Benoît Mernier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un compositeur image illustrant belge
Cet article est une ébauche concernant un compositeur belge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Benoît Mernier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Genre artistique

Benoît Mernier est un organiste et compositeur belge, né à Bastogne en 1964.

Il est l'élève du compositeur Philippe Boesmans.

Il est également professeur d'orgue et d'improvisation à l'Institut supérieur de musique et de pédagogie à Namur (IMEP).

Son premier opéra Frühlings Erwachen d'après Frank Wedekind a été créé en mars 2007 à La Monnaie de Bruxelles puis repris en septembre 2008 à l'Opéra national du Rhin à Strasbourg. Ses œuvres font l'objet d'une série de productions discographiques dont un coffret CD/DVD de Frühings erwachen (Cypres), qui s'est vu décerner un Diapason d'or (2009). Son deuxième opéra La Dispute d'après la pièce éponyme de Marivaux est créé le à La Monnaie de Bruxelles.

Benoît Mernier a créé son premier concerto pour piano a été créé à l'occasion de l'ouverture du Festival de Wallonie 2008 par le pianiste français Cédric Tiberghien avec l'Orchestre Philharmonique de Liège. Il a été repris ensuite par David Lively et l'Orchestre National de Montpellier en 2014. En 2015, son premier concerto pour violon et orchestre - dédicacé au violoniste Lorenzo Gatto - est créé par le célèbre violoniste belge et l'Orchestre national de Belgique, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, en commémoration de la Grande Guerre 1914-1918 (concertos à paraître en 2016 chez Cypres Records).

Benoît Mernier est membre de l'Académie Royale de Belgique[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]

Lien externe[modifier | modifier le code]