Hellboy 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hellboy II :
Les Légions d'or maudites
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du comic Hellboy
Titre québécois Hellboy II - L'armée d'or
Titre original Hellboy II: The Golden Army
Réalisation Guillermo del Toro
Scénario Guillermo del Toro
Acteurs principaux
Sociétés de production Lawrence Gordon Productions
Dark Horse Entertainment
Relativity Media
Universal Pictures
Internationale Filmproduktion Eagle
Mid Atlantic Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Genre Fantastique
Durée 120 minutes
Sortie 2008

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hellboy II : Les Légions d'or maudites ou Hellboy II - L'armée d'or[1] au Québec (Hellboy II: The Golden Army), est un film américano-germano-hongrois écrit et réalisé par Guillermo del Toro, sorti en 2008.

C'est la suite du film Hellboy, également réalisé par Guillermo del Toro, sorti en 2004.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Noël 1955. Le professeur Trevor Bruttenholm raconte à Hellboy, son fils adoptif, l'histoire de la guerre des débuts des temps. Elle a opposé l'alliance des elfes, des ogres et des gobelins au peuple humain, dont le seul but est de croître et de prospérer au détriment de l'équilibre du monde. Afin de remporter la guerre, les elfes firent forger par les gobelins une armée de soldats d'or contrôlée par une couronne d'or. La guerre prit alors un tournant favorable pour les créatures fantastiques. Mais le roi des elfes, pris de tristesse devant cette victoire sanglante, décida d'une trêve. La couronne fut brisée en trois ; un morceau fut confié aux humains et les deux autres conservés par les elfes, afin que les légions d'or ne soient jamais reformées.

Des millénaires plus tard, un des trois fragments de la couronne est en vente, il est volé par le prince des Elfes, Nuada, qui veut reprendre la guerre contre les humains et reformer les Légions d'Or.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Pendant le Noël 1955, le professeur Trevor Bruttenholm raconte à son jeune démon Hellboy une histoire d'une ancienne guerre entre humains et créatures. Les créatures sont expulsées par les humains et les gobelins demandent au roi des elfes Balor de bâtir une armée invincible. Son fils le prince Nuada soutient son père qui envoie l'armée d'or qui envahira l'humanité. Balor regrette et déclare une trêve aux humains au sujet de la couronne à celui qui portera donnera des ordres a l'armée d'or. Mais la couronne est divisée en trois morceaux. Nuada désapprouve la trêve et part en exil.

Dans le présent, Nuada cherche à récupérer les 3 morceaux de la couronne. Le premier est récupéré aux enchères avec l'assistance de son complice Wink et libéré les petites souris (disons les fées des dents) pour dévorer tout le monde dans la salle. La 2e pièce est prise à son propre père en tuant celui-ci. la dernière lui échappe, entre les mains de sa sœur jumelle Nuala. Pendant ce temps Hellboy et Liz Sherman avec des hommes enquêtent sur les meurtres sur le lieu des enchères, mais les hommes sont dévorés par les fées des dents et seul Hellboy et Liz Sherman les mettent hors d'état de nuire et capturent l'un d'eux. Retour au B.P.R.D avec Hellboy, Abe Sapien, Liz Sherman qui sont avec le fantôme en scaphandre Johann Krauss qui lance l'interrogatoire sur la fée des dents qui dévoile les informations « le marché troll ». Abe, Hellboy et Johann Krauss trouvent le marché troll sous le pont de Brooklyn. Abe rencontre Nuala et il lui montre des sentiments. Hellboy affronte Wink le complice de Nuada et l'élimine et Nuada est furieux et invoque le dieu de la forêt élémentaire. Hellboy l'affronte et le met hors d'état de nuire. Au loin, Nuada remarque Hellboy et se demande pourquoi Hellboy se bat aux côtés des humains, au lieu d'être avec les créatures, Hellboy étant l'un d'eux. Nuala est placée en sécurité du B.P.R.D.

Nuada avait suivi la trace de sa sœur au QG de B.P.R.D. en utilisant le pouvoir, ce qui partage leurs mêmes blessures et de lire dans leurs pensées entre eux. Nuala dissimule la dernier morceau de couronne avant que Nuada ne le découvre. Nuada affronte ensuite Hellboy et le blesse avec sa lance, puis il enlève sa propre sœur. Liz et Abe accompagnent Hellboy à l'endroit de l'armée d'or en Irlande du Nord pour le soigner et retirer le morceau de la lance. Johann Krauss arrive et sympathise avec Liz en lui racontant qu'il est veuf et son corps est détruit en le changeant en fantôme. Nos protagonistes rencontrent un gobelin qui les guide jusqu'à l'Ange de la mort pour récupérer un morceau de la lance sur Hellboy. L'Ange retire le morceau de la lance et Hellboy est sain et sauf.

Le gobelin guide nos protagonistes au repaire de l'armée d'or où Nuada les avait attendu. Abe lui donne le dernier morceaux de la couronne, puis Nuada invoque les soldats géants de ferraille. Nuada donne ensuite l'ordre d'exterminer nos protagonistes qui les affrontent. Hellboy fait face a Nuada et l'affronte mais fini en mauvaise posture face a Nuada qui essaie de le tuer et alors que Nuala se sacrifie pour vaincre Nuada et ils ne sont plus de ce monde. Abe est ému pour la perte de Nuala et Liz détruit la couronne en la faisant fondre, mettant fin à l'armée d'or. Et pour finir Hellboy, Liz, Abe et Johann décident de démissionner de l'organisation du B.P.R.D.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Production déléguée : Chris Symes
Coproduction déléguée : Mike Mignola
Coproduction : John Swallow

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

En , alors que le 1er film n'est pas encore sorti dans le monde entier, une suite est annoncée par Revolution Studios, avec toujours Guillermo del Toro derrière la caméra et Ron Perlman devant[9]. Guillermo del Toro pense alors développer une trilogie, avant ce second film prévu pour 2006[10]. Le studio Revolution Studios envisage alors de produire le film et signe un contrat de distribution avec Columbia Pictures, mais en 2006 Revolution Studios fait faillite. En , Universal Pictures acquiert les droits, dans l'intention de produire et distribuer le film pour l'été 2008.

Guillermo del Toro et Mike Mignola commencent ensuite l'écriture du script, basé sur l'histoire Presque colosse présente dans le tome Le Cercueil enchaîné des aventures de Hellboy, et centrée sur le personnage de Roger l'homoncule. Ils décident finalement d'écrire une histoire totalement originale[11]. Plus tard, Guillermo del Toro présente au studio une histoire autour de quatre Titans autour de l'Eau, le Feu, le Vent et la Terre, avant de les remplacer par des Légions d'or[12]. Le créateur de Hellboy, Mike Mignola, décrit alors l'histoire comme étant « plus proche du folklore et l'aspect “contes fantastiques” de Hellboy. Il n'y a pas de Nazis, de machines et de scientifiques fous »[13]. Entretemps, Guillermo del Toro achève son film Le Labyrinthe de Pan, qui sort fin 2006.

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Les acteurs principaux du premier film sont tous présents dans cette suite, excepté Rupert Evans, qui jouait l'agent John Myers. Doug Jones, qui reprend ici son rôle d'Abe Sapien, a aussi tenu les rôles de l'Ange de la mort et de Chambellan. Il avait déjà travaillé avec le réalisateur Guillermo Del Toro pour Le Labyrinthe de Pan, où il endossait les costumes du Faune et de l'homme de l'ombre. On l'a également aperçu en Surfer d'Argent dans Les 4 Fantastiques et le Surfer d'Argent[14].

Luke Goss, qui joue le Prince Nuada, a également travaillé avec le réalisateur sur Blade 2. Guillermo del Toro a d'ailleurs écrit le rôle pour lui[14].

Brian Steele, qui porte le costume de Wink dans le film, a déjà joué des monstres au cinéma : les Hell Knight dans Doom, un des Tartutics de La Jeune Fille de l'eau, une inquiétante créature dans La Crypte ou encore le Tyran de Resident Evil: Extinction. Il était par ailleurs déjà présent dans le premier Hellboy puisqu'il était sous le costume du démon Samaël[14].

Thomas Kretschmann était le premier choix pour la voix de Johann Kraus, mais le réalisateur ne fut pas satisfait du résultat. Il choisit alors Seth MacFarlane, le célèbre créateur et l'une des voix de la série animée Les Griffin.

Le rôle du Roi Balor est proposé à Christopher Lee, mais revient finalement à Roy Dotrice[14].

Tournage[modifier | modifier le code]

Bien que l'histoire se déroule principalement à New York, le tournage a eu lieu à l'étranger, comme le 1er film. Il s'est déroulé du au [15], principalement à Budapest en Hongrie[16]. Hellboy 2 est d'ailleurs le tout 1er film tourné aux Studios Korda à Etyek[14]. 4 000 mètres carrés ont été aménagés dans une ancienne carrière hongroise pour créer le plateau immense du Marché Troll[14].

Le tournage s'effectue également à Londres et sur la Chaussée des Géants en Irlande du Nord. Cependant le tournage sur la Chaussée des Géants n'a été que pour des plans aériens[16].

