Raïs M'Bolhi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Raïs M'Bolhi
Image illustrative de l’article Raïs M'Bolhi
Biographie
Nom Adi Raïs Cobos Adrien Ouahab M'Bolhi
Nationalité Algérie
Français
Nat. sportive Algérien
Naissance (36 ans)
Paris (France)
Taille 1,92 m (6 4)
Période pro. 2006-
Poste Gardien de but
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1995-2002 RC Paris
2002-2006 Olympique de Marseille
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006 Heart of Midlothian000 0(0)
2006-2007 Ethnikós Le Pirée005 0(0)
2007-2008 Panetolikós FC008 0(0)
2008-2009 FC Ryūkyū022 0(0)
2009-2010 Slavia Sofia030 0(0)
2010 CSKA Sofia015 0(0)
2010-2013 Krylia Sovetov Samara017 0(0)
2011-2012 CSKA Sofia032 0(0)
2013 GFC Ajaccio012 0(0)
2013-2014 CSKA Sofia019 0(0)
2014-2015 Union de Philadelphie009 0(0)
2015-2016 Antalyaspor019 0(0)
2017-2018 Stade rennais FC001 0(0)
2018-2022 Ettifaq FC108 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2002-2003 France -17 ans 004 0(0)
2003-2004 France -18 ans 003 0(0)
2010- Algérie090 0(0)
2021 Algérie A'005 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 01 juillet 2022

Raïs M'Bolhi, né le à Paris, est un footballeur international algérien qui évolue au poste de gardien de but à l'Ettifaq FC.

Il s'illustre avec la sélection algérienne lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, devenant à ce moment le gardien des buts titulaire de l'équipe. Ses performances lors de l'édition de 2014 au Brésil confirment son rôle de gardien numéro un. Il compte parmi les artisans de la victoire des Fennecs de la Coupe d’Afrique des nations 2019 puis de celle de la Coupe arabe de la FIFA 2021.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Né à Paris d'un père congolais et d'une mère algérienne[1], Raïs M'Bolhi commence à jouer au Racing Club de Paris à Colombes. En 2002 il intègre le centre de formation de l'Olympique de Marseille. Il n'apparaitra jamais en championnat jusqu'à son départ en janvier 2006

En janvier 2006 M'Bolhi est recruté par le Heart of Midlothian, très actif sur le marché des transferts à cette période[2]. Cependant, acheté avec Ludek Stracen (en) et Martin Petráš, il n'a pas été conservé pour la saison 2006-2007 et a quitté le club sans avoir fait une apparition dans l'équipe première.

Raïs M'Bolhi en octobre 2009.

Avant la saison 2006-2007, M'Bolhi signe avec club grec du Ethnikos Piraeus, qui joue alors en Bêta Ethnikí. Il fait cinq apparitions pour l'Ethnikos avant de rejoindre durant la période des transferts d'hiver le club grec du Panetolikos qui évolue en Gamma Ethnikí. En 2008 M'Bolhi est transféré au FC Ryūkyū qui joue dans la Japan Football League, il y joue 22 matchs. En , il signe un contrat de deux ans chez le club bulgare du Slavia Sofia. Il y fait ses débuts en championnat pour le contre le Lokomotiv Sofia. En , Il est nommé meilleur gardien de but du championnat bulgare de 2009[3]. En , il effectue des essais avec le club anglais de Manchester United.

Après sa très bonne Coupe du monde, Raïs M'Bolhi est très convoité par le club anglais de Newcastle United qui vient de remonter en Premier League, le club de Newcastle United qui a alors formulé une offre de 900 000 d'euros mais cette offre a été rejetée par le président du Slavia Sofia.

Le , il est finalement prêté une saison en faveur du voisin du Slavia Sofia, le FK CSKA Sofia[4]. Le Raïs M'Bolhi quitte le CSKA Sofia et signe au club russe du Krylia Sovetov Samara pour trois ans et demi, où il ne peut s'imposer pour être finalement écarté et être prêté au Gazélec Ajaccio pendant six mois.

Lorsqu'il revient au Krylia Sovetov Samara, son entraîneur ne lui fait toujours pas confiance mais il accepte de le laisser s'entraîner avec la réserve pour pouvoir le vendre, ce qui se réalise puisqu'il est vendu au CSKA Sofia le . Après une saison en Bulgarie, il quitte la formation de la capitale pour rejoindre le Union de Philadelphie, en Major League Soccer, à la suite de bonnes performances en équipe nationale lors de la Coupe du monde 2014[5]. Après plusieurs mois où il n'arrive pas à sécuriser une place de titulaire, notamment en raison de prestations critiquées, il est mis de côté en début de saison 2015. Durant cette période, il quitte les États-Unis pour retourner en France avant de revenir à Philadelphie où il n'est pas réintégré à l'effectif professionnel, étant alors obligé de s'entraîner séparément en attendant un transfert au mois de juillet[6].

Il s'engage pour trois ans le pour Antalyaspor, découvrant ainsi un huitième pays[7].

En , alors qu'il ne fait plus partie de l'effectif professionnel d'Antalyaspor depuis six mois, des contacts avancés pour son arrivée au Stade rennais FC sont évoqués[8]. Le , il s'engage officiellement avec le club breton pour une durée d'un an et demi, et y retrouve son ancien sélectionneur Christian Gourcuff et ses coéquipiers en sélection Ramy Bensebaini et Mehdi Zeffane[9]. Il ne disputera pourtant qu'une seule rencontre sous le maillot des « Rouge et Noir» (un match à l'extérieur perdu 3 buts à 2, face à Toulouse, le [10]), puisque le Tchèque Tomáš Koubek, acheté 3 millions d'euros le , sera le gardien titulaire la majorité de la saison.

Le , il s'engage pour six mois avec le club saoudien Ettifaq FC, le [11], il dispute son premier match sous ses nouvelles couleurs et réalise une excellente prestation (7 arrêts) malgré un but concédé dans les derniers instants, il devient dès son deuxième match capitaine de l’équipe[12]. Le , il prolonge de trois ans son contrat, jusqu'en [13].

En équipe d'Algérie[modifier | modifier le code]

Entre 2002 et 2004, M'Bolhi a été sélectionné sept fois en équipe de France des moins de 17 ans de football et celles des moins de 18 ans. Par la suite, il est appelé par l'équipe d'Algérie des moins de 23 ans, mais il n'est pas libéré par son club, l'Olympique de Marseille.

Le , il est présélectionné dans le groupe des 25 de l'Algérie par Rabah Saâdane pour participer à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Le , le sélectionneur Rabah Saâdane choisit les gardiens de but qui disputeront la Coupe de monde 2010 en Afrique du Sud ; Faouzi Chaouchi no 1, Raïs M'Bolhi no 2, Lounes Gaouaoui no 3.

Raïs M'Bolhi avec l'équipe d'Algérie en septembre 2012

Sa première sélection en équipe nationale d'Algérie remonte à , à la 65e minute il remplace Faouzi Chaouchi, il prend par la suite son premier but en sélection nationale a la 85e minute sur un pénalty en faveur des Irlandais.

Le , à la suite de l'erreur de Faouzi Chaouchi contre la Slovénie, Rabah Saadane décide de le mettre titulaire face à l'Angleterre. Il s'illustre brillamment par sa solidité, son application et sa concentration. Puis le , l'Algérie affronte les États-Unis pour le dernier match de poule en Coupe du monde de football 2010 (défaite 1-0 de l'Algérie), M'bolhi s'est illustré par une bonne performance mais a fini par encaisser un but en fin de match.

Le , lors du match des huitièmes de finale de la coupe du monde contre l'Allemagne (défaite de l'Algérie 2-1 après prolongation), il est nommé homme du match malgré l'élimination des siens. En effet l'homme n'a pas démérité : il arrête 10 ballons allemands (contre 3 ballons algériens pour Manuel Neuer) et arrache les prolongations aux futurs champions du monde, ce qui fera dire au journaliste Mouloud Achour que "l'Algérie est l'équipe qui a le mieux jouée face aux champions du monde"[14]. Les performances de Raïs M'Bolhi (qui apparaît comme une belle surprise de ce mondial, à l'instar d'autres gardiens comme le Mexicain Guillermo Ochoa ou le Costaricain Keylor Navas) ne sont pas étrangères au prix de l'équipe la plus spectaculaire que les Fennecs reçoivent à l'issue de cette Coupe du monde 2014. Cette récompense créée en 1994, n'ayant pas été renouvelée par la suite, ils en sont les derniers récipiendaires.

