chartrier-Ferrière, Chasteaux, Collonges-la-Rouge, Cosnac, Cublac, Dampniat, Donzenac, Estivals, Estivaux, Favars, Jugeals-Nazareth, Juillac, Lagleygeolle, Lanteuil, Larche, Lascaux, Ligneyrac, Lissac-sur-Couze, Lostanges, Louignac, Malemort, Mansac, Marcillac-la-Croze, Meyssac, Nespouls, Noailhac, Noailles, Objat, Palazinges, Perpezac-le-Blanc, Perpezac-le-Noir, Le Pescher, Rosiers-de-Juillac, Sadroc, Saillac, Saint-Aulaire, Saint-Bazile-de-Meyssac, Saint-Bonnet-la-Rivière, Saint-Bonnet-l'Enfantier, Saint-Cernin-de-Larche, Saint-Cyprien, Saint-Cyr-la-Roche, Saint-Germain-les-Vergnes, Saint-Hilaire-Peyroux, Saint-Julien-Maumont, Saint-Mexant, Saint-Pantaléon-de-Larche, Saint-Pardoux-l'Ortigier, Saint-Robert, Saint-Solve, Saint-Viance, Sainte-Féréole, Sérilhac, Turenne, Ussac, Varetz, Vars-sur-Roseix, Vignols, Voutezac, Yssandon.
    Dordogne 6 Les Coteaux Périgourdins, La Dornac, La Feuillade, Nadaillac, Pazayac, Terrasson-Lavilledieu.
    Lot 4 Cavagnac, Cressensac-Sarrazac, Gignac, Le Vignon-en-Quercy.

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    1. « Composition 2010 de l'aire urbaine de Brive-la-Gaillarde », sur https://www.insee.fr/ (consulté le )
    2. a et b « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le )
    3. « Aire d'attraction des villes - définition », sur https://www.insee.fr/, (consulté le )
    4. « Aire d'attraction de Brive-la-Gaillarde - Code officiel géographique », sur https://www.insee.fr/ (consulté le )
    5. Gwenaël Delamarre, Géraldine Labarthe, Laurent Zambon (Insee), « En Nouvelle-Aquitaine, un habitant sur sept réside hors de l'influence d'une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le )

    Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Articles connexes[modifier | modifier le code]