Stéphane Degout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Stéphane Degout, né le 9 juin 1975 à Bourg-en-Bresse[1], est un artiste lyrique (baryton) français. Il a grandi à Saint-Jean-de-Niost, dans l'Ain et vit depuis 1995 à Lyon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé au lycée Saint-Exupéry à Lyon, au conservatoire national supérieur de musique de Lyon dans la classe de Margreet Honig, puis au sein de la troupe de l'opéra national de Lyon, Stéphane Degout commence sa carrière dans le rôle de Papageno dans La Flûte enchantée, au sein de l'Académie européenne de musique du festival d'Aix-en-Provence en juillet 1998. Il y a notamment suivi les masterclasses de Régine Crespin, Gundula Janowitz, Graziella Sciutti et Claudio Desderi. Il suit depuis 1998 l'enseignement de Gary Magby.

Il interprète depuis un répertoire varié à l'Opéra national de Lyon, à l'Opéra de Paris, à l'Opéra-Comique, au Théâtre des Champs Elysées, au Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles, à l'Opéra de Montpellier, au Staatsoper de Berlin, au Royal Opera House, Covent Garden de Londres, au Teatro alla Scala de Milan, au Metropolitan Opera de New York, au Lyric Opera of Chicago, au Theater an der Wien, au Nationale Opera d'Amsterdam, au festival international d'art lyrique d'Aix-en-Provence, au festival de Glyndebourne, au festival de Salzbourg, au Verbier festival, aux Chorégies d'Orange, au Ravinia festival (en), au Los Angeles Philharmonic, sous la direction de René Jacobs, William Christie, Christophe Rousset, Emmanuelle Haïm, Marc Minkowski, Ivor Bolton (en), Bertrand de Billy, Sylvain Cambreling, Michel Plasson, Georges Prêtre, Jesus Lopez Cobos, Charles Dutoit, Kirill Petrenko, Pinchas Steinberg, Philippe Jordan, Daniel Harding, Simon Rattle, Riccardo Muti, Esa-Pekka Salonen, Raphaël Pichon et avec les metteurs en scène Stéphane Braunschweig, Laurent Pelly, Robert Carsen, Patrice Chéreau, Klaus Michael Grüber, Trisha Brown, Robert Wilson, Barrie Kosky (en), Torsten Fischer (de), Krzysztof Warlikowski, Olivier Py, Pierre Audi (en), Joël Pommerat, Katie Mitchell (en).

Il participe à la création mondiale de l'opéra de Benoit Mernier La Dispute en mars 2013 ainsi qu'à la création de l'opéra de Philippe Boesmans Au Monde en mars avril 2014 au Théâtre royal de la Monnaie.

Stéphane Degout travaille le répertoire du lied et de la mélodie française auprès de Ruben Lifschitz et se produit régulièrement en récital avec les pianistes Hélène Lucas, Simon Lepper (en), Michaël Guido, Alain Planès et Cédric Tiberghien à Paris, Lyon, Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Strasbourg, Rouen, Grenoble, Lille, Nantes, Tours, Bruxelles, Londres, Edimbourg, Berlin, Francfort, Amsterdam, Venise, Rome, Vienne, New York et Chicago. Il a enregistré pour le label Naïve Records un premier disque, Mélodies.

Il est représenté depuis le début de sa carrière par Peter Wiggins et Myriam Gamichon, au sein de IMG Artists, Paris.

Prix[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Artiste lyrique de l'année des Victoires de la musique classique
  • 2006 : Prix Gabriel Dussurget, festival d'Aix en Provence
  • 2002 : Second prix du concours Placido Domingo/Operalia
  • 1998 : Cinquième prix du concours « Les Voix nouvelles » France Télécom

Distinction[modifier | modifier le code]

Répertoire (opéra, récital et oratorio)[modifier | modifier le code]

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane Degout, sur franceinter.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]