Effets visuels[modifier | modifier le code]

Comme dans le premier film, Guillermo del Toro n'a pas voulu privilégier les effets spéciaux numériques. Il a d'ailleurs créé lui-même de nombreuses créatures, qui n'existaient pas dans l'œuvre originale de Mike Mignola, notamment l'Ange de la mort et Wink, l'âme damnée de Nuada. De plus, les créatures étaient ainsi le plus souvent « jouées » par des comédiens. Brian Steele devait enfiler un costume de 30 kilos pour incarner Wink. Sa main était cependant contrôlée par des marionnettistes.

Le film contient environ 200 créatures et une trentaine de monstres principaux, la scène du marché troll fourmille de monstres et de détails réalisés par des maquettistes[17].

Musique[modifier | modifier le code]

Hellboy II: The Golden Army
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Danny Elfman
Sortie [18]
Durée 59:25
Genre musique de film
Compositeur Danny Elfman
Label Varèse Sarabande

Albums de Danny Elfman

Bandes originales de Hellboy

Alors que Marco Beltrami avait composé la bande originale de Hellboy, c'est ici Danny Elfman qui s'en charge. Dans une bande annonce du film, on peut entendre la chanson Mein Herz brennt du groupe Rammstein. Le générique de fin est Noir by Red Is For Fire composée par Ben Isaac.

Liste des titres
  1. Introduction
  2. Hellboy II Titles
  3. Training
  4. The Auction House
  5. Hallway Cruise
  6. Where Fairies Dwell
  7. Teleplasty
  8. Mein Herring
  9. Father And Son
  10. A Link
  11. A Troll Market
  12. Market Troubles
  13. A Big Decision
  14. The Last Elemental
  15. The Spear
  16. A Dilemma
  17. Doorway
  18. A Choice
  19. In The Army Chamber
  20. Finale

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, le film reçoit globalement de bonnes critiques. Sur Rotten Tomatoes, il totalise 87 % d'opinions favorables pour 213 critiques[19]. Sur l'autre agrégateur Metacritic, Hellboy 2 obtient une note moyenne de 78100, pour 36 critiques, ce qui est mieux que pour le 1er film[20].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada[21]
75 986 503 $ -
Drapeau de la France France[22] 408 413 entrées -

Monde Total mondial 160 388 063 $ -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Entre 2008 et 2009, Hellboy II : Les Légions d'or maudites a été sélectionné 41 fois dans diverses catégories et a remporté 5 récompenses[23],[24].

Distinctions 2008[modifier | modifier le code]

Festivals de cinéma Catégorie / Récompense Nominé(es) / Lauréat(es)
Éditeurs de sons de films Meilleur montage sonore dans un film en langue étrangère Glen Gathard Nomination
Meilleur montage sonore - Effets sonores et bruitages dans un long métrage Michael Keller
Festival du cinéma américain de Deauville[24] Premières - Hors compétition Guillermo del Toro Nomination
Prix de la bande-annonce d'or Meilleure bande-annonce de film d’action - Nomination
Prix du jeune public Meilleure scène de bagarre Ron Perlman et Luke Goss Nomination
Prix Rondo Hatton horreur classique
(Rondo Hatton Classic Horror Awards)
Meilleur film - Nomination
Prix Schmoes d'or
(Golden Schmoes Awards)
Meilleur film de science-fiction de l'année - Nomination
Meilleurs effets spéciaux de l'année -
Meilleur DVD / Blu-Ray de l'année -
Prix Scream The Ultimate Scream (Meilleur film) - Nomination
Meilleure suite -
Meilleur film fantastique / science-fiction -
Meilleur acteur dans un second rôle Doug Jones

Distinctions 2009[modifier | modifier le code]

Festivals de cinéma Catégorie / Récompense Nominé(es) / Lauréat(es)
Académie des films de science-fiction, fantastique et d'horreur - Prix Saturn Prix Saturn du Meilleur film d'horreur - Lauréat
Meilleur maquillage Mike Elizalde Nomination
Meilleurs effets visuels Mike Wassel, Adrian De Wet, Andrew Chapman et Eamonn Butler
Association du cinéma et de la télévision en ligne
(Online Film & Television Association)
Meilleure musique, chanson adaptée Christopher Arnold, David Martin, Geoff Morrow et Barry Manilow
(Pour la chanson Can't Smile Without You)
Nomination
Meilleurs maquillages et coiffures Roland Blancaflor, Norman Cabrera, Diana Choi, Mike Elizalde, Thomas Floutz, Deborah Jarvis et Lesley Smith
Meilleurs effets visuels Mike Wassel, Lucy Killick, Adrian De Wet et Eamonn Butler
Éditeurs de sons de films Meilleur montage de musique dans un film Shie Rozow Nomination
Meilleur montage sonore - Effets sonores, bruitages, dialogues et doublages dans un film en langue étrangère Scott Martin Gershin, Martín Hernández, Tom Bellfort, Robert Shoup, Dave McMoyler, ...
MTV Movie Awards[23],[24] Meilleur méchant Luke Goss Nomination
Meilleur combat Luke Goss et Ron Perlman
Oscars du cinéma[23],[24] Meilleur maquillage Mike Elizalde et Thomas Floutz Nomination
Prix du cinéma en ligne italien (IOMA)
(Italian Online Movie Awards (IOMA))
Meilleur maquillage - Nomination
Meilleurs effets spéciaux -
Prix du Derby d'or Meilleur maquillage et coiffure Deborah Jarvis et Lesley Smith Nomination
Prix Empire Meilleur science-fiction / fantastique / super-héros - Nomination
Prix Fangoria Chainsaw Prix Chainsaw du Meilleur film à large diffusion - Lauréat
Prix Chainsaw du Meilleur acteur Ron Perlman
Prix Chainsaw du Meilleur acteur dans un second rôle Doug Jones
Prix Chainsaw du Meilleur maquillage / créature FX Mike Elizalde, David Martí, Montse Ribé et Cliff Wallace
Meilleur scénario Guillermo del Toro Nomination
Meilleure actrice dans un second rôle Anna Walton
Prix Hugo Meilleure présentation dramatique (format long) Guillermo del Toro et Mike Mignola Nomination
Prix international de la critique de musique de film
(International Film Music Critics Award (IFMCA))
Meilleure musique originale pour un film fantastique / science-fiction Danny Elfman Nomination
Prix internationaux du cinéma en ligne (INOCA)
(International Online Cinema Awards (INOCA))
Meilleurs effets visuels - Nomination
Meilleur maquillage et coiffure -
Société des effets visuels Meilleurs effets visuels dans un film axé sur les effets Mike Wassel, Lucy Killick, Adrian De Wet et Eamonn Butler Nomination
Meilleur personnage animé dans un film d'action en direct Colin McEvoy et Christoph Ammann
Syndicat des acteurs de cinéma et de télévision aux États-Unis Meilleure équipe de cascadeurs Bradley James Allan, Mark Chapman, Bonnie Morgan, Andrew Owen, Mike Weis et Peng Zhang Nomination

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Classification États-Unis : « Classé PG-13 pour les séquences d'action et de violence de science-fiction, et un peu de langage. »
  2. Il est explicitement précisé dans une réplique que son nom s'écrit avec deux S, ce qui permet à Perlman de se gausser

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Régie du cinéma du Québec », sur Régie du cinéma du Québec (consulté le )
  2. (en) « Hellboy II : Les Légions d'or maudites - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  3. « Casting du film Hellboy II : Les Légions d'or maudites », sur Allociné (consulté le ).
  4. (en) « Budget du film Hellboy 2 », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  5. (en) « Hellboy II : Les Légions d'or maudites - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  6. (en) « Hellboy II : Les Légions d'or maudites - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  7. (en) « Hellboy II : Les Légions d'or maudites - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  8. « Visa et Classification - Fiche œuvre Hellboy II : Les Légions d'or maudites », sur CNC (consulté le ).
  9. (en) Stax, « Hellboy II Confirmed! », sur IGN, (consulté le )
  10. (en) Brian Linder, « Guillermo, Blair Talk Hellboy Sequel », sur IGN, (consulté le )
  11. (en) Jesse Schedeen, « Mignola On The Hellboy Juggernaut », sur IGN, (consulté le )
  12. (en) Edward Douglas, « Guillermo del Toro from the Set of Hellboy II », sur SuperHeroHype.com, (consulté le )
  13. (en) Richard George, « Interview: Hellboy's Mike Mignola », sur IGN, (consulté le )
  14. a b c d e et f Secrets de tournage - AlloCiné
  15. (en) Andy Serwin, « Hellboy 2 » (version du 13 janvier 2008 sur l'Internet Archive), sur WizardUniverse.com
  16. a et b (en) Lieux de tournage sur l’Internet Movie Database
  17. Making-of du DVD
  18. (en) Danny Elfman Hellboy (Original Motion Picture Soundtrack) - AllMusic.com
  19. (en) Hellboy II: The Golden Army (Hellboy 2) (2008) - Rotten Tomatoes.com
  20. (en) Hellboy II: The Golden Army - Metacritic.com
  21. a et b (en) Box-office sur Boxofficemojo
  22. Cbo-Boxoffice via AlloCiné
  23. a b et c (en) « Hellboy II : Les Légions d'or maudites - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  24. a b c et d « Palmares du film Hellboy II : Les Légions d'or maudites », sur Allociné (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]