Laurent Pelly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Laurent Pelly
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique

Laurent Pelly, né à Paris le , est un metteur en scène, scénographe et costumier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Passionné très tôt par le théâtre, Laurent Pelly écrit des petites pièces dès son enfance et crée en 1980, la compagnie Le Pélican, qu’il codirige à partir de 1989 avec Agathe Mélinand [1]

En 1994, il est metteur en scène associé au Cargo, Centre dramatique national des Alpes à Grenoble (CDNA) et en 1997 il est nommé directeur du CDNA[2].

De 2008 à 2017, il est nommé codirecteur, avec Agathe Mélinand, du Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées (TNT).

Metteur en scène prolixe, il aime tout autant créer pour le théâtre que pour l'opéra et il a ainsi fréquenté les plus grandes scènes lyriques l'Opéra de Paris ( Garnier comme Bastille), la Scala de Milan, le Metropolitan Opera de New York et son point de vue sur la mise en scène est très élaboré[3].

De 1999 à nos jours, il met en scène de nombreuses œuvres lyriques en France et à l’étranger. Son savoir-faire dans l'opéra fait de lui une référence dans la modernisation des mises en scène de nombreuses œuvres parmi lesquelles l'Elixir d'Amour, créé à Londres en 2006 et reprises de multiples fois tant au Royal Opera House qu'à l'Opéra de Paris[4] ou la Fille du régiment du même Donizetti, créée en 2007 toujours à Londres[5] avec une distribution époustouflante dominée par Natalie Dessay et Juan Diego Florez, qui a sérieusement dépoussiéré l'œuvre reprise également mainte fois et immortalisée par un DVD[6]. La création d'un Platée en 1999 en association avec Marc Minkowski à la tête de son orchestre des Musiciens du Louvre Grenoble, est également saluée pour sa modernité et son originalité, qui situe l'opéra de Rameau dans le décor même de la salle de l'Opéra Garnier. L'œuvre a été reprise en 2015 et à nouveau saluée[7] avant une nouvelle reprise programmée pour juillet 2022 toujours à l'Opéra de Paris Garnier.

En 2012 il s'attaque à un monument du grand opéra français, Robert le Diable de Meyerbeer, qu'il met en scène au Royal Opera House[8].

Parmi les grandes réussite de Laurent Pelly à l'opéra, il faut également citer Les Contes d'Hofmann d'Offenbach, créé en 2003 en coproduction entre l'Opéra de Lyon, le Liceu de Barcelone, l'Opéra de Lausanne et celui de San Francisco et repris récemment au Deutsche Oper de Berlin[9].

La plupart de ses mises en scène sont saluées par le public et la critique[10]. À propos de sa mise en scène de "La Grande-Duchesse de Gérolstein" de Jacques Offenbach, en 2014, un critique a écrit qu'il était un "enchanteur" capable de manier la farce, la féerie et le jeu[11]. Son adaptation du Roi Carotte en 2015 à l'Opéra de Lyon lui vaudra également des éloges[12].

L'Opéra de Lyon accueillera également triomphalement en 2017, sa mise en scène de "Viva la Mamma", dramma giocoso de Donizetti[13].

Comme metteur en scène, beaucoup de ses productions ont été filmées et diffusées à la télévision française, dans les cinémas, ou en streaming et ont donné lieu à de nombreux DVD.

Mises en scène de théâtre[modifier | modifier le code]

Avec Le Pélican
Centre dramatique national des Alpes
TNT-Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées
Odéon-Théâtre de l'Europe
Festival d'Avignon
Comédie-Française

Mises en scène d'œuvres lyriques[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Laurent Pelly : "Je n'aime pas raconter la réalité" », sur France Culture (consulté le )
  2. « Laurent Pelly », sur Théâtre du Rond-Point Paris (consulté le )
  3. « Laurent Pelly : « Peu de personnes savent véritablement comment se fabrique un opéra » | Forum Opéra », sur www.forumopera.com (consulté le )
  4. « Jeunes et enthousiastes | Forum Opéra », sur www.forumopera.com (consulté le )
  5. « La fille du Régiment dans la mise en scène de Laurent Pelly », sur Sceneweb, (consulté le )
  6. « La Fille du Régiment », sur Journal La Terrasse, (consulté le )
  7. « Beaucoup, passionnément, à la folie | Forum Opéra », sur www.forumopera.com (consulté le )
  8. Jean-Luc Caron, « Un Robert le Diable pour le chant et l’orchestre », sur ResMusica, (consulté le )
  9. « Et le vainqueur est... Laurent Pelly | Forum Opéra », sur www.forumopera.com (consulté le )
  10. Alain Steghens, « Pelly le magnifique ! », sur ResMusica, (consulté le )
  11. https://www.letemps.ch/culture/laurent-pelly-lopera-cherche-rendre-reves-reels
  12. « "Le Roi Carotte", un Offenbach pur jus de légumes version Laurent Pelly », sur Franceinfo, (consulté le )
  13. Jean-Luc Clairet, « Le Convenienze ed inconvenienze teatrali : le joyau de Laurent Pelly », sur ResMusica, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :