Publication périodique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une publication périodique, ou simplement un périodique, est une publication imprimée ou non, paraissant en fascicules ou volumes successifs, s'enchaînant en général numériquement ou chronologiquement pendant une durée non limitée à l'avance.

Les périodiques sont généralement imprimés. Cependant, il existe aussi depuis quelques années des périodiques électroniques, à consulter sur Internet, sur un assistant personnel ou sur une liseuse.

Ce type de publication correspond le plus souvent aux titres de presse, mais aussi les revues littéraires et les revues scientifiques.

Périodicité[modifier | modifier le code]

Des termes plus précis désignent les différents types de périodiques selon leur période de parution :

  • un journal, ou quotidien, paraît tous les jours ou presque tous les jours (certains, par exemple, ne paraissent pas le dimanche) ;
  • un bihebdomadaire paraît deux fois par semaine ;
  • un hebdomadaire paraît une fois par semaine ;
  • un bimensuel paraît deux fois par mois ;
  • un mensuel paraît une fois par mois ;
  • un bimestriel paraît tous les deux mois ;
  • un trimestriel paraît tous les trois mois ;
  • un quadrimestriel paraît tous les quatre mois ;
  • un biannuel paraît deux fois par an ;
  • un annuel paraît une fois par an ;

Hebdomadaire[modifier | modifier le code]

Exemples de titres hebdomadaires en français :

Bimensuelle[modifier | modifier le code]

La publication bimensuelle paraît deux fois par mois, le plus souvent le premier et le quinze du mois.

Cette périodicité plutôt rare fut utilisée en particulier par les éditions Sagédition pour ses publications les plus populaires (Bugs Bunny, Sylvestre et Titi, etc.).

C'est - avec une interruption en août - la périodicité du magazine Okapi (Bayard Presse).

Mensuel[modifier | modifier le code]

La publication mensuelle paraît une fois par mois. La plupart des mensuels sont mis en vente en fin de mois ou en tout début de mois.

Exemples de titres mensuels en français :

Certains titres ne paraissant pas chaque mois sont assimilés aux mensuels. La remarque vaut d'ailleurs pour d'autres types de publications puisque, par exemple, les quotidiens gratuits distribués en France cessent généralement de paraître pour une partie de la période estivale. Des titres déclarés « mensuels » peuvent ne paraître qu'onze ou dix fois par an. Cela tient moins à la chute des ventes pendant certaines périodes qu'à la baisse des recettes publicitaires. Mais des lettres d'informations dites confidentielles, des titres très spécialisés servis uniquement par abonnement peuvent interrompre aussi périodiquement leur parution faute de matière à publier, l'activité économique ou institutionnelle du secteur couvert étant insuffisante (en période estivale ou en période des fêtes de fin d'année). Ces titres peuvent (ou non) diffuser des numéros dits « doubles » (à pagination augmentée) ou « hors-série » (généralement thématiques, servis ou non aux abonnés), ainsi pendant la période estivale. Exemples de titres « mensuels » à périodicité « mixte » :

  • Création numérique (a cessé de paraître, deux numéros doubles, datés déc.-jan. et juil.-août, un hors-série thématique annuel restant disponible en kiosques en décembre et janvier) ;
  • Pixel (a cessé de paraître, même dispositif que Création numérique) ;
  • Création numérique / Pixel (issu de la reprise des thèmes des deux titres précédents, dix numéros par an, dont deux bimestriels à pagination identique à celle des mensuels, datés décembre-janvier et juillet-août.

Le bimestriel[modifier | modifier le code]

Il paraît tous les deux mois.

Exemples de titres bimestriels français :

Le trimestriel[modifier | modifier le code]

Il paraît tous les trois mois.

Exemples de titres trimestriels français :

Le quadrimestriel[modifier | modifier le code]

Il paraît tous les quatre mois.

Exemple de titres quadrimestriels français :

Le biannuel[modifier | modifier le code]

Il paraît deux fois par an.

Exemple de titres biannuels français :

Autres fréquences de parutions[modifier | modifier le code]

On peut rencontrer des titres à parution bimensuelle, semestrielle, annuelle, etc. La Bougie du sapeur ne paraît par exemple que tous les quatre ans, le 29 février précisément.

Les magazines et les revues sont également des publications périodiques.

Certains titres ont une parution irrégulière, d'autres (appelés one shot) ne paraissent qu'une fois. Les interruptions régulières (renouvelées d'une année sur l'autre) caractérisent aussi certaines publications mensuelles. Ces titres alternent, par exemple, la périodicité mensuelle avec, une ou deux fois l'an, une périodicité bimensuelle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]