Naxos (label)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naxos (homonymie).

Naxos ou Naxos Records est un label indépendant, spécialisé dans la musique classique. Il publie également du jazz, des musiques chinoises, des musiques du monde, et du rock & roll.

Historique[modifier | modifier le code]

La société a été fondée en 1987 par Klaus Heymann, résident de Hong Kong d'origine allemande[1]. Elle était à l'origine connue pour ses prix abordables[2]. Dans les années 1980, Naxos a principalement enregistré avec des orchestres symphoniques d'Europe centrale, souvent avec des chefs d’orchestre moins connus afin de diminuer les coûts d’enregistrement et de maintenir ses prix .

Ces dernières années, Naxos a bénéficié de l’expiration des droits d'auteurs sur des enregistrements de studio d'autres sociétés et a remastérisé des disques phonographiques. Les exemples incluent les enregistrements complets de grands chanteurs d'opéra tels que Enrico Caruso, Amelita Galli-Curci et Titta Ruffo ainsi que des enregistrements de premières datant de 1934 tel l'opéra Merry Mount de Howard Hanson. Cependant, les restrictions légales ont empêché certains de ces enregistrements d’être vendus aux États-Unis.

Naxos a également enregistré la musique de compositeurs contemporains, y compris Leonardo Balada, Bechara El-Khoury, Laurent Petitgirard et Alla Pavlova. Le label a également étendu ses activités en incluant le jazz, les musiques du monde, et des livres sur des sujets musicaux. La bibliothèque Naxos Parole Parlée contient des produits non-musicaux, tels que des livres audio et des pièces radiophoniques.

Depuis les années 1990, Naxos a enregistré avec des orchestres britanniques et américains, tels que le Bournemouth Symphony Orchestra, l'Orchestre symphonique de Seattle, de Buffalo et l'Orchestre symphonique de Milwaukee.

La société produit des CD, DVD-Audio et les disques Blu-ray[3]. En 2003, elle a démarré un service d'abonnement payant pour l'écoute sur Internet qui offre l’accès à son catalogue complet et à la bibliothèque musicale Naxos. En 2015, elle a lancé un service de téléchargement et de streaming haute définition.[4] Naxos évite généralement la duplication de répertoire . Grâce à cela, son répertoire classique s’est élargi pour inclure des œuvres encore peu connues , comme les symphonies de Nikolaï Miaskovski, la musique classique contemporaine, et les œuvres de compositeurs, tels Alexandre Glazounov ou Louis Spohr. Elle a également produit des séries limitées , telles que la série American Classics, Canadian Classics, musique classique japonaise, musique judéo-américaine, musique d’orchestres à vent, musique de film et musiques anciennes, dont beaucoup sont des premières.

Distribution[modifier | modifier le code]

Naxos est l'un des labels classiques indépendants les plus vendus[5] . Il est également l'un des plus grands distributeurs de labels classiques indépendants[6],[7]. Depuis 2009, la société a distribué des disques blu-ray, une radio en streaming et des podcasts. La société permet aux abonnés de certaines bibliothèques publiques et aux écoles de musique l’accès en streaming gratuit aux collections classiques et jazz de Naxos. Comme beaucoup de labels indépendants, Naxos a créé son propre réseau de distribution en alternative aux réseaux préexistants. Naxos a connu un tel succès que d'autres labels indépendants ont même souhaité en bénéficier. Naxos Global Logistics, établi à Poing, près de Munich, a été fondé en 2008 pour élargir l'éventail de services offerts aux labels qu'il distribue, y compris la fabrication, la commercialisation et les licences[8].

En 2005 Naxos a remporté le « label de l'année » chez Classic FM / Gramophone Awards[9].

Répertoire des coffrets classiques[modifier | modifier le code]

Quelques coffrets d'œuvres complètes, avec les noms des chefs d'orchestre

  • Répertoire de musique vocale
    • Franz Schubert
    • Robert Schumann

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) La Scena
  2. (en) WQXR interview with Naxos Records founder Klaus Heymann
  3. Heymann interviewed by Gramophone.
  4. (en) Andrew Everard, « Naxos launches new high-definition music streaming and download service », Gramophone,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Michael Dougan, « Classical Music: Tuning up for the 21st century », San Francisco Chronicle,‎ (lire en ligne)
  6. List of distributed labels by Naxos of America.
  7. (en)2014 Announcement of four Grammy Awards won by Naxos-distributed labels.
  8. Naxos Global Logistics on the Classical:Next website
  9. "The label of the year award went to the bargain-priced record company Naxos, which was praised for its 'visionary zeal"(en) Louise Jury, « Conductor dropped by record label returns in triumph with Bach award », The Independent,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]