ici Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ici Montréal
Image illustrative de l'article Ici Montréal

Pays Drapeau du Canada Canada
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Format Tabloïd
Genre Culturel
Prix au numéro Gratuit
Date de fondation 1997
Date du dernier numéro
Ville d’édition Montréal, Québec

Propriétaire Sun Media (Quebecor Media)

Ici Montréal était un hebdomadaire culturel gratuit de Montréal, publié le jeudi de septembre 1997 à avril 2009.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Ici Montréal est fondé en 1997 par Communications Gratte-Ciel, qui publiait déjà un hebdomadaire anglophone, Montreal Mirror. L'objectif est de faire concurrence à l'hebdomadaire Voir, tout en mettant «le feu à la langue de bois»[1]. Cette toute première version du journal a pour rédacteur en chef Jean Barbe, qui avait occupé les mêmes fonctions au Voir des premières années. Ici se donne alors une image de journal alternatif, branché sur la diversité culturelle. Il comprend une rubrique Société étoffée et n'hésite pas à prendre le contre-pied des modes et des tendances, que ce soit dans les sujets traités ou dans leur traitement.

Dès la fin de l'année 1997, Jean Barbe cède sa place et c'est la journaliste Nora BenSaâdoune qui devient rédactrice en chef.

Prise de contrôle par Québecor[modifier | modifier le code]

En avril 1998, Communications Gratte-Ciel est vendu à Québecor. Le nouveau propriétaire cherche rapidement à imposer un modèle moins alternatif, plus rassembleur et plus rentable[2]. Opposée à cette réorientation, Nora BenSaâdoune est licenciée le 26 novembre 1998. Québecor invoque le ton trop intello et les textes trop longs du journal, ainsi que son positionnement trop ethnique[3]. Jugeant que la décision de Québecor reflète une remise en question totale de l'identité du journal, les cinq chefs de section (Mark Fortier, Saskia Ouaknine, Nicolas Calvé, Philippe Gajan et Sylvain Rompré) démissionnent, accompagnés par plusieurs pigistes (dont Stanley Péan et Karen Ricard).

Valse des rédacteurs en chef[modifier | modifier le code]

Le rédacteur en chef de l'hebdomadaire Échos-Vedettes, Jean-François Brassard, est nommé rédacteur en chef du Ici. Il est rapidement remplacé par la journaliste Anne-Marie Cadieux, qui insère des rubriques plus grand public («Horoscope») dans le journal. En 2000, elle est nommée à la direction du nouveau quotidien gratuit 24H et c'est le chef de pupitre Société, Yves Schaeffner, qui la remplace.

En 2003, le journal connaît un nouveau changement de direction éditoriale : Yves Schaeffner est licencié et remplacé par Pierre Thibeault, alors chef de pupitre de la section Littérature, théâtre, danse et arts visuels[4]. La rubrique Société est abolie et le contenu recentré sur des sujets plus grand public afin d'augmenter les ventes de publicité[5].

Disparition du journal[modifier | modifier le code]

La fin de la publication de Ici Montréal, non rentable depuis longtemps, selon une porte-parole de Québecor[6], a été annoncée le , à la veille de la publication du dernier numéro[7]. Ici Montréal employait une dizaine d'employés permanents ainsi que de 15 à 20 pigistes[6].

La marque Ici survit toutefois à l'arrêt de la publication en format papier, puisque plusieurs collaborateurs de l'hebdomadaire continuent à produire des textes pour ici Week-end, le cahier culturel hebdomadaire du quotidien gratuit 24H, et pour le site web Canoë[6].

Collaborateurs[modifier | modifier le code]

Un grand nombre de journalistes permanents et pigistes ont collaboré au journal Ici pendant ses presque douze ans d'existence. En voici une liste non exhaustive :

Rédacteurs en chef[modifier | modifier le code]

Dans l'ordre chronologique:

Journalistes[modifier | modifier le code]

  • Claude André
  • Patrick Baillargeon
  • Stéphane Batigne
  • Nicolas Calvé
  • Denis Côté
  • Lyne Crevier
  • Marco de Blois
  • Michel Defoy
  • Fabien Deglise
  • Helen Faradji
  • Mark Fortier
  • Philippe Gajan
  • Alain Gerbier
  • Michael Hogan
  • Osée Kamga
  • Olivier Lalande
  • Nicolas Langelier
  • Michel Lapierre
  • Gildas Meneu
  • Saskia Ouaknine
  • Esther Pilon
  • Judith Pointejour
  • Karen Ricard
  • Juliette Ruer
  • Valentin Tardi

Chroniqueurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comme l'annonce le premier éditorial de Jean Barbe et l'illustre, au sens propre, la couverture du premier numéro.
  2. Judith Lachapelle, «Ici s'en va ailleurs», Trente, février 1999
  3. Stanley Péan, «Pour en finir avec les vendeurs du Temple de la culture», l'aut Journal, N° 176, février 1999
  4. Nicolas Langelier, «Ici, histoire d'une déception», P45, mai 2009
  5. Michel Vézina, «Chronique d'une mort annoncée», Montréal Express, 5 mai 2009
  6. a, b et c Paul Cauchon, « L'Hebdo Ici ferme ses portes », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  7. L'hebdomadaire urbain ICI cesse sa publication, communiqué de presse, Quebecor, 29 avril 2009.
  8. Paul Journet, «Le chroniqueur littéraire Michel Vézina remercié par Ici, La Presse, 30 janvier 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]