Baryton (voix)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir baryton.
Un baryton

Dans la musique occidentale, un baryton est un chanteur dont la voix possède une tessiture moyenne, entre les ténors et les basses. Dérivé du grec barytonos (« dont la voix a un ton grave »), le terme est souvent employé pour désigner une voix soliste, mais peut également être employé au sein d'un pupitre de chœur.

Voix soliste[modifier | modifier le code]

Lorsque le mot baryton désigne une voix de soliste, il désigne le type de voix masculine dont la tessiture est à mi-chemin entre celles du ténor et de la basse. Celle-ci étant la voix masculine la plus répandue.

Le terme n'est apparu qu'à la fin du XVIIIe siècle pour qualifier une catégorie vocale. Antérieurement, ce type de voix était appelé « concordant » ou « basse-taille ». Le terme de baryténor est parfois utilisé pour désigner un baryton aigu ou un ténor au registre grave.

Il existe plusieurs catégories de barytons qui diffèrent par le caractère des personnages qu'ils interprètent, la vaillance de la voix et la richesse du timbre, la constante restant la tessiture, qui s'étend le plus souvent du sol1 au sol3. Les barytons à la voix la moins étendue sont les barytons légers, lyriques et « centraux ». Ils font partie des barytons les plus répandus, les caractéristiques des catégories de barytons étant différentiables en grande partie par le timbre rendant la tessiture presque secondaire.

Baryton léger[modifier | modifier le code]

Le baryton léger ou baryton Martin (parfois appelé baryton comme la lumière) possède la tessiture la plus élevée, souvent la plus claire (tel Jean-Blaise Martin, chanteur français du XVIIIe siècle ayant donné son nom à la catégorie), la plus agile, mais aussi la moins large dramatiquement de toute la famille des barytons. Tessiture[1] : si1 -la3.

Baryton-Martin rôles dans l'opéra:

Pelléas, Pelléas et Mélisande (Claude Debussy)

L'Horloge Comtoise, L'Enfant et les Sortilèges (Maurice Ravel)

Orfeo, L'Orfeo (Claudio Monteverdi)

Ramiro, L'heure espagnole (Maurice Ravel)

Énée, Didon et Enée (Henry Purcell)

Exemples : Camille Maurane, Jacques Jansen ou François Le Roux dans le rôle de Pelléas de l'opéra Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, Pierre Bernac dans les nombreuses mélodies de Francis Poulenc comme dans le cycle Tel jour, telle nuit.

Baryton Lyrique[modifier | modifier le code]

Il s'agit de voix relativement claires et puissantes. Il est généralement attribué à des rôles comiques.

Tessiture[1] : la1 - sol3. Rôles de baryton lyrique de l'opéra: Comte Almaviva, Le Mariage de Figaro (Wolfgang Amadeus Mozart)

Guglielmo, Così fan tutte (Wolfgang Amadeus Mozart)

Don Giovanni, Don Giovanni (Wolfgang Amadeus Mozart)

Papageno, La Flûte enchantée (Wolfgang Amadeus Mozart)

Dr Malatesta Don Pasquale (Gaetano Donizetti)

Prospero, La Tempête (Thomas Adès)

Marcello, La Bohème (Puccini)

Figaro, Le Barbier de Séville (Gioachino Rossini)

Morales, Carmen (Georges Bizet)

Top, The Tender Land (Aaron Copland)

Exemples : Dietrich Fischer-Dieskau, Thomas Hampson, Gino Quilico, Jean-François Lapointe, Thomas Allen, Stéphane Degout, Adrian Eröd, Jean-Vital Jammes dit Ismaël ; Michel Dens, baryton français, chanta aussi bien le rôle de Figaro du Barbier de Séville, que des rôles plus lyriques comme Hérode dans Hérodiade de Jules Massenet.

Baryton Cavalier[modifier | modifier le code]

Le baryton cavalier est un baryton lyrique mais avec un timbre métallique qui peut chanter à la fois lyrique et expressions dramatiques, une couleur barytonale noble et virile mais la moins puissante des barytons. Tessiture[1] : la1 - sol3.

Baryton cavalier rôles dans l'opéra:

Don Giovanni, Don Giovanni (Wolfgang Amadeus Mozart)

Comptez, Capriccio (Richard Strauss)

Giorgio Germont, La traviata (Giuseppe Verdi)

Zurga Les Pêcheurs de Perles (Georges Bizet)

Exemples : Rod Gilfry, Dmitri Aleksandrovich Hvorostovsky.

Baryton Dramatique[modifier | modifier le code]

Le baryton dramatique est la voix qui est riche, plus complète, et parfois plus sévères que d'un baryton lyrique et avec une qualité plus sombre. La catégorie de baryton dramatique correspond approximativement à la "Heldenbaritone" dans le système allemand Fach, sauf que certains rôles de baryton Verdi ne sont pas inclus. Cependant, il est important de noter que, pour toutes fins utiles, un baryton Verdi est tout simplement un baryton dramatique avec une plus grande facilité dans la tessiture supérieure.

Tessiture[1] : sol1 - sol3.

Rôles de baryton dramatique de l'opéra:

Jack Rance, La Fanciulla Del West (Giacomo Puccini)

Scarpia, Tosca (Puccini)

Nabucco, Nabucco (Giuseppe Verdi)

Iago, Otello (Giuseppe Verdi)

Escamillo, Carmen (Georges Bizet)

Exemples : Hermann Prey, Hermann Becht, Louis Quilico.

Baryton Verdi[modifier | modifier le code]

Le baryton verdi en est une variété, reconnaissable par sa vaillance. Comme son nom l'indique, il est particulièrement présent dans les opéras de Giuseppe Verdi. Le baryton Verdi est une catégorie de voix plus spécialisé et un sous-ensemble du baryton dramatique. Un baryton Verdi se réfère à une voix capable de chanter de manière cohérente et avec aisance dans la plus haute partie de la gamme de baryton. Tessiture[1] : sol1-si b3.

Rôles de baryton Verdi à l'opéra: Amonasro, Aida Carlo, Ernani Conte di Luna, Il trovatore Don Carlo di Vargas, La forza del destino Falstaff, Falstaff Ford, Falstaff Germont, La traviata Macbeth, Macbeth Renato, Un ballo in maschera Rigoletto, Rigoletto Rodrigo, Don Carlos Simon Boccanegra, Simon Boccanegra
Exemples : Ettore Bastianini, Piero Cappuccilli, Ludovic Tézier, Gabriel Bacquier, Giorgio Zancanaro, Tito Gobbi, Ingvar Wixell.

Baryton « central »[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas de terme particulier pour désigner le baryton « central », « noble », les appellations de « baryton de caractère » étant peu utilisées, c'est un baryton ayant une vocalisation lisse et déclamation puissante, le tout dans un équilibre parfait. Cette catégorie a grandement influencé Verdi (Don Carlo dans Ernani et La forza del destino, comte de Luna dans Il trovatore, Simon Boccanegra) et de Wagner ainsi (Wotan; Amfortas). Tessiture[1] : sol1 - fa3.

Baryton rôles :

  • Aleko, Aleko
  • Alberich, Siegfried
  • Albert, Werther
  • Alfio, Cavalleria rusticana
  • Amfortas, Parsifal
  • Amonasro, Aida
  • Ascanio Petrucci, Lucrezia Borgia
  • Athanaël, Thaïs
  • Barnaba, La Gioconda
  • Baron Mirko Zeta, The Merry Widow
  • Belcore, L'elisir d'amore
  • Boris Godunov, Boris Godunov
  • Chou En-lai, Nixon in China
  • Chorèbe, Les Troyens
  • Count di Luna, Il trovatore
  • Count Monterone, Rigoletto
  • Count Tomsky, The Queen of Spades
  • Count von Eberbach, Der Wildschütz
  • Dandini, La Cenerentola
  • Don Carlo, Ernani
  • Don Carlo di Vargas, La forza del destino
  • Don Giovanni, Don Giovanni
  • Dr Malatesta, Don Pasquale
  • Dr P., The Man Who Mistook His Wife for a Hat
  • Duke of Nottingham, Roberto Devereux
  • Dunois, The Maid of Orleans
  • Eddie Carbone, A View from the Bridge
  • Eochaidh, The Immortal Hour
  • Enrico Ashton, Lucia di Lammermoor
  • Ernesto, Il pirata
  • Escamillo, Carmen
  • Eugene Onegin, Eugene Onegin
  • Figaro, The Barber of Seville
  • Ford, Falstaff
  • Ford, The Merry Wives of Windsor
  • Francisco Goya, Facing Goya
  • Friedrich of Telramund, Lohengrin
  • Fyodor Poyarok, The Legend of the Invisible City of Kitezh and the Maiden Fevroniya
  • Gérard, Andrea Chénier
  • Giorgio Germont, La traviata
  • Golaud, Pelléas et Mélisande
  • Guglielmo, Così fan tutte
  • Guglielmo Tell, William Tell
  • Hamlet, Hamlet
  • Hans Heiling, Hans Heiling
  • Herr von Faninal, Der Rosenkavalier
  • High Priest of Dagon, Samson and Delilah
  • Horace Tabor, The Ballad of Baby Doe
  • Iago, Otello
  • Igor Svyatoslavich, Prince Igor
  • Ivan Mazepa, Mazeppa
  • Jack Rance, La fanciulla del West
  • Jochanaan, Salome
  • John Styx, Orpheus in the Underworld
  • Jupiter, Orpheus in the Underworld
  • Kilian, Der Freischütz
  • Kochubey, Mazeppa
  • Krušina, The Bartered Bride
  • Kurwenal, Tristan und Isolde
  • Le Comte de Nevers, Les Huguenots
  • Le Comte de Saint-Bris, Les Huguenots
  • Lescaut, Manon Lescaut
  • Lescaut, Manon
  • Lionel, The Maid of Orleans
  • Lord Cockburn, Fra Diavolo
  • Lord Enrico Ashton, Lucia di Lammermoor
  • Lord Guglielmo Cecil, Maria Stuarda
  • Marcello, La bohème
  • Marullo, Rigoletto
  • Mercutio, Roméo et Juliette
  • Nabucco, Nabucco
  • Ottokar, Der Freischütz
  • Paolo Albiani, Simon Boccanegra
  • Papageno, The Magic Flute
  • Peter, Hänsel und Gretel
  • Prince Afron, The Golden Cockerel
  • Prince Vyazminsky, The Oprichnik
  • Prince Yeletsky, The Queen of Spades
  • Prince Nikita Kurlyatev, The Enchantress
  • Prosdocimo, Il turco in Italia
  • Raimbaud, Le comte Ory
  • Richard Nixon, Nixon in China
  • Ruggiero, La Juive
  • Rodrigue, Don Carlos
  • Scarpia, Tosca
  • Schaunard, La bohème
  • Sharpless, Madama Butterfly
  • Sherasmin, Oberon
  • Simon, Simon Boccanegra
  • Sir Riccardo Forth, I puritani
  • Tonio, Pagliacci
  • Tutor, Le comte Ory
  • Valentin, Faust
  • Wolfram von Eschenbach, Tannhäuser
  • Wozzeck, Wozzeck
  • Zurga, Les pêcheurs de perles

Exemples : George Von Bergen, Carlos Alvarez.

Baryton-basse lyrique[modifier | modifier le code]

Le baryton-basse est un baryton spécifique à certains rôles d'opéra. Sa tessiture est plus grave que celle du baryton mais son registre plus large peut couvrir ceux d'une basse et d'un baryton habituels. Cet emploi est généralement associé à des personnages divins, puissants et/ou autoritaires. Il peut jouer les rôles de baryton ou de basse bouffe dans certains opéra ( La Bohème de Giacomo Puccini ; Marcello ou Schaunard ) Tessiture[1] : fa1-fa3.

Rôles-types : Wotan dans la Tétralogie de Richard Wagner, Boris dans Boris Godounov de Modeste Moussorgski, Oreste dans Elektra de Richard Strauss.

Don Pizarro, Fidelio (Ludwig van Beethoven)

Golaud, Pelléas et Mélisande (Claude Debussy)

Méphistophélès, Faust (Charles Gounod)

Don Alfonso, Così fan tutte (Wolfgang Amadeus Mozart)

Figaro, Le Mariage de Figaro (Wolfgang Amadeus Mozart)

Exemples : Walter Berry, qui a aussi bien interprété des rôles de baryton comme Kurwenal dans Tristan et Isolde, Klingsor dans Parsifal de Richard Wagner ou Don Pizarro dans Fidelio de Beethoven, que chanté le baron Ochs dans Le Chevalier à la rose de Richard Strauss et les arias pour basse de la Passion selon saint Matthieu de Bach. On peut également citer Hans Hotter et Theo Adam, dont les répertoires comprennent aussi bien Amfortas (baryton) que Gurnemanz (basse) de Parsifal. Plus récemment, Samuel Ramey s'est illustré dans les répertoires rossini en et haendelien qui présentent toutes les caractéristiques du baryton-basse.

Le rôle d'Escamillo dans Carmen de Georges Bizet est typique d'une tessiture problématique tant pour les basses que les barytons en raison d'aigus vaillants et d'un bas-medium soutenu. José van Dam en fut un grand interprète.

Baryton-basse dramatique[modifier | modifier le code]

Ce baryton-basse a une voix plus étendu lui donnant des couleurs métallique et sombre, on le retrouve le plus souvent dans le rôle de Wotan dans la tétralogie de Wagner, ce baryton est considéré comme baryton héroïque ( Heldenbaritone) en Europe occidentale. Tessiture[1] : fa1-fa#3.

Exemples : José van Dam, Hans Hotter, Donald McIntyre.

Pupitre dans un chœur[modifier | modifier le code]

Le terme baryton est parfois utilisé dans un chœur ou une chorale lorsque le pupitre des basses est divisé pour désigner la partie aiguë, les voix les plus graves conservant l'appellation de « basses ». La terminologie la plus courante reste néanmoins, en cas de division, « premières basses » (ou basses 1) et « secondes basses » (ou basses 2). Le terme peut également être utilisé pour désigner l’ensemble des voix d’hommes, notamment dans le cas de morceaux à trois voix mixtes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Donnée à titre indicatif car elle peut légèrement varier d'un interprète ou d'un rôle à l'autre.