Emmanuel Krivine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krivine.
Emmanuel Krivine

Naissance (72 ans)
Grenoble, France
Activité principale Chef d'orchestre
Activités annexes Violoniste
Années d'activité Depuis 1965
Collaborations Orchestre national de France (directeur musical depuis 2016)
Formation Conservatoire de Paris, Chapelle musicale Reine Élisabeth
Maîtres Henryk Szeryng, Yehudi Menuhin

Emmanuel Krivine, né le à Grenoble, est un chef d'orchestre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et formation[modifier | modifier le code]

Article connexe : famille Krivine.

Emmanuel Krivine est né le à Grenoble du mariage d'Henri Krivine, médecin né à Paris mais d'origine russe et de Rejla Brandla Wajsbrod, d'origine polonaise[1],[2].

Après des études secondaires au lycée Champollion de Grenoble, il commence par l'étude du violon au Conservatoire de Paris où il obtient son premier prix à seize ans. Il se perfectionne ensuite auprès d'Henryk Szeryng et de Yehudi Menuhin.

Le à Montrouge, il épouse Marie-Christine Vernholes ; de ce mariage, naît une fille, Liza ; le couple divorce en 1992[1],[3],[4].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Dès 1965, après une rencontre avec le chef d'orchestre Karl Böhm à Salzbourg, il se consacre à la direction d'orchestre. Il met un terme à sa carrière de violoniste à la suite d'un accident de voiture en 1981.

Sa carrière internationale le conduit notamment à l'Orchestre philharmonique de Radio France de 1976 à 1983 en tant que chef invité permanent, et comme directeur musical de l'Orchestre national de Lyon de 1987 à 2000. Il est à plusieurs reprises directeur musical de l'Orchestre français des jeunes. Il collabore avec les plus grands orchestres internationaux. Il entretient des collaborations régulières avec le Chamber Orchestra of Europe et plus récemment avec l'Orchestre symphonique de Chicago.

En 2004, il s’associe à la démarche de plusieurs musiciens européens avec lesquels il fonde « La Chambre philharmonique »[5], orchestre dont les membres sont désignés par cooptation et où chef et musiciens sont rémunérés de manière égalitaire. Ils interprètent les œuvres du répertoire classique, romantique et contemporain sur les instruments correspondant à leur époque.

De 2006 à 2015, il est le directeur musical de l'Orchestre philharmonique du Luxembourg.

En juin 2016, il est désigné directeur musical de l'Orchestre national de France, nomination qui prend effet le [6]. C'est le premier directeur musical français à occuper cette fonction depuis le départ de Jean Martinon en 1973.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Who's Who in France, édition 1979-1980, p. 869.
  2. Archives départementales de la ville de Paris, 17è arrondissement, mariages 1931, vue 24, acte 1165.
  3. Who's Who in France, édition 1992-1993, p. 869.
  4. Who's Who in France, édition 2015, p. 1255.
  5. Site de La Chambre philharmonique
  6. France Musique, « Emmanuel Krivine nommé directeur musical de l’Orchestre national de France », sur www.francemusique.fr, (consulté le 14 novembre 2019).