Ramy Bensebaini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ramy Bensebaini
Image illustrative de l’article Ramy Bensebaini
Bensebaini avec le Stade rennais en 2017.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne Borussia Mönchengladbach
Numéro 25
Biographie
Nom Ramy Amir Salmane Bensebaini
Nationalité Drapeau : Algérie Algérien
Naissance (26 ans)
Lieu Constantine (Algérie)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. 2014-
Poste Arrière gauche / Défenseur central
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
2005-2007Drapeau : Algérie CS Constantine
2007-2013Drapeau : Algérie Paradou AC
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2013-2016Drapeau : Algérie Paradou AC032 0(3)
2014-2015 Drapeau : Belgique Lierse SK029 0(2)
2015-2016 Drapeau : France Montpellier HSC025 0(2)
2016-2019Drapeau : France Stade rennais FC098 0(3)
2019-Drapeau : Allemagne Borussia M’gladbach057 (11)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2012Drapeau : Algérie Algérie -17 ans002 0(0)
2015-2016Drapeau : Algérie Algérie espoirs003 0(0)
2017-Drapeau : Algérie Algérie035 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 8 mai 2021

Ramy Bensebaini, né le à Constantine, est un footballeur international algérien, évoluant actuellement au poste de défenseur dans l'équipe du Borussia Mönchengladbach.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Débuts et formation[modifier | modifier le code]

Né le à Constantine, Ramy Bensebaini s'initie au football au sein du grand club de la ville, le CS Constantine, avant d'être repéré lors d'une détection organisée par le club algérois du Paradou AC[1]. Il intègre l'académie JMG (en) du Paradou en 2007 où il effectue toute sa formation jusqu'en 2013[2]. Son poste de prédilection est défenseur central.

Il fait ses débuts en pro en 2013 avec le club algérois du Paradou AC[3]. Il dispute 32 rencontres et inscrits 3 buts lors de sa première saison en troisième division.

Prêt à Lierse SK[modifier | modifier le code]

Après avoir effectué des essais avec plusieurs clubs européens dont l’OGC Nice, le FC Porto[4] ou encore Arsenal[5], le joueur trouve enfin un point de chute en Europe. En effet, le , le jeune défenseur du Paradou AC est prêté pour une saison au club de première division belge du K Lierse SK[6].

Le , Ramy fait ses débuts avec le club belge en rentrant à la 94e minute de jeu face au Club Brugge[7].

Après une saison pleine, avec 29 matches disputés et deux buts marqués, il est pisté par de nombreux clubs européens. C’est au Montpellier HSC qu'il choisit de poursuivre sa carrière et sa progression.

Prêt à Montpellier HSC[modifier | modifier le code]

Ramy Bensebaini avec Montpellier en août 2015.

Le , Ramy Bensebaini signe au Montpellier HSC, où il est prêté pour une saison par le Paradou AC[8] avec option d'achat.

Le , il inscrit son premier but en Ligue 1 sous ses nouvelles couleurs contre le FC Lorient (victoire 2-1)[9].

Au terme de la saison, le club héraultais fait le choix de ne pas lever l'option d'achat adossée à son prêt[10].

Stade rennais FC[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage pour quatre ans avec le Stade rennais FC[11]. Il s'y impose comme défenseur latéral gauche mais ne s'imagine toutefois pas un avenir à ce poste[12].

Il participe à la Ligue Europa 2018-2019, et inscrit un but face au Betis Séville en seizièmes de finale[13].

Le , il inscrit le but de la victoire rennaise face à Olympique lyonnais en demi-finale de la coupe de France en fin de match[14]. Le , le Stade rennais remporte la coupe de France aux tirs au but contre le Paris Saint-Germain[15].

Borussia Mönchengladbach[modifier | modifier le code]

Le , il signe un contrat de quatre ans au Borussia Mönchengladbach[16]. Le montant du transfert est de 10 millions d'euros[17]. Après deux rencontres de championnat sur le banc des remplaçants au cours desquelles il n'entre pas en jeu, il fait sa première apparition en tant que titulaire lors de la 4e journée de Bundesliga contre le FC Cologne le (victoire 0-1)[18]. Puis, il fait ses débuts en tant que titulaire en Ligue Europa à la suite du forfait d'Oscar Wendt[19], le Borussia Mönchengladbach a sombré à domicile face aux Autrichiens de Wolfsberger (défaite 0-4)[20], le . Le face à Istanbul Başakşehir FK en Ligue Europa, il fait une bonne entrée dans le dernier quart d'heure, dans les derniers instants de la rencontre lorsqu'il a repris un centre sur coup franc et que son tir rebondit sur la barre et se trouve dans les pieds de Patrick Herrmann qui a donné l'égalisation (1-1)[21].

Malgré des débuts compliqués, avec la patience et le travail, a pu mettre en exergue ses qualités[22]. Le , lors de la 11e journée, il inscrit son premier but en Bundesliga à la 20e minute de la tête face au Werder Brême (victoire 3-1)[23]. Il est exclu à quatre minutes de la fin du match pour un deuxième carton jaune[24]. Après avoir purgé sa courte suspension, il délivre sa première passe décisive en Bundesliga en faveur de son coéquipier Marcus Thuram, face à Fribourg (victoire 4-2)[25] et une première apparition dans l'équipe-type du célèbre Kicker[26],[27].

Le , il inscrit son premier doublé dont un penalty dans le temps additionnel, dans ce choc de la 14e journée de Bundesliga, face au Bayern Munich et permet à son club de conserver son fauteuil de leader (victoire 2-1)[27],[28]. Il devient le troisième Algérien à marquer face au Bayern après Abder Ramdane et Chadli Amri[29] et devient le deuxième défenseur à inscrire un doublé face au Bayern depuis Alfred Nijhuis en 1997[30]. À l’issue de la rencontre, il est satisfait d'avoir offert la victoire à son équipe : « Prendre un seul but par le Bayern, ce n'est pas mal. Leur en mettre deux, c'est beaucoup mieux ! »[31]. Il est malheureusement éliminé dès la phase de groupes de la Ligue Europa[32].

Le , il a subi une déchirure des fibres musculaires[33] et sera indisponible pendant au moins trois semaines[34]. Le , il dispute sa première rencontre depuis sa blessure et inscrit un nouveau but contre le FC Augsbourg (victoire 2-3)[35]. Le , lors de la 26e journée, il est titulaire contre l'Eintracht Francfort, il s’est illustré avec une passe décisive sur le deuxième but en faveur de son coéquipier Thuram, et inscrit le troisième but de son équipe sur penalty (victoire 1-3)[36]. Le , il délivre sa troisième passe décisive en Bundesliga à Alassane Pléa, lors d'une rencontre face à l'Union Berlin (victoire 4-1)[37]. Puis, il délivre sa quatrième et dernière passe décisive de la saison à Lars Stindl, lors de la 37e journée face à Paderborn (victoire 1-3)[38]. Il devient l’un des défenseurs les plus prolifiques de la Bundesliga cette saison[39]. Le Borussia Mönchengladbach termine à la quatrième place de la Bundesliga, et il participera à sa première Ligue des champions la saison prochaine[40]. Il termine la saison avec 26 matchs toutes compétitions confondues, 5 buts et 5 passes décisives[41].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il est sélectionné avec l'équipe d'Algérie des moins de 17 ans en 2012 puis avec l'équipe espoir en 2015.

Il est convoqué pour la première fois en équipe d'Algérie par Christian Gourcuff le , lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 face à la Tanzanie[42], mais n'entre pas en jeu. Il est de nouveau convoqué pour deux rencontres des éliminatoires de la CAN 2017 contre l'Éthiopie en [43]. Puis, en , il est convoqué pour un match amical face à la Mauritanie[44]. Le , il honore sa première sélection contre la Mauritanie. Lors de ce match, il entre à la 46e minute de la rencontre, à la place de Hichem Belkaroui. Le match se solde par une victoire 3-1 des Algériens[45],[46].

Le , il fait partie des 23 appelés par le sélectionneur national Georges Leekens pour la CAN 2017, compétition organisée au Gabon[47],[48]. Lors de ce tournoi, il joue deux matchs. L'Algérie est éliminée au premier tour[49],[50]. Le , il inscrit son premier but en sélection face au Cap-Vert (défaite 2-3), lors d'un match amical[51],[52].

