Nostang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nostang
Nostang
La chapelle de Locmaria.
Blason de Nostang
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Morbihan
Arrondissement Lorient
Canton Pluvigner
Intercommunalité Communauté de communes de Blavet Bellevue Océan
Maire
Mandat
Jean-Pierre Gourden
2014-2020
Code postal 56690
Code commune 56148
Démographie
Population
municipale
1 545 hab. (2017 en augmentation de 7,82 % par rapport à 2012)
Densité 98 hab./km2
Population
aire urbaine
14 800 hab.
Géographie
Coordonnées 47° 45′ 02″ nord, 3° 11′ 11″ ouest
Altitude Min. 0 m
Max. 53 m
Superficie 15,71 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Morbihan
Voir sur la carte administrative du Morbihan
City locator 14.svg
Nostang
Géolocalisation sur la carte : Morbihan
Voir sur la carte topographique du Morbihan
City locator 14.svg
Nostang
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nostang
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nostang
Liens
Site web www.nostang.fr

Nostang [nɔstɑ̃] est une commune française située dans le département du Morbihan, en région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Nostang
Kervignac Kervignac et Brandérion Landévant
Merlevenez et Sainte-Hélène Nostang Landévant
Sainte-Hélène Rivière d'Étel et Sainte-Hélène Locoal-Mendon

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennement le territoire de Nostang (Lausting), fondé primitivement par les romains[1].
Le nom de la localité est mentionné sous les formes Lausteing ; Laustenc ou Laustang au Ve siècle ; Laustanc en 1160 en 1427, en 1460 et en 1481 ; Nostanc en 1536[1].

En breton Lostenk, provient du breton Lost, « le bout, l'extrémité, la queue » et Stang, l'étang[1]. La situation de Nostang, prés de la Stêr an Intel, la ria d'Étel, explique ce toponyme.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le XXe siècle[modifier | modifier le code]

La Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

La commune a été bombardée durant la Seconde Guerre mondiale. Le bourg a été reconstruit dans les années 1950.

L'après-Seconde-Guerre-mondiale[modifier | modifier le code]

Léon Naveos, né le à Nostang, marin, fit partie des 51 victimes lors du naufrage de la frégate météorologique Laplace qui heurta une mine datant de la Seconde Guerre mondiale et coula en dix minutes le en baie de La Fresnaye[2].

Le XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Elle est partie prenante dans la création de la communauté de communes de Bellevue en 1993. Aujourd'hui, elle constitue la communauté de communes de Blavet Bellevue Océan, avec Kervignac, Merlevenez, Plouhinec et Sainte-Hélène.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Nostang.svg

« D'azur à la bande d'argent chargée de cinq mouchetures d'hermine de sable posées en pal, accompagnée en chef d'un épi de maïs d'or feuillé de sinople et en pointe de deux clefs d'or posées en sautoir. »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2008 En cours Jean-Pierre Gourden    
2001 2008 Robert Juhel    
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Nostang est jumelée avec le village jurassien de Bois-d'Amont[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2017, la commune comptait 1 545 habitants[Note 1], en augmentation de 7,82 % par rapport à 2012 (Morbihan : +2,52 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 2001 2001 0501 1561 0691 0891 1551 1561 200
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1281 1631 1271 1011 1421 1961 1761 1791 196
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1781 1801 1721 0941 0611 0301 000873862
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
8067637338291 0501 0881 2301 3241 505
2017 - - - - - - - -
1 545--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Étymologie et Histoire de Nostang », infobretagne.
  2. Memorialgenweb.org - Léon NAVEOS
  3. « Comité de Jumelage », sur Ville de Nostang (consulté le 18 juillet 2018)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]