Marie-Nicole Lemieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marie-Nicole Lemieux
Description de cette image, également commentée ci-après
à Montréal, le 19 août 2017
Naissance (42 ans)
Dolbeau-Mistassini, Drapeau : Québec Québec, Drapeau du Canada Canada
Activité principale Artiste lyrique
Soprano
Style Opéra
Formation Conservatoire de musique de Montréal
Récompenses Concours musical international Reine-Élisabeth-de-Belgique (2000)
Site internet marienicolelemieux.com

Marie-Nicole Lemieux est une contralto canadienne, née le à Dolbeau-Mistassini au Québec. Elle est reconnue pour sa voix ample et une présence scénique généreuse[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Nicole Lemieux fait ses études au conservatoire de musique de Chicoutimi et au conservatoire de musique de Montréal. En 1999, elle remporte le grand prix Hydro-Québec du festival de musique du Royaume[2] à Saguenay. Elle connaît le succès en 2000 grâce au Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique, où elle remporte le prix de la Reine Fabiola (1er prix) et le prix spécial du lied. Elle est la première Canadienne à remporter cet honneur, ce qui lui ouvre la reconnaissance internationale et lui permet de se produire tant en récital qu'en concert avec de grands orchestres.

Elle chante sous la baguette de chefs réputés, tels que Richard Bradshaw, Alan Curtis, Franz-Paul Decker, Charles Dutoit, Daniele Gatti, Paul Goodwin, Bernard Haitink, René Jacobs, Bernard Labadie, Andrea Marcon et Neville Marriner. En outre, elle est fréquemment invitée par de nombreux festivals internationaux en Europe et en Amérique du Nord.

En 2005, elle fait ses débuts au Staatsoper de Berlin, participant à Il Ritorno d'Ulisse in Patria de Monteverdi, et elle incarne le rôle de Mitrena dans la création mondiale de l’opéra Motezuma, de Vivaldi, au centre culturel De Doelen, à Rotterdam. En 2006, elle fait ses débuts comme soliste aux États-Unis, d’abord en récital au Kansas puis à titre de soliste invitée avec le Los Angeles Philharmonic Association.

En 2007, elle interprète le rôle-titre dans l'œuvre de Händel, Giulio Cesare, à l’opéra de Nancy (France). En 2008, elle se produit en Europe. En 2009, elle chante à nouveau en Europe (à Vienne, à Munich et au festival de Glyndebourne en Angleterre puis effectue un retour au Canada. En 2010, 2011 et 2012, elle poursuit sa carrière en Europe et en Amérique du Nord.

En mai 2014, elle triomphe dans le cycle Rossini au Théâtre des Champs-Élysées, dans l'opéra Tancredi.

Les 31 janvier et 2 février 2017, elle chante Carmen en version de concert au Théâtre des Champs-Élysées.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Lors de la remise de l'ordre national du Québec en juin 2013

Prix[modifier | modifier le code]

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Marie-Nicole Lemieux a enregistré sous différentes étiquettes. En 2004, elle enregistre le rôle-titre d’Orlando, dans l’opéra baroque Orlando furioso de Vivaldi. Le coffret remporte le prix du meilleur enregistrement de l’année aux Victoires de la musique classique en 2005, en France. La même année, elle enregistre le rôle de Unulfo dans Rodelinda de Händel, avec l’ensemble Il Complesso Barocco, sous la direction de Alan Curtis, pour Deutsche Grammophon.

Depuis 2006, elle enregistre régulièrement sous l'étiquette Naïve, maison avec laquelle elle est maintenant liée par un contrat d’exclusivité.

En 2009 sont sortis un enregistrement de lieder de Schumann (Daniel Blumenthal au piano) et une compilation d’airs de Vivaldi avec l’Ensemble Matheus (Jean-Christophe Spinozi). Sorti en automne 2010, Ne me refuse pas, a reçu le grand prix international du disque et du DVD de l’académie Charles-Cros, dans la catégorie « Soliste lyrique ».

En 2013, elle enregistre Lettres de Madame Roy à sa fille Gabrielle, un drame musical sur l'écrivaine Gabrielle Roy dont la musique est composée par André Gagnon et les textes écrits par Michel Tremblay.

Titres[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Marie-Nicole Lemieux : Meilleurs moments, Analekta
  • 2012 : Händel, Giulio Cesare : Naïve
  • 2012 : Opera Arias : Gluck Haydn Mozart, Naïve Classique
  • 2012 : Ladies sing baroque, Naïve Classique (compilation)
  • 2012 : Antonio Vivaldi, Orlando Furioso, Naïve (DVD)
  • 2011 : Marie-Nicole Lemieux : Berlioz, Wagner, Mahler, Cyprès (réédition)
  • 2011 : Sur les traces de Vivaldi, Naïve Classique (compilation)
  • 2011 : Händel Streams of Pleasure, Naïve Classique
  • 2011 : Guillaume Tell, EMI classique
  • 2011 : Händel, Ariodante, Virgin Classics
  • 2011 : Berg - Webern - Schoenberg, Naïve Classique
  • 2010 : Ne me refuse pas, Naïve Classique
  • 2009 : Vivaldi !, Naïve Classique (compilation)
  • 2008 : Vivaldi, La Fida Ninfa, Naïve Classique
  • 2008 : Lamenti : Pleurez mes yeux, pleurez toutes vos larmes, Virgin Classics
  • 2008 : Schumann, Frauenliebe Und-Leben, Naïve Classique
  • 2008 : Nisi Dominus Vivaldi Stabat Mater, Naïve Classique
  • 2006 : Vivaldi, Griselda, Naïve Classique
  • 2005 : L'Heure exquise, Naïve Classique
  • 2004 : Brahms, Lieder, Analekta
  • 2004 : Händel, Rodelinda, Deutsche Grammophon
  • 2004 : Vivaldi, Orlando Furioso, Naïve Classique
  • 2003 : Scarlatti, Salve Regina - Vivaldi : Stabat Mater & Concerti Per Archi, Analekta
  • 2002 : Händel, Cantates italiennes et autres œuvres, Analekta
  • 2001 : Mozart, Requiem (version Levine), Dorian Recordings
  • 2000 : Coffret des lauréats du Concours musical international Reine Elisabeth de Belgique, Cyprès
  • 2000 : Berlioz, Mahler et Wagner, Cyprès

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]