Le , il fait partie des 23 appelés par le sélectionneur national Djamel Belmadi pour la CAN 2019[53]. Le en finale de la Coupe d'Afrique des nations 2019, il rencontre de nouveau le Sénégal, s'impose sur le score de 1-0 et remporte la Coupe d'Afrique des Nations, la seconde de l'histoire de l’Algérie[54]. Lors de ce tournoi, il joue six matchs et délivre une passe décisive face à la Côte d'Ivoire[55].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Ramy Bensebaini au 8 mai 2021
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Algérie Algérie Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2013-2014 Drapeau de l'Algérie Paradou AC DNA 32 3 - - - - - - - - - - - - - - 32 3 0
Sous-total 32 3 - - - - - - - - - - - - - - 32 3 0
2014-2015 Drapeau de la Belgique Lierse SK (prêt) Pro League 23 1 0 6 1 0 - - - - - - - - - - 29 2 0
Sous-total 23 1 0 6 1 0 - - - - - - - - - - 29 2 0
2015-2016 Drapeau de la France Montpellier HSC (prêt) Ligue 1 22 2 0 2 0 0 1 0 0 - - - - - - - 25 2 0
Sous-total 22 2 0 2 0 0 1 0 0 - - - - - - - 25 2 0
2016-2017 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 25 0 0 0 0 0 1 0 0 - - - - 5 0 0 31 0 0
2017-2018 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 29 0 1 1 0 0 3 0 0 - - - - 7 1 0 40 1 1
2018-2019 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 25 1 0 4 1 0 1 0 0 C3 9 1 0 13 1 1 52 4 1
Sous-total 79 1 1 5 1 0 5 0 0 - 9 1 0 25 2 1 123 5 2
2019-2020 Drapeau de l'Allemagne Borussia Mönchengladbach Bundesliga 19 5 3 1 0 0 - - - C3 6 0 0 5 1 0 31 6 3
2020-2021 Drapeau de l'Allemagne Borussia Mönchengladbach Bundesliga 23 3 0 3 1 0 - - - C1 5 2 0 5 1 1 36 7 1
Sous-total 42 8 3 4 1 0 - - - - 11 2 0 10 2 1 67 13 4
Total sur la carrière 198 15 4 17 3 0 6 0 0 - 20 3 0 35 4 2 276 25 6

En sélection[modifier | modifier le code]

Matchs internationaux[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste les rencontres de l'équipe d'Algérie dans lesquelles Ramy Bensebaini a été sélectionné depuis le jusqu'à présent :

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Liste des buts en sélection de Ramy Bensebaini
00 Date Lieu Compétition Résultat Adversaire Détail Sél.
1er Stade du 5-Juillet-1962, Alger, Algérie Match amical P 2-3 Drapeau : Cap-Vert Cap-Vert But inscrit après 5 minutes 5e de la tête 1-0 11e
2e Stade Mustapha-Tchaker, Blida, Algérie Qualifs CAN 2019 V 2-0 Drapeau : Bénin Bénin But inscrit après 21 minutes 21e du pied gauche 1-0 14e
3e Stade Mustapha-Tchaker, Blida, Algérie Qualifs CAN 2022 V 5-0 Drapeau : Zambie Zambie But inscrit après 44 minutes 44e de la tête 1-0 29e
4e Wörthersee Stadion, Klagenfurt, Autriche Match amical V 1-0 Drapeau : Nigeria Nigeria But inscrit après 6 minutes 6e du pied gauche 1-0 31e

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Abdelkader Zinou, « Ramy Bensebaini, l’enfant de Cirta a séduit l’Hexagone », sur lagazettedufennec.com,
  2. « Bensebaini à l'essai à Arsenal », sur djazairess.com,
  3. Naïm Bennedra, « Ramy Bensebaini, l'étoffe d'un leader », sur lagazettedufennec.com,
  4. « Quatre jeunes joueurs du PAC à l'essai en Europe », sur dzfoot.com (consulté le 24 juin 2013)
  5. « Bensebaini débute avec les U21 d'Arsenal », sur dzfoot.com (consulté le 3 août 2013)
  6. « Ramy Bensebaini prêté au K Lierse SK », sur dzfoot.com (consulté le 12 juin 2014)
  7. « Feuille du match Club Brugge vs. Lierse 1-0 », sur soccerway.com,
  8. « Bensebaini à Montpellier », sur lequipe.fr (consulté le 9 juin 2015)
  9. « Saison 2015/2016 - 8ème journée - Montpellier HSC / FC Lorient », sur lfp.fr (consulté le 28 septembre 2015)
  10. « Effectif : option d'achat non lévée pour M. Yatabaré et R. Bensebaini et F. Sotoca non prolongé », sur mhscfoot.com (consulté le 19 mai 2016)
  11. « Transfert : Ramy Bensebaini à Rennes », sur lequipe.fr,
  12. Benjamin Idrac, « Bensebaini, un intérim sans révélation », sur ouest-france.fr,
  13. « Betis-Rennes : le coup de tête rageur de Bensebaini qui a lancé les Bretons », sur rmcsport.bfmtv.com,
  14. « Coupe de France : Bensebaini envoie Rennes en finale », sur dzfoot.com,
  15. « Coupe de France : Bensebaini et Zeffane titrés », sur dzfoot.com,
  16. « Transferts : Ramy Bensebaini (Rennes) s'engage au Borussia Mönchengladbach (officiel) », sur lequipe.fr,
  17. « Mercato - Ramy Bensebaini file en Bundesliga », sur madeinfoot.com,
  18. « Borussia Mönchengladbach : Première titularisation pour Ramy Bensebaini », sur footalgerien.com,
  19. « Bensebaini veut confirmer en Europa League », sur lebuteur.com,
  20. « Lourde défaite de Mönchengladbach et Bensebaini face à Wolfsberger », sur lebuteur.com,
  21. « Europa L. : Une bonne entrée de Bensebaini face à Basaksehir », sur dzfoot.com,
  22. John Attisso, « Bundesliga : Ramy Bensebaini convainc pour sa première », sur africatopsports.com,
  23. « Gladbach enchaîne face au Werder », sur sofoot.com,
  24. Juba Touabi, « Bensebaini : Premier but et ...expulsion avec M’gladbach », sur dzfoot.com,
  25. « Mönchengladbach récupère le trône », sur sofoot.com,
  26. « Allemagne : Bensebaini dans l'équipe-type de la semaine », sur dzfoot.com,
  27. a et b Clément Gavar, « Bensebaini, la conquête spéciale », sur sofoot.com,
  28. « Bundesliga : Le doublé de Bensebaini fait gagner Mönchengladbach contre le Bayern », sur rmcsport.bfmtv.com,
  29. « Bundesliga : Bensebaini troisième Algérien à marquer face au Bayern », sur dzfoot.com,
  30. Rafael Da Silva, « Borussia Mönchengladbach : Bensebaini dans l’histoire de la Bundesliga », sur onzemondial.com,
  31. « Ramy Bensebaini (M'Gladbach) : « Leur en mettre deux (au Bayern), c'est beaucoup mieux ! » », sur lequipe.fr,
  32. « Bensebaini et le Borussia Mönchengladbach éliminés de l’Europa League », sur lebuteur.com,
  33. « Bensebaini : Une blessure musculaire ? », sur dzfoot.com,
  34. Abdou Baldoro, « Borussia M’gladbach : La durée d’indisponibilité de Ramy Bensebaini est connue », sur fennecfootball.com,
  35. « Bensebaini buteur contre Augsburg », sur lebuteur.com,
  36. « Bensebaini buteur et passeur décisif face à l’Eintracht Francfor », sur lebuteur.com,
  37. « Bensebaini passeur décisif face à l’Union Berlin », sur lebuteur.com,
  38. « Bundesliga : 4e passe de Bensebaini cette saison », sur dzfoot.com,
  39. « Bensebaini revient et se distingue contre Paderborn », sur lebuteur.com,
  40. Mouhamed Diallo, « M’Gladbach : Ramy Bensebaini vers sa première Champions League », sur afriquesports.net,
  41. « Allemagne : Bensebaini et M'gladbach en C1 », sur dzfoot.com,
  42. « Le défenseur de Montpellier Bensebaini appelé pour la 1ère fois en équipe d'Algérie », sur francetvinfo.fr,
  43. « Algérie - Ethiopie : Les 23 joueurs convoqués », sur dzfoot.com,
  44. « CAN 2017: Les Fennecs avec Ounas, Bensebaini et Saadi », sur 2022mag.com,
  45. « Algérie – Mauritanie (3-1) : des Verts et des pas mûrs », sur lagazettedufennec.com,
  46. Walid Ziani, « Paradou AC: 10 ans plus tard, un premier international A », sur dzfoot.com,
  47. « Algérie : Sofiane Feghouli n'ira pas à la CAN, le Rennais Ramy Bensebaini si », sur lequipe.fr,
  48. « Algérie, Bensebaini "heureux" de revenir », sur goal.com,
  49. « CAN 2017: pas de miracle pour l'Algérie, éliminée avant les quarts », sur lexpress.fr,
  50. Romain Scotto, « CAN 2017: autopsie du fiasco de l'équipe d'Algérie », sur lexpress.fr,
  51. Farid Kada Rabah, « Les buts de Bensebaini et de Bounedjah contre le Cap Vert », sur dzballon.com,
  52. « Algérie – Cap Vert (2-3) : les Verts sont au point mort », sur lagazettedufennec.com,
  53. « CAN 2019 : la liste des 23 de l'Algérie », sur francefootball.fr,
  54. « CAN 2019 : l’Algérie remporte le deuxième titre de son histoire », sur lemonde.fr,
  55. « CAN 2019: l’Algérie en demies après un match formidable face à la Côte d’Ivoire », sur rfi.fr,
  56. « Allemagne : Bensebaini joueur du mois à M’gladbach », sur dzfoot.com,
  57. « L'équipe de la Semaine Fantasy Football en Champions League », sur UEFA,
  58. https://www.francefootball.fr/news/L-equipe-type-des-africains-de-l-annee/1210489

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :