Lounès Gaouaoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lounès Gaouaoui
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : Algérie Algérien
Naissance (39 ans)
Lieu Tizi Ouzou, Drapeau de l'Algérie Algérie
Taille 1,88 m
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1990-1996 Drapeau : Algérie USM Draa Ben Khadda
Parcours amateur
Saisons Club
1996-1999 Drapeau : Algérie USM Draa Ben Khadda
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1999-2006 Drapeau : Algérie JS Kabylie 156 (0)
2006-2008 Drapeau : Algérie WA Tlemcen 042 (0)
2008-2009 Drapeau : Algérie USM Annaba 026 (0)
2009-2010 Drapeau : Algérie ASO Chlef 024 (1)
2010-2011 Drapeau : Algérie USM Blida 026 (0)
2011 Drapeau : France O. Noisy-le-Sec
2012 Drapeau : Algérie ES Sétif
2012-2013 Drapeau : Algérie AS Khroub 013 (0)
2013-2014 Drapeau : Algérie CS Constantine 2 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2001-2010 Drapeau : Algérie Algérie 49 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2014 Drapeau de l'Algérie CS Constantine (1v 0n 1d)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Lounès Gaouaoui (né le 28 septembre 1977 à Tizi Ouzou), est un ancien footballeur international algérien. Origine du village Takerboust (Bouira) , Il fait partie des meilleurs gardiens de but Algériens. Il occupe présentement le poste d'entraineur des gardiens à la Jeunesse Sportive de Kabylie.

Il compte 49 sélections en équipe nationale entre 2001 et 2010.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Lounès Gaouaoui a rejoint l'équipe de la JS Kabylie en 1999, arrivant de la D5 algérienne, il était recruté comme doublure au gardien titulaire Lyamine Bougherara, en compagnie du 3e gardien Saïd Kaïdi.

Gaouaoui a fait preuve de patience jusqu'au jour ou il saisit sa chance lors du match retour du 1/8 finale de la coupe de la CAF 2000, où la JSK avait gagné le match allez le 6 mai par 5-0 contre le TP Mazembe, mais l'incident produit le 18 mai avec la blessure de Hocine Gasmi en plein match de championnat algérien et son décès le 21 mai, a déstabilisé carrément les joueurs de la JSK, au point où l'équipe a failli être éliminée au match retour le 28 mai ; ce jour-là le JSK est défaite 2-0 et le public découvrit un grand gardien nommé Gaouaoui, lors de ce match il a arrêté 2 penaltys et fait d'énormes arrêts décisives.

Depuis ce jour, la carrière de Gaouaoui commence à prendre de la grandeur, et il est devenu avec le temps le gardien numéro 1 de la JS Kabylie à partir de l'an 2001. Il a gagné avec la JSK les triples coupes de la CAF 2000, 2001 et 2002. En championnat et en coupe, Gaouaoui produisait des bonnes prestations, et était considéré comme parmi les meilleurs gardiens. Il a gagné le championnat algérien en 2004 et en 2006 avec la JS Kabylie.

En 2006, l'arrivée du jeune Faouzi Chaouchi à l'équipe de la JSK avec ses très bonnes prestations, a fini par faire perdre à Gaouaoui sa place de gardien numéro 1, obligé de conserver une place de titulaire indiscutable, il a dû changer d'air pour atterrir au WA Tlemcen[1].

En 2008, il est transféré au profit de l'USM Annaba, pour une durée d'une année renouvelable[2]. Puis pour la saison 2009/2010, il a également joué au profit de l'ASO Chlef[3].

Pendant toutes ces années Gaouaoui a conservé le poste de titulaire en équipe nationale ; en début de 2010, il a raté la coupe d’Afrique à cause d'une appendicite, et puis vu la terrible concurrence en équipe nationale, Gaouaoui a perdu beaucoup de rythme, et voit sa carrière arriver au déclin.

Pour la saison 2010/2011, il s'engage avec l'USM Blida[4], mais la quitte en fin de saison à cause de la relégation de l'équipe.

À l'automne 2011, il s'engage avec l'Olympique Noisy-le-Sec Banlieue 93[5] mais ne peut finalement pas jouer en raison d'un problème de transfert international.

Sans club depuis décembre 2011, il s'engage au profit de l'ES Sétif en mars 2011 grâce à une dérogation de la part de la FAF vu son statut d'ancien international[6] mais il n'a pas pu jouer à cause d'autres soucis administratif.

Pour la saison 2012/2013, il s'engage avec l'AS Khroub[7], mais au mercato hivernal, il est transféré au CS Constantine pour un contrat d'une durée de 18 mois[8],[9]. Gaouaoui ne joue pas beaucoup, et finit par initier en 2014 une carrière d’entraîneur en occupant ce poste pendant 2 matchs au CS Constantine.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Convoqué en équipe nationale depuis 2001, Gaouaoui a joué plusieurs matchs comme titulaire en 2002 et 2003. Il faisait partie de l'équipe quart de finaliste de la CAN 2004. Depuis, il a été le gardien de but indiscutable en sélection pendant six ans.

En 2009, il n'a pas pu disputer le match d'appui face à l'Égypte pour le compte de la qualification en coupe du monde 2010 à cause d'une suspension (deux cartons jaunes pris pendant les deux derniers matchs face à l'Égypte et au Rwanda), il laisse sa place à Faouzi Chaouchi qui a brillé pendant ce match.

Juste avant la CAN 2010 en Angola, une appendicite lui ayant coûté sa place de titulaire, le gardien revient peu après et joue son dernier match international le 3 mars 2010 lors de la junte amical contre la Serbie (défaite 3-0 de l'Algérie), une baisse de régime était prévisible à cause de sa blessure.

Gaouaoui prend part dans la liste de 23 convoqués pour la Coupe du monde 2010, le sélectionneur Rabah Saâdane l'a placé comme troisième gardien derrière Raïs M'bolhi et Faouzi Chaouchi. Gaouaoui prend ainsi sa retraite internationale après une riche carrière.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Matchs en sélection[modifier | modifier le code]

  • 03 mars 2010 : Algérie 0-3 Serbie.
  • 14 novembre 2009 : Égypte 2-0 Algérie.
  • 11 octobre 2009 : Algérie 3-1 Rwanda.
  • 06 septembre 2009 : Algérie 1-0 Zambie.
  • 12 août 2009 : Algérie 1-0 Uruguay.
  • 20 juin 2009 : Zambie 0-2 Algérie.
  • 07 juin 2009 : Algérie 3-1 Égypte.
  • 28 mars 2009 : Rwanda 0-0 Algérie.
  • 11 février 2009 : Algérie 2-1 Bénin.
  • 18 novembre 2008 : Algérie 1-1 Mali.
  • 11 octobre 2008 : Libéria 0-0 Algérie.
  • 05 septembre 2008 : Algérie 3-2 Sénégal.
  • 20 août 2008 : Algérie 1-0 Émirats arabes unis [Cap.].
  • 20 juin 2008 : Algérie 1-0 Gambie.
  • 14 juin 2008 : Gambie 1-0 Algérie.
  • 06 juin 2008 : Algérie 3-0 Libéria.
  • 31 mai 2008 : Sénégal 1-0 Algérie.
  • 26 mars 2008 : Algérie 1-1 RD Congo.
  • 20 novembre 2007 : Algérie 3-2 Mali.
  • 09 septembre 2007 : Gambie 2-1 Algérie.
  • 22 août 2007 : Brésil 2-0 Algérie.
  • 02 juin 2007 : Cap-Vert 2-2 Algérie.
  • 24 mars 2007 : Algérie 2-0 Cap-Vert.
  • 07 février 2007 : Algérie 2-1 Libye.
  • 15 novembre 2006 : Algérie 1-2 Burkina Faso.
  • 07 octobre 2006 : Algérie 1-0 Gambie.
  • 03 septembre 2006 : Guinée 0-0 Algérie.
  • 15 août 2006 : Algérie 0-2 Gabon.
  • 04 juin 2006 : Algérie 1-0 Soudan.
  • 12 juin 2005 : Algérie 0-3 Mali.
  • 09 février 2005 : Algérie 3-0 Burkina Faso.
  • 17 août 2004 : Algérie 2-2 Burkina Faso.
  • 30 mai 2004 : Algérie 1-1 Jordanie.
  • 08 février 2004 : Maroc 3-1 Algérie.
  • 03 février 2004 : Zimbabwe 2-1 Algérie.
  • 29 janvier 2004 : Algérie 2-1 Égypte.
  • 25 janvier 2004 : Cameroun 1-1 Algérie.
  • 26 septembre 2003 : Algérie 0-0 Burkina Faso.
  • 12 février 2003 : Algérie 1-3 Belgique.
  • 25 janvier 2003 : Ouganda 0-1 Algérie.
  • 11 octobre 2002 : Algérie 4-1 Tchad.
  • 07 septembre 2002 : Namibie 0-1 Algérie.
  • 20 août 2002 : Algérie 1-1 RD Congo.
  • 14 mai 2002 : Belgique 0-0 Algérie.
  • 28 janvier 2002 : Mali 2-0 Algérie.
  • 25 janvier 2002 : Libéria 2-2 Algérie.
  • 21 janvier 2002 : Nigéria 1-0 Algérie.
  • 30 décembre 2001 : Sénégal 1-0 Algérie.

Notes et références[modifier | modifier le code]