En 2017, après la mauvaise apparition de l'Algérie en CAN 2017 (le parcours des Fennecs s'arrêtent en phase de poule, après deux matchs nuls, face au Zimbabwe et au Sénégal, et une défaite, contre la Tunisie), Rais M'bolhi est nommé comme capitaine de l'équipe pour l'avenir à la place du défenseur central trop critiqué Aïssa Mandi[15], et pour des raisons non sportifs, le sélectionneur national lui écarte[16], le parcours international du gardien surnommé "le voyageur"[17] avec les verts a été mis en pause[18]. Le , soit 11 mois après sa dernière sélection en équipe nationale, il est de nouveau appelé sous le maillot des Fennecs pour disputer une rencontre à l'extérieur contre la Gambie, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations de football 2019[19],[20].

Raïs M'Bolhi compte 30 clean sheet (matchs officiels sans encaisser de buts) en équipe nationale et ne concède en moyenne que 0,97 but par match avec les Fennecs[21].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Raïs M'Bolhi au 27 juin 2022
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Algérie Total
Division M. B. M. B. Comp. M. B. M. B. M. B.
2003-2004 Drapeau de la France Olympique de Marseille B 4 18 0 - - - - - - - 18 0
2004-2005 Drapeau de la France Olympique de Marseille B 4 29 0 - - - - - - - 29 0
Sous-total 47 0 - - - - - - - 47 0
2005-2006 Drapeau de l'Écosse Heart of Midlothian 1 0 0 - - - - - - - 0 0
2006-2007 Drapeau de la Grèce Ethnikós Le Pirée 2 5 0 - - - - - - - 5 0
2007-2008 Drapeau de la Grèce Panetolikós FC 3 8 0 - - - - - - - 8 0
2008 Drapeau du Japon FC Ryūkyū 3 22 0 - - - - - - - 22 0
Sous-total 35 0 - - - - - - - 35 0
2008-2009 Drapeau de la Bulgarie PFK Slavia Sofia 1 1 0 - - - - - - - 1 0
2009-2010 Drapeau de la Bulgarie PFK Slavia Sofia 1 25 0 3 0 - - - 4 0 32 0
2010-2011 Drapeau de la Bulgarie PFK Slavia Sofia 1 1 0 - - - - - 3 0 4 0
2010-2011 Drapeau de la Bulgarie PFK CSKA Sofia (prêt) 1 9 0 - - C3 6 0 2 0 17 0
Sous-total 36 0 3 0 - 6 0 9 0 54 0
2011-2012 Drapeau de la Russie Krylia Sovetov Samara 1 17 0 - - - - - 2 0 19 0
2011-2012 Drapeau de la Bulgarie PFK CSKA Sofia (prêt) 1 28 0 2 0 C3 2 0 4 0 36 0
2012-2013 Drapeau de la France GFC Ajaccio (prêt) 2 12 0 - - - - - 10 0 22 0
Sous-total 57 0 2 0 - 2 0 16 0 77 0
2013-2014 Drapeau de la Bulgarie PFK CSKA Sofia 1 17 0 2 0 - - - 7 0 26 0
2014 Drapeau des États-Unis Union de Philadelphie 1 4 0 - - - - - 4 0 8 0
2015 Drapeau des États-Unis Union de Philadelphie 1 5 0 - - - - - 5 0 10 0
2015-2016 Drapeau de la Turquie Antalyaspor 1 12 0 7 0 - - - 5 0 24 0
2016-2017 Drapeau de la Turquie Antalyaspor 1 - - - - - - - 4 0 4 0
2016-2017 Drapeau de la France Stade rennais FC B 1 1 0 - - - - - 2 0 3 0
2017-2018 Drapeau de la France Stade rennais FC 1 1 0 - - - - - 3 0 4 0
Sous-total 40 0 9 0 - - - 30 0 79 0
2017-2018 Drapeau de l'Arabie saoudite Ettifaq FC 1 9 0 - - - - - - - 9 0
2018-2019 Drapeau de l'Arabie saoudite Ettifaq FC 1 22 0 1 0 - - - 13 0 36 0
2019-2020 Drapeau de l'Arabie saoudite Ettifaq FC 1 28 0 1 0 - - - 4 0 33 0
2020-2021 Drapeau de l'Arabie saoudite Ettifaq FC 1 18 0 1 0 - - - 6 0 25 0
2021-2022 Drapeau de l'Arabie saoudite Ettifaq FC 1 28 0 - - - - - 12 0 40 0
Sous-total 105 0 3 0 - - - 35 0 143 0
Total sur la carrière 320 0 17 0 - 8 0 90 0 435 0

