Major League Soccer 2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Major League Soccer Saison 2014
Généralités
Sport Soccer
Organisateur(s) Major League Soccer
Édition 19e
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Date Saison régulière :
-
Séries éliminatoires :
-
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Participants 19
Épreuves 323 matchs + séries éliminatoires
Affluence 6 184 350 spectateurs soit 19 147 de moyenne (saison régulière)
Site(s) Finale au StubHub Center de Carson
Site web officiel www.mlssoccer.com/

Palmarès
Vainqueur Drapeau : États-Unis Galaxy de Los Angeles
Finaliste Drapeau : États-Unis Revolution de la Nouvelle-Angleterre
Meilleur joueur Saison régulière :
Drapeau : Irlande Robbie Keane
Finale :
Drapeau : Irlande Robbie Keane
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Angleterre Bradley Wright-Phillips (27 buts)
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau : États-Unis Landon Donovan (19 passes)

Navigation

La Major League Soccer 2014 est la 19e saison de la Major League Soccer, le championnat professionnel de soccer d'Amérique du Nord. Elle est composée de dix-neuf équipes (16 des États-Unis et 3 du Canada) pour la dernière fois de son histoire, puisque dès la saison 2015 le championnat comptera 21 équipes[Note 1] avec l'ajout d'une équipe à New York (New York City FC) et Orlando (Orlando City SC).

Trois des quatre places qualificatives des États-Unis pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2015-2016 y sont attribuées : au vainqueur du Supporters' Shield et de l'autre association et au vainqueur de la Coupe de la Major League Soccer, tandis que la quatrième place est attribuée au vainqueur de la Lamar Hunt US Open Cup.

En raison de changements dans l’organisation du championnat canadien, la place qualificative pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2015-2016 est attribuée exceptionnellement par le biais de la MLS. Ainsi, la meilleure équipe canadienne de la saison régulière se qualifie pour cette compétition.

La saison régulière débute le 8 mars et se finit le 26 octobre. Les séries éliminatoires ont lieu dans la foulée.

Les 19 franchises participantes[modifier | modifier le code]

Carte[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Fire de Chicago Chivas USA Rapids du Colorado Crew de Columbus D.C. United
Toyota Park StubHub Center Dick's Sporting Goods Park Columbus Crew Stadium RFK Stadium
Capacité : 20 000 Capacité : 27 000 Capacité : 19 680 Capacité : 20 455 Capacité : 45 596
Toyota Park interior (by night).jpg HomeDepotCenter1.jpg Dick's Park.jpg Columbus crew stadium mls allstars 2005.jpg Rfkstadium.png
FC Dallas Dynamo de Houston Galaxy de Los Angeles Impact de Montréal Revolution de la Nouvelle-Angleterre
Toyota Stadium BBVA Compass Stadium StubHub Center Stade Saputo Gillette Stadium
Capacité : 21 193 Capacité : 22 000 Capacité : 27 000 Capacité : 20 341 Capacité : 68 000
Pizza Hut Park 2006 MLS Cup.jpg BBVA Compass Stadium, Skyline View.JPG HomeDepotCenter1.jpg Saputo Stadium Impact New York 2012-07-28.jpg Gillette Stadium.jpg
Red Bulls de New York Union de Philadelphie Timbers de Portland Real Salt Lake Earthquakes de San José
Red Bull Arena PPL Park Providence Park Rio Tinto Stadium Buck Shaw Stadium
Capacité : 25 189 Capacité : 18 500 Capacité : 20 323 Capacité : 20 008 Capacité : 10 300
Red Bull Arena ESC.jpg PPL Park Interior from the River End 2010.10.02.jpg Jeldwenfield2011.png Rio Tinto Stadium panorama.jpg BuckShaw5308.jpg
Sounders FC de Seattle Sporting de Kansas City Toronto FC Whitecaps de Vancouver
CenturyLink Field Sporting Park BMO Field BC Place
Capacité : 67 000 Capacité : 18 467 Capacité : 23 000 Capacité : 21 000
Qwest seattle sounders pregame.jpg SportingKC Stadium.jpg West-stand-bmo-field.jpg BC Place 2011 Whitecaps.jpg

Entraîneurs et capitaines[modifier | modifier le code]

Équipe Entraîneur Capitaine
Fire de Chicago Drapeau du Canada Frank Yallop Drapeau : États-Unis Jeff Larentowicz
Chivas USA Drapeau de la Colombie Wilmer Cabrera Drapeau des États-Unis Carlos Bocanegra
Rapids du Colorado Drapeau : États-Unis Pablo Mastroeni Drapeau des États-Unis Drew Moor
Crew de Columbus Drapeau des États-Unis Gregg Berhalter Drapeau des États-Unis Michael Parkhurst
D.C. United Drapeau des États-Unis Ben Olsen Drapeau : États-Unis Bobby Boswell
FC Dallas Drapeau de la Colombie Óscar Pareja Drapeau : États-Unis Andrew Jacobson
Drapeau : États-Unis Matt Hedges[2]
Dynamo de Houston Drapeau des États-Unis Dominic Kinnear Drapeau des États-Unis Brad Davis
Galaxy de Los Angeles Drapeau des États-Unis Bruce Arena Drapeau de l'Irlande Robbie Keane
Impact de Montréal Drapeau des États-Unis Frank Klopas Drapeau du Canada Patrice Bernier
Revolution de la Nouvelle-Angleterre Drapeau des États-Unis Jay Heaps Drapeau du Portugal José Gonçalves
Red Bulls de New York Drapeau des États-Unis Mike Petke Drapeau de la France Thierry Henry
Union de Philadelphie Drapeau des États-Unis John Hackworth
Drapeau des États-Unis Jim Curtin (10/06/14)[3]
Drapeau des États-Unis Brian Carroll
Timbers de Portland Drapeau des États-Unis Caleb Porter Drapeau du Canada Will Johnson
Real Salt Lake Drapeau des États-Unis Jeff Cassar Drapeau des États-Unis Kyle Beckerman
Earthquakes de San José Drapeau du Canada Mark Watson
Drapeau : États-Unis Ian Russell (15/10/14)[Note 2]
Drapeau des États-Unis Chris Wondolowski
Sounders de Seattle Drapeau de l'AllemagneDrapeau des États-Unis Sigi Schmid Drapeau : États-Unis Brad Evans
Sporting de Kansas City Drapeau des États-Unis Vermes, PeterPeter Vermes Drapeau : États-Unis Matt Besler
Toronto FC Drapeau de la Nouvelle-Zélande Ryan Nelsen
Drapeau : États-Unis Greg Vanney (31/08/14)[5]
Drapeau de l'Écosse Steven Caldwell
Whitecaps de Vancouver Drapeau du Pays de Galles Carl Robinson Drapeau des États-Unis Jay DeMerit
Drapeau : Chili Pedro Morales Flores[6]

Format de la compétition[modifier | modifier le code]

  • Les 19 équipes sont réparties en 2 associations : Association de l'Ouest (9 équipes) et l'Association de l'Est (10 équipes).
  • Toutes les équipes disputent 34 rencontres dans un format non balancé plaçant une plus grande importance aux matchs entre les équipes d'une même Association[7]. Il est à noter que les rencontres uniques sont inversées par rapport à l'année dernière. Ainsi, par exemple Chicago qui s'est déplacé à Dallas en 2013 joue à domicile en 2014. Les rencontres uniques et le reste du calendrier sont équivalents à l'année 2012. Les rencontres se répartissent comme suit :
    • Association de l'Ouest :
      • 3 matchs (deux à domicile et un à l'extérieur) contre quatre équipes de son association
      • 3 matchs (un à domicile et deux à l'extérieur) contre quatre équipes de son association
      • 1 match à domicile contre cinq équipes de l'association de l'Est
      • 1 match à l'extérieur contre cinq équipes de l'association de l'Est
    • Association de l'Est :
      • 3 matchs (deux à domicile et un à l'extérieur) contre trois ou quatre équipes de son association
      • 3 matchs (un à domicile et deux à l'extérieur) contre quatre ou trois équipes de son association
      • 2 matchs (un à domicile et un à l'extérieur) contre deux équipes de son association
      • 1 match à domicile contre cinq ou quatre équipes de l'association de l'Ouest
      • 1 match à l'extérieur contre quatre ou cinq équipes de l'association de l'Ouest
  • Les 3 meilleures équipes de chaque association sont qualifiées pour les demi-finales d'associations. Les équipes finissant au 4e et au 5e rang dans chaque association s'affrontent dans un match éliminatoire. L'équipe gagnante affrontera en demi-finales d'association, le premier de son association.
  • En cas d'égalité, les critères suivants départagent les équipes :
  1. Nombre de victoires
  2. Différence de buts générale
  3. Nombre de buts marqués
  4. Classement du fair-play
  5. Différence de buts à l'extérieur
  6. Nombre de buts marqués à l'extérieur
  7. Tirage à la pièce[8]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Classements des associations Ouest et Est[modifier | modifier le code]

Association Ouest
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Sounders FC de Seattle C 64 34 20 4 10 65 50 +15
2 Galaxy de Los Angeles 61 34 17 10 7 69 37 +32
3 Real Salt Lake 56 34 15 11 8 54 39 +15
4 FC Dallas 54 34 16 6 12 55 45 +10
5 Whitecaps de Vancouver 50 34 12 14 8 42 40 +2
6 Timbers de Portland 49 34 12 13 9 61 52 +9
7 Chivas USA 33 34 9 6 19 29 61 -32
8 Rapids du Colorado 32 34 8 8 18 43 62 -19
9 Earthquakes de San José 30 34 6 12 16 35 50 -15
Association Est
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 D.C. United 59 34 17 8 9 52 37 +15
2 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 55 34 17 4 13 51 46 +5
3 Crew de Columbus 52 34 14 10 10 52 42 +10
4 Red Bulls de New York 50 34 13 11 10 55 50 +5
5 Sporting de Kansas City T 49 34 14 7 13 48 41 +7
6 Union de Philadelphie 42 34 10 12 12 51 51 0
7 Toronto FC 41 34 11 8 15 44 54 -10
8 Dynamo de Houston 39 34 11 6 17 39 58 -19
9 Fire de Chicago 36 34 6 18 10 41 51 -10
10 Impact de Montréal 28 34 6 10 18 38 58 -20
  •      MLS Supporters' Shield, et qualifications automatiques pour les séries éliminatoires et la Ligue des champions de la CONCACAF 2015-2016
  •      Franchise directement qualifiée pour les séries éliminatoires et la Ligue des champions de la CONCACAF 2015-2016
  •      Franchise directement qualifiée pour les séries éliminatoires
  •      Wild-card pour les séries éliminatoires
  • T : Tenant du titre
    C : Vainqueur de la Lamar Hunt US Open Cup 2014 et qualification pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2015-2016

    Résultats[modifier | modifier le code]

    Source : mlssoccer.com

    Matchs inter-associations[modifier | modifier le code]

    Tableau de résultats — mise à jour :
    Résultats (▼dom., ►ext.) CHIC CHIV COLO COLU DCU FCD HOU LAG MON NAR NYRB PHI POR RSL SJE SEA SPO TOR VAN
    Fire de Chicago 1-0 1-1 2-3 2-3 0-0
    Chivas USA 3-2 1-4 1-0 0-3 0-4
    Rapids du Colorado 0-0 1-1 3-0 3-4 4-1 2-3
    Crew de Columbus 3-0 0-0 3-0 4-1 1-1 0-1
    D.C. United 3-1 4-2 4-1 0-1
    FC Dallas 3-2 2-0 0-1 2-1 2-1 2-1
    Dynamo de Houston 1-4 1-0 1-1 2-5
    Galaxy de Los Angeles 4-1 5-1 4-0 4-1 3-0 2-0
    Impact de Montréal 2-2 2-3 2-0 0-2
    Revolution de la Nouvelle-Angleterre 1-0 3-0 1-1 5-0 0-0
    Red Bulls de New York 1-1 1-1 4-2 1-2 1-1 4-1
    Union de Philadelphie 3-3 2-2 4-2 3-3
    Timbers de Portland 1-1 3-3 3-2 1-1 0-1
    Real Salt Lake 3-0 3-1 2-1 1-1 3-0
    Earthquakes de San José 5-1 1-1 1-2 3-0 1-2
    Sounders FC de Seattle 1-2 2-0 2-1 1-1 1-0 1-2
    Sporting de Kansas City 0-3 1-1 2-1 0-0 1-0
    Toronto FC 2-2 3-0 0-1 3-2 1-0 1-1
    Whitecaps de Vancouver 0-0 2-1 0-0 4-1 2-0
    •      Victoire à domicile
    •      Match nul
    •      Victoire à l'extérieur

    Matchs intra-associations[modifier | modifier le code]

    Association Ouest[modifier | modifier le code]
    Tableau de résultats — mise à jour :
    Résultats (▼dom., ►ext.) CHIV COLO FCD LAG POR RSL SJ SEA VAN CHIV COLO FCD LAG POR RSL SJ SEA VAN
    Chivas USA 2-1 0-1 0-3 0-2 1-0 1-0 1-2 1-1 0-3 1-0 2-4 0-0
    Rapids du Colorado 1-3 0-1 1-0 2-0 0-1 0-0 1-4 2-0 3-0 3-4 2-2 1-1
    FC Dallas 3-1 3-2 2-1 2-1 2-1 1-2 2-3 2-1 1-1 3-1 0-2 3-1
    Galaxy de Los Angeles 1-1 6-0 2-1 2-2 0-1 2-2 2-2 1-0 2-1 3-1 1-0 2-0
    Timbers de Portland 1-1 2-1 2-2 1-1 0-0 3-3 4-4 3-4 2-0 3-0 2-4 3-0
    Real Salt Lake 2-0 2-1 0-0 1-1 1-0 2-0 2-1 2-2 5-1 2-1 1-3 1-1
    Earthquakes de San José 1-0 0-0 2-1 0-1 1-2 3-3 1-0 0-0 0-1 0-5 1-1 1-1
    Sounders FC de Seattle 4-2 4-1 2-1 0-3 2-0 4-0 1-0 0-1 1-0 2-0 3-2 1-1
    Whitecaps de Vancouver 1-3 1-2 2-2 2-2 0-3 2-1 3-2 2-2 1-0 2-0 2-0 1-0
    •      Victoire à domicile
    •      Match nul
    •      Victoire à l'extérieur
    Association Est[modifier | modifier le code]
    Tableau de résultats — mise à jour :
    Résultats (▼dom., ►ext.) CHIC COLU DCU HOU MON N.-A. NYRB PHI SPO TOR CHIC COLU DCU HOU MON N.-A. NYRB PHI SPO TOR
    Fire de Chicago 1-1 3-3 2-1 0-0 1-1 1-1 2-2 2-1 1-1 1-0 1-1 1-1
    Crew de Columbus 2-0 1-1 3-0 2-1 1-0 1-1 2-1 1-2 0-2 2-0 2-1 2-3
    D.C. United 2-2 0-3 2-0 1-1 2-0 1-0 1-0 1-0 3-0 2-1 0-0 2-0 0-0
    Dynamo de Houston 2-0 1-0 1-0 1-0 4-0 2-2 2-0 0-2 2-2 2-2 1-3 3-2 1-2
    Impact de Montréal 1-1 2-4 1-1 3-0 2-0 2-2 1-0 0-3 0-2 1-0 2-0 2-2 1-2
    Revolution de la Nouvelle-Angleterre 0-1 1-2 2-1 2-0 2-1 0-2 1-3 2-0 1-0 2-1 2-1 3-1
    Red Bulls de New York 4-5 4-1 1-0 4-0 4-2 2-1 2-1 2-1 2-2 1-3 1-0 3-1
    Union de Philadelphie 1-1 2-3 0-1 0-0 1-1 1-0 3-1 2-1 1-0 0-0 2-1 3-5 2-2
    Sporting de Kansas City 1-1 2-0 0-3 1-3 4-0 2-3 1-1 1-2 2-2 2-0 0-2 1-1 4-1
    Toronto FC 2-2 3-2 1-0 4-2 1-1 1-2 2-0 0-2 1-2 1-2 0-1 0-3
    •      Victoire à domicile
    •      Match nul
    •      Victoire à l'extérieur

    Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

    Règlement[modifier | modifier le code]

    Pour les rencontres du premier tour, la quatrième équipe de la conférence de l'Ouest recevra la cinquième de cette même association. Il en est de même pour la conférence de l'Est. Ce tour se déroule en un seul match, avec prolongation et tirs au but éventuels. La meilleure équipe de chaque conférence affronte en demi-finale de conférence, l'équipe issue du premier tour de sa conférence, l'autre demi-finale de chaque conférence mettant aux prises les équipes ayant fini deuxième et troisième en phase régulière.

    Les demi-finales et finales de conférence se déroulent par match aller-retour, avec match retour chez l'équipe la mieux classée. Cette année, la règle du but à l'extérieur est introduite pour la première fois dans l'histoire de la MLS. Ainsi, en cas d'égalité de buts à l'issue des deux matchs, l'équipe qui aura inscrit le plus de buts à l'extérieur se qualifie. Sinon, une prolongation de deux périodes de 15 minutes a alors lieu. Cette règle ne s'applique pas à la prolongation. Ainsi, quel que soit le nombre de buts inscrits en prolongation, si les deux équipes restent à égalité, une séance de tirs au but a lieu[9].

    La finale MLS a lieu sur le terrain de la meilleure équipe en phase régulière. Cette finale se déroule en un seul match, avec prolongation et tirs au but pour départager si nécessaire les équipes.

    Le gagnant du championnat se qualifie pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2015-2016. Le Galaxy de Los Angeles étant déjà qualifié pour cette compétition, avant de gagner le championnat, cette place est attribuée à la meilleure équipe de la saison régulière non qualifiée à savoir le Real Salt Lake.

    Tableau[modifier | modifier le code]

    Premier tour Demi-finales de conférence Finales de conférence MLS Cup 2014
    2 et 8 novembre 2014 22 et 29 novembre 7 décembre 2014, StubHub Center, Carson
    E1 D.C. United 0 2
    29 octobre 2014
    E4 Red Bulls de New York 2 1    
    E4 Red Bulls de New York 2
    1er et 9 novembre 2014
    E5 Sporting de Kansas City 1
    E4 Red Bulls de New York 1 2
        E2 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 2 2    
    23 et 30 novembre
    E2 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 4 3
    E3 Crew de Columbus 2 1
    2 et 10 novembre 2014
    E2 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 1
        O2 Galaxy de Los Angeles ap 2
    O1 Sounders FC de Seattle 1 0
    30 octobre 2014
        O4 FC Dallas 1 0    
    O4 FC Dallas 2
    1er et 9 novembre 2014
    O5 Whitecaps de Vancouver 1
    O1 Sounders FC de Seattle 0 2
        O2 Galaxy de Los Angeles 1 1
    O2 Galaxy de Los Angeles 0 5
    O3 Real Salt Lake 0 0


    Résultats[modifier | modifier le code]

    Premier tour[modifier | modifier le code]

    29 octobre 2014 FC Dallas 2 - 1 Whitecaps de Vancouver Toyota Stadium, Frisco
    20:00 CDT
    J-V Watson Averti après 35 minute(s) 35e
    Akindele But inscrit après 40 minutes 40e
    Michel But inscrit après 84 minutes 84e
    Díaz Averti après 85 minute(s) 85e
    Escobar Averti après 85 minute(s) 85e
    Averti après 14 minute(s) 14e Koffie
    Averti après 45 minute(s) 45e Morales Flores
    Averti après 57 minute(s) 57e K. Waston
    But inscrit après 64 minutes 64e Hurtado
    Averti après 85 minute(s) 85e Fernández
    Carton rouge 90+6e Fernández
    Spectateurs : 10 279
    Arbitrage : Mark Geiger
    Rapport
    30 octobre 2014 Red Bulls de New York 2 - 1 Sporting de Kansas City Red Bull Arena, Harrison
    20:00 EDT
    Wright-Phillips But inscrit après 77 minutes 77e
    Wright-Phillips But inscrit après 90 minutes 90e
    But inscrit après 53 minutes 53e Dwyer Spectateurs : 15 518
    Arbitrage : Armando Villarreal
    Rapport

    Demi-finales de conférence[modifier | modifier le code]

    Est[modifier | modifier le code]
    1er novembre 2014 Crew de Columbus 2 - 4 Revolution de la Nouvelle-Angleterre Columbus Crew Stadium, Columbus
    16:00 EDT
    Meram But inscrit après 64 minutes 64e
    Francis Averti après 70 minute(s) 70e
    Añor Averti après 90+1 minute(s) 90+1e
    Higuaín But inscrit après 90+4 minutes 90+4e (pén.)
    Averti après 19 minute(s) 19e Gonçalves
    But inscrit après 34 minutes 34e Davies
    But inscrit après 51 minutes 51e Tierney
    But inscrit après 70 minutes 70e Nguyen
    But inscrit après 78 minutes 78e Davies
    Spectateurs : 9 040
    Arbitrage : Drew Fischer
    Rapport
    9 novembre 2014 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 3 - 1 Crew de Columbus Gillette Stadium, Foxborough
    17:00 EST
    Nguyen But inscrit après 43 minutes 43e
    Gonçalves But inscrit après 55 minutes 55e
    Bunbury But inscrit après 77 minutes 77e
    Carton rouge 61e Finlay
    Averti après 66 minute(s) 66e Meram
    But inscrit après 69 minutes 69e Tchani
    Carton jaune Carton rouge 85e Meram
    Spectateurs : 20 184
    Arbitrage : Armando Villarreal
    Rapport

    Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre l'emporte par un score cumulé de 7-3.


    2 novembre 2014 Red Bulls de New York 2 - 0 D.C. United Red Bull Arena, Harrison
    16:00 EST
    Wright-Phillips But inscrit après 40 minutes 40e
    McCarty Averti après 43 minute(s) 43e
    Luyindula But inscrit après 73 minutes 73e
    Bitolo Averti après 82 minute(s) 82e
    Miller Averti après 84 minute(s) 84e
    Spectateurs : 18 054
    Arbitrage : Hilario Grajeda
    Rapport
    8 novembre 2014 D.C. United 2 - 1 Red Bulls de New York Robert F. Kennedy Memorial Stadium, Washington
    14:30 EST
    DeLeon But inscrit après 37 minutes 37e
    Espíndola Averti après 58 minute(s) 58e
    Kemp Averti après 85 minute(s) 85e
    Frankin But inscrit après 90+1 minutes 90+1e
    Espíndola Carton rouge 90+6e
    Averti après 42 minute(s) 42e Miller
    But inscrit après 57 minutes 57e Luyindula
    Carton rouge 78e Miller
    Averti après 89 minute(s) 89e Wright-Phillips
    Spectateurs : 20 187
    Arbitrage : Ismail Elfath
    Rapport

    Les Red Bulls de New York l'emportent par un score cumulé de 3-2.

    Ouest[modifier | modifier le code]
    1er novembre 2014 Real Salt Lake 0 - 0 Galaxy de Los Angeles Rio Tinto Stadium, Sandy
    18:00 MDT
    Beltran Averti après 63 minute(s) 63e
    Wingert Averti après 67 minute(s) 67e
    Averti après 53 minute(s) 53e Gonzalez
    Averti après 77 minute(s) 77e Rogers
    Spectateurs : 20 713
    Arbitrage : Silviu Petrescu
    Rapport
    9 novembre 2014 Galaxy de Los Angeles 5 - 0 Real Salt Lake StubHub Center, Carson
    16:30 PST
    Donovan But inscrit après 10 minutes 10e
    Keane But inscrit après 20 minutes 20e
    Donovan But inscrit après 54 minutes 54e
    Sarvas But inscrit après 63 minutes 63e
    Donovan But inscrit après 72 minutes 72e
    Donovan Averti après 81 minute(s) 81e
    Averti après 79 minute(s) 79e Saborío
    Averti après 86 minute(s) 86e Beltran
    Spectateurs : 27 000
    Arbitrage : Jair Marrufo
    Rapport

    Le Galaxy de Los Angeles l'emporte par un score cumulé de 5-0.


    2 novembre 2014 FC Dallas 1 - 1 Sounders FC de Seattle Toyota Stadium, Frisco
    20:00 MDT
    Michel But inscrit après 34 minutes 34e (pén.) But inscrit après 54 minutes 54e Alonso
    Averti après 74 minute(s) 74e González
    Spectateurs : 16 112
    Arbitrage : Allen Chapman
    Rapport
    10 novembre 2014 Sounders FC de Seattle 0 - 0 FC Dallas CenturyLink Field, Seattle
    19:30 PST
    Averti après 14 minute(s) 14e Hernandez Spectateurs : 38 912
    Arbitrage : Baldomero Toledo
    Rapport

    Les Sounders de Seattle l'emportent par un score cumulé de 1-1, grâce à la règle du but à l'extérieur.

    Finales de conférence[modifier | modifier le code]

    Est[modifier | modifier le code]
    23 novembre 2014 Red Bulls de New York 1 - 2 Revolution de la Nouvelle-Angleterre Red Bull Arena, Harrison
    14:00 EST
    Wright-Phillips But inscrit après 27 minutes 27e
    Henry Averti après 37 minute(s) 37e
    Sekagya Averti après 43 minute(s) 43e
    Eckersley Averti après 54 minute(s) 54e
    Wright-Phillips Averti après 60 minute(s) 60e
    Alexander Averti après 63 minute(s) 63e
    Cahill Averti après 77 minute(s) 77e
    But inscrit après 17 minutes 17e Bunbury
    Averti après 23 minute(s) 23e Soares
    Averti après 26 minute(s) 26e Jones
    Averti après 67 minute(s) 67e Caldwell
    Averti après 83 minute(s) 83e Nguyen
    But inscrit après 85 minutes 85e Jones
    Spectateurs : 25 000
    Arbitrage : Allen Chapman
    Rapport
    29 novembre 2014 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 2 - 2 Red Bulls de New York Gillette Stadium, Foxborough
    15:00 EST
    Davies But inscrit après 41 minutes 41e
    Davies But inscrit après 70 minutes 70e
    But inscrit après 26 minutes 26e Cahill
    But inscrit après 52 minutes 52e Luyindula
    Averti après 60 minute(s) 60e McCarty
    Averti après 90+2 minute(s) 90+2e Bitolo
    Averti après 90+3 minute(s) 90+3e Sam
    Spectateurs : 32 698
    Arbitrage : Baldomero Toledo
    Rapport

    Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre l'emporte par un score cumulé de 4-3.

    Ouest[modifier | modifier le code]
    23 novembre 2014 Galaxy de Los Angeles 1 - 0 Sounders FC de Seattle StubHub Center, Carson
    14:00 PST
    DeLaGarza Averti après 8 minute(s) 8e
    Ishizaki Averti après 35 minute(s) 35e
    Sarvas But inscrit après 52 minutes 52e
    Averti après 3 minute(s) 3e Yedlin
    Averti après 37 minute(s) 37e Scott
    Spectateurs : 27 000
    Arbitrage : Kevin Stott
    Rapport
    30 novembre 2014 Sounders FC de Seattle 2 - 1 Galaxy de Los Angeles CenturyLink Field, Seattle
    18:00 PST
    Evans But inscrit après 26 minutes 26e
    Dempsey But inscrit après 32 minutes 32e
    Averti après 34 minute(s) 34e Sarvas
    But inscrit après 54 minutes 54e Juninho
    Averti après 90+2 minute(s) 90+2e Penedo
    Spectateurs : 46 758
    Arbitrage : Jair Marrufo
    Rapport

    Le Galaxy de Los Angeles l'emporte par un score cumulé de 2-2, grâce à la règle du but à l'extérieur.

    Finale de la MLS 2014[modifier | modifier le code]

    Article détaillé : MLS Cup 2014.
    7 décembre 2014 Galaxy de Los Angeles 2 - 1 a.p. Revolution de la Nouvelle-Angleterre StubHub Center, Carson
    12:00 PST
    Donovan Averti après 45+1 minute(s) 45+1e
    Zardes But inscrit après 52 minutes 52e
    Rogers Averti après 82 minute(s) 82e
    Keane Averti après 92 minute(s) 92e
    Keane But inscrit après 111 minutes 111e
    Sarvas Averti après 113 minute(s) 113e
    Gordon Averti après 113 minute(s) 113e
    Averti après 62 minute(s) 62e Farrell
    But inscrit après 79 minutes 79e Tierney
    Averti après 113 minute(s) 113e Jones
    Spectateurs : 27 000
    Arbitrage : Mark Geiger
    Rapport

    Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

    Article détaillé : MLS Golden Boot.

    Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

    Source : MLS[10]

    Rang Joueur Club Buts Passes
    1 Drapeau : Angleterre Bradley Wright-Phillips Red Bulls de New York 27 2
    2 Drapeau : Angleterre Dom Dwyer Sporting de Kansas City 22 1
    3 Drapeau : Irlande Robbie Keane Galaxy de Los Angeles 19 14
    4 Drapeau : États-Unis Lee Nguyen Revolution de la Nouvelle-Angleterre 18 5
    5 Drapeau : Nigeria Obafemi Martins Sounders FC de Seattle 17 13
    6 Drapeau : États-Unis Gyasi Zardes Galaxy de Los Angeles 16 2
    7 Drapeau : États-Unis Clint Dempsey Sounders FC de Seattle 15 10
    8 Drapeau : Mexique Erick Torres Padilla Chivas USA 15 1
    9 Drapeau : États-Unis Chris Wondolowski Earthquakes de San José 14 4
    10 Drapeau : Équateur João Plata Real Salt Lake 13 6

    Meilleurs passeurs[modifier | modifier le code]

    Source : MLS[11]

    Rang Joueur Club Passes
    1 Drapeau : États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 19
    2 Drapeau : France Thierry Henry Red Bulls de New York 14
    Drapeau : Irlande Robbie Keane Galaxy de Los Angeles
    Drapeau : Argentine Diego Valeri Timbers de Portland
    5 Drapeau : Nigeria Obafemi Martins Sounders FC de Seattle 13
    6 Drapeau : Argentine Javier Morales Real Salt Lake 12
    Drapeau : Chili Pedro Morales Flores Whitecaps de Vancouver
    8 Drapeau : États-Unis Brad Davis Dynamo de Houston 11
    Drapeau : Argentine Cristian Maidana Union de Philadelphie
    Drapeau : Argentine Mauro Rosales Whitecaps de Vancouver
    Drapeau : Brésil Marcelo Sarvas Galaxy de Los Angeles

    Meilleurs gardiens[modifier | modifier le code]

    Il faut avoir joué au moins 1500 minutes pour être classé.

    Source : MLS[12]

    Rang Gardien Club BE/M AR BC Min J CS
    1 Drapeau : États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake 1.04 71 25 2160 24 7
    2 Drapeau : États-Unis Eric Kronberg Sporting de Kansas City 1.10 45 22 1800 20 7
    3 Drapeau : États-Unis Bill Hamid D.C. United 1.13 110 34 2700 30 10
    4 Drapeau : Panamá Jaime Penedo Galaxy de Los Angeles 1.14 81 33 2610 29 8
    5 Drapeau : Danemark David Ousted Whitecaps de Vancouver 1.18 96 40 3060 34 13
    6 Drapeau : États-Unis Steve Clark Crew de Columbus 1.24 111 42 3060 34 8
    Drapeau : Pérou Raúl Fernández Valverde FC Dallas 1.24 66 25 1818 20 4
    8 Drapeau : États-Unis Bobby Shuttleworth Revolution de la Nouvelle-Angleterre 1.25 94 40 2880 32 8
    9 Drapeau : Jamaïque Donovan Ricketts Timbers de Portland 1.38 105 44 2861 32 7
    10 Drapeau : États-Unis Jon Busch Earthquakes de San José 1.47 138 50 3060 34 6
    Drapeau : États-Unis Luis Robles Red Bulls de New York 1.47 111 50 3060 34 6
    Drapeau : Suisse Stefan Frei Sounders FC de Seattle 1.47 99 50 3060 34 9

    Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

    Récompenses annuelles[modifier | modifier le code]

    Trophée Joueur Club
    Meilleur joueur (saison régulière) Drapeau : Irlande Robbie Keane Galaxy de Los Angeles
    Meilleur joueur (finale MLS) Drapeau : Irlande Robbie Keane Galaxy de Los Angeles
    Meilleur buteur Drapeau : Angleterre Bradley Wright-Phillips Red Bulls de New York
    Meilleur défenseur Drapeau : États-Unis Chad Marshall Sounders FC de Seattle
    Meilleur gardien Drapeau : États-Unis Bill Hamid D.C. United
    Meilleur rookie Drapeau : Canada Tesho Akindele FC Dallas
    Meilleur entraîneur Drapeau : États-Unis Ben Olsen D.C. United
    Meilleur come-back Drapeau : Costa Rica Rodney Wallace Timbers de Portland
    Meilleur nouveau venu Drapeau : Chili Pedro Morales Flores Whitecaps de Vancouver
    Meilleur arbitre Drapeau : États-Unis Mark Geiger
    Meilleur arbitre assistant Drapeau des États-Unis Paul Scott
    Meilleur but Drapeau : Nigeria Obafemi Martins Sounders FC de Seattle
    Meilleur arrêt Drapeau : États-Unis Luis Robles Red Bulls de New York
    Trophée du fair-play (joueur) Drapeau : États-Unis Michael Parkhurst Crew de Columbus
    Trophée du fair-play (équipe) Union de Philadelphie
    Action humanitaire de l'année Drapeau : États-Unis Drapeau : Guam AJ DeLaGarza Galaxy de Los Angeles

    Récompenses mensuelles[modifier | modifier le code]

    Joueur du mois[modifier | modifier le code]

    Mois
    Joueur Club Lien
    Mars Drapeau : Argentine Mauro Díaz FC Dallas 2B dont 1BV, 1P
    Avril Drapeau : États-Unis Clint Dempsey Sounders FC de Seattle 7B dont 1BV, 2P dont 1PV
    Mai Drapeau : Angleterre Dom Dwyer Sporting de Kansas City 6B
    Juin Drapeau : États-Unis Eric Kronberg Sporting de Kansas City 6A, 2CS
    Juillet Drapeau : États-Unis Benny Feilhaber Sporting de Kansas City 2B dont 1BV, 1P
    Août Drapeau : États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 3B, 6P
    Septembre Drapeau : Nigeria Obafemi Martins Sounders FC de Seattle 5B, 1P
    Octobre Drapeau : États-Unis Lee Nguyen Revolution de la Nouvelle-Angleterre 5B dont 2BV

    B=Buts; BV=But Vainqueur; CS=Clean sheet; A=Arrêt; P=Passe; PV=Passe Vainqueur

    Récompenses hebdomadaires[modifier | modifier le code]

    Joueur de la semaine[modifier | modifier le code]

    Semaine Joueur Équipe Lien
    Semaine 1 Drapeau : États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake CS, 9A
    Semaine 2 Drapeau : Angleterre Jermain Defoe Toronto FC 2B
    Semaine 3 Drapeau : Venezuela Bernardo Añor Crew de Columbus 2B
    Semaine 4 Drapeau : États-Unis Graham Zusi Sporting de Kansas City 1B, 2P dont 1PV
    Semaine 5 Drapeau : États-Unis Clint Dempsey Sounders FC de Seattle 3B
    Semaine 6 Drapeau : États-Unis Clint Dempsey Sounders FC de Seattle 2B dont 1BV
    Semaine 7 Drapeau : États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake CS, 4A
    Semaine 8 Drapeau : Angleterre Bradley Wright-Phillips Red Bulls de New York 4B
    Semaine 9 Drapeau : Équateur João Plata Real Salt Lake 2B dont 1BV
    Semaine 10 Drapeau : États-Unis Harrison Shipp Fire de Chicago 3B, 1P
    Semaine 11 Drapeau : Argentine Federico Higuaín Crew de Columbus 2B, 1P
    Semaine 12 Drapeau : États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 2B, 1P
    Semaine 13 Drapeau : Jamaïque Deshorn Brown Rapids du Colorado 2B
    Semaine 14 Drapeau : Nigeria Fanendo Adi Timbers de Portland 2 B
    Semaine 15 Drapeau : États-Unis Luis Silva D.C. United 3B
    Semaine 16 Drapeau : États-Unis Jack McInerney Impact de Montréal 2B
    Semaine 17 Drapeau : Mexique Erick Torres Padilla Chivas USA 2BV
    Semaine 18 Drapeau : France Thierry Henry Red Bulls de New York 1B, 3P
    Semaine 19 Drapeau : États-Unis Benny Feilhaber Sporting de Kansas City 2B dont 1BV, 1P
    Semaine 20 Drapeau : Portugal Yannick Djaló Earthquakes de San José 2P
    Semaine 21 Drapeau : Irlande Robbie Keane Galaxy de Los Angeles 2B, 1P
    Semaine 22 Drapeau : États-Unis Chris Schuler Real Salt Lake 2B
    Semaine 23 Drapeau : Canada Tesho Akindele FC Dallas 3B
    Semaine 24 Drapeau : Nigeria Obafemi Martins Sounders FC de Seattle 2B, 1P
    Semaine 25 Drapeau : États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 1B, 3P
    Semaine 26 Drapeau : États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 2B, 2P
    Semaine 27 Drapeau : Panamá Blas Pérez FC Dallas 2B dont BV
    Semaine 28 Drapeau : Angleterre Bradley Wright-Phillips Red Bulls de New York 3B
    Semaine 29 Drapeau : États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 1B, 3P
    Semaine 30 Drapeau : Uruguay Sebastián Fernández Whitecaps de Vancouver 2B
    Semaine 31 Drapeau : Argentine Diego Valeri Timbers de Portland 2B
    Semaine 32 Drapeau : États-Unis Lee Nguyen Revolution de la Nouvelle-Angleterre 2B dont BV
    Semaine 33 Drapeau : Guatemala Marco Pappa Sounders FC de Seattle 2B

    B=Buts; BV=But Vainqueur; CS=Clean sheet; A=Arrêt; P=Passe; PV=Passe Vainqueur

    But de la semaine[modifier | modifier le code]

    Il n'y a pas de but de la semaine en semaine 15.

    Source : MLS Goal of the Week 2014

    Semaine Joueur Équipe
    Semaine 1 Drapeau : Uruguay Sebastián Fernández Whitecaps de Vancouver
    Semaine 2 Drapeau : États-Unis Kyle Beckerman Real Salt Lake
    Semaine 3 Drapeau : Colombie Fabián Castillo FC Dallas
    Semaine 4 Drapeau : Angleterre Dom Dwyer Sporting de Kansas City
    Semaine 5 Drapeau : Espagne José Marí Rapids du Colorado
    Semaine 6 Drapeau : États-Unis Clint Dempsey Sounders FC de Seattle
    Semaine 7 Drapeau : Nigeria Obafemi Martins Sounders FC de Seattle
    Semaine 8 Drapeau : Nigeria Obafemi Martins Sounders FC de Seattle
    Semaine 9 Drapeau : Argentine Gastón Fernández Timbers de Portland
    Semaine 10 Drapeau : Argentine Javier Morales Real Salt Lake
    Semaine 11 Drapeau : Nigeria Obafemi Martins Sounders FC de Seattle
    Semaine 12 Drapeau : États-Unis Erik Hurtado Whitecaps de Vancouver
    Semaine 13 Drapeau : Canada Will Johnson Timbers de Portland
    Semaine 14 Drapeau : Colombie Fabián Castillo FC Dallas
    Semaine 16 Drapeau : États-Unis Jack McInerney Impact de Montréal
    Semaine 17 Drapeau : Mexique Erick Torres Padilla Chivas USA
    Semaine 18 Drapeau : Jamaïque Deshorn Brown Rapids du Colorado
    Semaine 19 Drapeau : Argentine Diego Valeri Timbers de Portland
    Semaine 20 Drapeau : États-Unis Graham Zusi Sporting de Kansas City
    Semaine 21 Drapeau : États-Unis Dax McCarty Red Bulls de New York
    Semaine 22 Drapeau : Argentine Diego Valeri Timbers de Portland
    Semaine 23 Drapeau : États-Unis Dillon Serna Rapids du Colorado
    Semaine 24 Drapeau : Nigeria Obafemi Martins Sounders FC de Seattle
    Semaine 25 Drapeau : États-Unis Clint Dempsey Sounders FC de Seattle
    Semaine 26 Drapeau : France Thierry Henry Red Bulls de New York
    Semaine 27 Drapeau : États-Unis Lamar Neagle Sounders FC de Seattle
    Semaine 28 Drapeau : Argentine Diego Valeri Timbers de Portland
    Semaine 29 Drapeau : Nigeria Obafemi Martins Sounders FC de Seattle
    Semaine 30 Drapeau : Guatemala Marco Pappa Sounders FC de Seattle
    Semaine 31 Drapeau : États-Unis Graham Zusi Sporting de Kansas City
    Semaine 32 Drapeau : États-Unis Lee Nguyen Revolution de la Nouvelle-Angleterre
    Semaine 33 Drapeau : États-Unis Kyle Beckerman Real Salt Lake

    Arrêt de la semaine[modifier | modifier le code]

    Il n'y a pas d'arrêt de la semaine en semaine 15.

    Source : MLS Save of the Week 2014

    Semaine Joueur Équipe
    Semaine 1 Drapeau : États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake
    Semaine 2 Drapeau : États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake
    Semaine 3 Drapeau : Danemark David Ousted Whitecaps de Vancouver
    Semaine 4 Drapeau : États-Unis Dan Kennedy Chivas USA
    Semaine 5 Drapeau : États-Unis Chris Seitz FC Dallas
    Semaine 6 Drapeau : États-Unis Chris Seitz FC Dallas
    Semaine 7 Drapeau : Brésil Júlio César Toronto FC
    Semaine 8 Drapeau : États-Unis Tally Hall Dynamo de Houston
    Semaine 9 Drapeau : États-Unis Eric Kronberg Sporting de Kansas City
    Semaine 10 Drapeau : Pérou Raúl Fernández Valverde FC Dallas
    Semaine 11 Drapeau : États-Unis Jeff Attinella Real Salt Lake
    Semaine 12 Drapeau : Jamaïque Donovan Ricketts Timbers de Portland
    Semaine 13 Drapeau : États-Unis Jeff Attinella Real Salt Lake
    Semaine 14 Drapeau : États-Unis Dan Kennedy Chivas USA
    Semaine 16 Drapeau : Danemark David Ousted Whitecaps de Vancouver
    Semaine 17 Drapeau : Jamaïque Donovan Ricketts Timbers de Portland
    Semaine 18 Drapeau : Jamaïque Donovan Ricketts Timbers de Portland
    Semaine 19 Drapeau : États-Unis Steve Clark Crew de Columbus
    Semaine 20 Drapeau : Panamá Jaime Penedo Galaxy de Los Angeles
    Semaine 21 Drapeau : États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake
    Semaine 22 Drapeau : États-Unis Jon Kempin Sporting de Kansas City
    Semaine 23 Drapeau : États-Unis Jon Kempin Sporting de Kansas City
    Semaine 24 Drapeau : États-Unis Clint Irwin Rapids du Colorado
    Semaine 25 Drapeau : États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake
    Semaine 26 Drapeau : États-Unis Jon Busch Earthquakes de San José
    Semaine 27 Drapeau : États-Unis Joe Bendik Toronto FC
    Semaine 28 Drapeau : États-Unis Luis Robles Red Bulls de New York
    Semaine 29 Drapeau : États-Unis Steve Clark Crew de Columbus
    Semaine 30 Drapeau : États-Unis Clint Irwin Rapids du Colorado
    Semaine 31 Drapeau : États-Unis Andy Gruenebaum Sporting de Kansas City
    Semaine 32 Drapeau : États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake
    Semaine 33 Drapeau : Jamaïque Donovan Ricketts Timbers de Portland

    Bilan[modifier | modifier le code]

    Tableau d'honneur
    Major League Soccer 2014
    Champion Galaxy de Los Angeles (5e titre)
    Dauphin Revolution de la Nouvelle-Angleterre
    Play-offs (équipes qualifiées pour les demi-finales de conférence) Sounders FC de Seattle
    Galaxy de Los Angeles
    D.C. United
    Real Salt Lake
    Revolution de la Nouvelle-Angleterre
    FC Dallas
    Crew de Columbus
    Red Bulls de New York
    Coupes et trophées
    Vainqueur de la Coupe des États-Unis 2014 Sounders FC de Seattle
    Qualifications continentales
    Ligue des champions de la CONCACAF 2015-2016 (phase de groupe) Sounders FC de Seattle
    Galaxy de Los Angeles
    D.C. United
    Real Salt Lake
    Ligue des champions de la CONCACAF 2015-2016 (Canada, phase de groupe) Whitecaps de Vancouver

    Annexes[modifier | modifier le code]

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    Notes[modifier | modifier le code]

    1. Finalement, la MLS comportera finalement 20 équipes en 2015 à la suite de la dissolution des Chivas USA[1].
    2. Ian Russell termine la saison avant l'arrivée de Dominic Kinnear la saison prochaine[4].

    Références[modifier | modifier le code]

    Liens externes[modifier | modifier le code]