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Raïs M'Bolhi au
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B M B M B M B
2009-2010 Drapeau de l'Algérie Algérie CAN 2010+Coupe du monde 2010 0+2 0+0 - - 1 0 3 0
2010-2011 Drapeau de l'Algérie Algérie - - - 4 0 2 0 6 0
2011-2012 Drapeau de l'Algérie Algérie - - - 6 0 0 0 6 0
2012-2013 Drapeau de l'Algérie Algérie CAN 2013 3 0 5 0 2 0 10 0
2013-2014 Drapeau de l'Algérie Algérie Coupe du monde 2014 4 0 2 0 1 0 7 0
2014-2015 Drapeau de l'Algérie Algérie CAN 2015 4 0 4 0 1 0 9 0
2015-2016 Drapeau de l'Algérie Algérie - - - 5 0 - - 5 0
2016-2017 Drapeau de l'Algérie Algérie CAN 2017 1 0 4 0 1 0 6 0
2017-2018 Drapeau de l'Algérie Algérie - - - 3 0 - - 3 0
2018-2019 Drapeau de l'Algérie Algérie CAN 2019 7 0 4 0 2 0 13 0
2019-2020 Drapeau de l'Algérie Algérie - - - 2 0 2 0 4 0
2020-2021 Drapeau de l'Algérie Algérie - - - 3 0 3 0 6 0
2021-2022 Drapeau de l'Algérie Algérie CAN 2021 3 0 8 0 1 0 12 0
Total sur la carrière 24 0 50 0 16 0 90 0

En équipe d’Algérie[modifier | modifier le code]

Matchs internationaux[modifier | modifier le code]

La liste ci-dessous dénombre toutes les rencontres de l'Équipe d'Algérie de football auxquelles Raïs M'Bolhi prend part, du jusqu'au .

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Algérie
 
Algérie A'

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Raïs M’Bolhi, quel drôle de gardien ! », sur RFI, (consulté le )
  2. Hearts add 7 more new players BBC Sport, 1 February 2006. Accessed 16 October 2006.
  3. Sébastien Denis, « La belle histoire de Mbolhi, », sur www.footmercato.net, (consulté le )
  4. F.C, « Man Utd : Mbolhi à l'essai », sur http://actualite.el-annabi.com, (consulté le )
  5. (en) Philadelphia Union acquire FIFA World Cup veteran goalkeeper in Algerian Rais Mbolhi, Philadelphia Union, 30 juillet 2014
  6. (en) Dave Zeltlin, More uncertainty at goalkeeper for Philadelphia Union as John McCarthy, Brian Sylvestre battle for No. 1 job, Major League Soccer, 13 mai 2015
  7. « Raïs M'Bolhi à Antalyaspor » (consulté le )
  8. « Transferts : M'Bolhi pour 18 mois à Rennes », sur DZfoot.com (consulté le )
  9. « Mercato: Le Stade Rennais officialise l'arrivée du gardien Raïs M'Bolhi », sur 20minutes.fr (consulté le )
  10. Maxime Battistella, « Résultat et résumé Toulouse - Rennes, match en direct - Ligue 1, 4eme journée », sur www.lequipe.fr, (consulté le )
  11. Rédaction, « Raïs M'Bolhi rebondit en Arabie saoudite », sur L'ÉQUIPE (consulté le )
  12. « Arabie Saoudite : Raïs M'Bohli capitaine », sur DZfoot.com (consulté le )
  13. « Arabie S. : Raïs M'Bolhi prolonge de trois ans », sur DZfoot.com (consulté le )
  14. « 1, 2, 3 viva Raïs M'Bolhi - Part 2 », sur www.youtube.com, (consulté le )
  15. « Raïs M'Bolhi désigné capitaine par le groupe », Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. « La sortie humiliante réservée au mythe Raïs M'Bolhi ! », Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. « Raïs M’Bolhi, le voyageur serein », sur https://www.mlssoccer.com/, (consulté le )
  18. « Algérie : M'Bolhi réagit à sa non convocation », Observ'Algérie,‎ (lire en ligne, consulté le )
  19. Kouceila Rek, « Algérie : Raïs M’Bolhi convoqué pour le match de la Gambie », sur observalgerie.com, (consulté le )
  20. « Résultat Gambie - Algérie (1-1) Résumé du Match et Vidéos des Buts du match de Africa Cup of Nations Qualification du 8 septembre 2018 », sur www.foootmercato.net (consulté le )
  21. (en) « Raïs M'Bolhi - International Appearances », sur rsssf.com (consulté le )
  22. « M'BOLHI Rais », sur www.corsefootball.fr (consulté le )
  23. « Mbolhi dans l'équipe-type 2010 de Bulgarie », Djazairess,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :