Sébastien Bruno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sébastien Bruno
Description de cette image, également commentée ci-après
Sébastien Bruno avec le RC Toulon en 2011.
Fiche d'identité
Naissance (43 ans)
à Nîmes (France)
Taille 1,74 m (5 9)
Surnom musclor-gnôme
Position Talonneur
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2001-2004
2004-2009
2009-2015
Béziers
Sale
RC Toulon
50 (15)[1]
109 (35)[1]
116 (10)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2002-2008 Drapeau : France France 26 (20)
Carrière d'entraîneur
Période Équipe  
2015-2018
2018-
Lyon OU (avants)
Drapeau : France France (mêlée)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 11 octobre 2015.

Sébastien Bruno, né le à Nîmes (Gard), est un ancien joueur de rugby à XV français, reconverti entraîneur. Il joue en équipe de France et évolue au poste de talonneur au sein de l'effectif de l'AS Béziers, des Sale Sharks et du RC Toulon.

De 2015 à 2018, il est entraîneur des avants du Lyon olympique universitaire et depuis janvier 2018, entraîneur de la mêlée du XV de France.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

En 1997, il fait ses débuts au sein de l’AS Béziers. Il y demeure jusqu’à l’âge de 25 ans. Ce club, maintes fois, champion de France, le forme au ballon ovale. Il remporte le challenge Armand Vaquerin (une compétition qui se déroule l’été, en Aveyron, et qui réunit de nombreux club de Pro D2 et de Top 14).

En 1999, il rejoint la section paloise. Pau termine au 1er rang de sa poule de challenge européen (devant les Sale Sharks, un club anglais qui l’accueillera un peu plus tard). La finale, le 28 mai 2000, voit la victoire des palois devant Castres (34 à 21). C’est, pour Sébastien Bruno, le début du sport de haut niveau.

De 2001 à 2004, il revient à l'AS Béziers. Cette période est marquée par sa première sélection en équipe de France. Il a honoré sa première cape internationale en équipe de France le contre l'équipe du Pays de Galles. Cette sélection lui a permis de remporter un grand chelem.

Sébastien Bruno, à gauche, sous le maillot des Sale Sharks, revient sur Raphaël Ibanez, son concurrent en équipe de France.

En 2004, il quitte la France pour rejoindre les Sale Sharks en Angleterre. Il fait son retour en équipe de France dès l'automne et est titulaire dans le Tournoi des 6 Nations suivant. Le 21 mai 2005, il remporte le challenge européen, contre la section paloise (27 à 3). Le 27 mai 2006, il est champion d’Angleterre à l’issue d’un match mémorable remporté contre Leicester (45 à 20). En 2007, il est sélectionné pour jouer la coupe du monde avec le XV de France. Il marque un essai à la 52ème minute contre Géorgie.

En 2009, il fait son retour en France au RC Toulon. Il suit ainsi Philippe Saint-André, son entraîneur à Sale de 2005 à 2009 puis à Toulon de 2009 à 2011.

Sébastien Bruno (n°2) avec le RC Toulon en 2012.

En novembre 2009, il est invité avec les Barbarians français pour jouer un match contre un XV de l'Europe FIRA-AER au Stade Roi Baudouin à Bruxelles[2]. Ce match est organisé à l'occasion du 75e anniversaire de la FIRA – Association européenne de rugby. Les Baa-Baas l'emportent 26 à 39[3].

Il a également été Barbarian britannique.

Joueur solide, il a la particularité d'avoir prolongé son contrat professionnel lors de la saison 2012-2013 d'une saison supplémentaire avec le Rugby club toulonnais alors qu'il avait 38 ans et 8 mois, ce qui est très âgé pour un joueur de rugby.

Son style de jeu est le suivant : Technique balle en main, explosif jusqu'à l'âge d'environ 35 ans. Au fil des années, il préféra se concentrer dans les phases de combats, restant un gros ferrailleur, étant aussi très bon plaqueur. Il prend sa retraite à la fin de la saison 2014-2015.

Parcours en club[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

En 2015, il devient l'entraîneur des avants de Lyon pour la saison 2015-2016 en Pro D2. Il est l'adjoint de son ancien coéquipier puis entraîneur à Toulon Pierre Mignoni. Dès la première saison, ils mènent le club à la première place du championnat, synonyme d'accession directe en Top 14 en 2016. En 2017, il prolonge son contrat de trois ans et est ainsi engagé avec le LOU jusqu'en 2021[4].

Saison Club Division Poste Classement Coupe d'Europe Challenge Européen
2015 - 2016 Lyon OU Drapeau : France Pro D2 Avants Champion de France PRO D2 - -
2016 - 2017 Lyon OU Drapeau : France Top 14 Avants 10e - Éliminé en poule
2017 - 2018 Lyon OU Drapeau : France Top 14 Avants 7e (à son départ) - Éliminé en poule

Le , la FFR annonce qu'il est nommé entraîneur de la mêlée de l'équipe de France au sein du staff mis en place par le nouveau sélectionneur Jacques Brunel[5]. Il partage ainsi l'entraînement des avants avec Julien Bonnaire, qu'il a entraîné de 2015 à 2017 au LOU, en charge de la touche. Il reste cependant entraîneur des avants du Lyon olympique universitaire rugby et est alors libéré par son club durant le Tournoi des Six Nations 2018[6]. À l'issue du tournoi, le LOU libère définitivement Sébastien Bruno pour qu'il intègre à temps plein le staff de l’équipe de France[7].

Année Sélection Tournoi Poste Classement IRB à la fin de l'année Tournoi Coupe du monde
2018 Drapeau : France France Six Nations Entraîneur en charge de la mêlée 4e -

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Sale Sharks

RC Toulon

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Lyon OU

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Sébastien Bruno compte 26 sélections en équipe de France, dont onze titularisations, entre le face au pays de Galles et le contre l'Australie[8]. Il compte vingt points, quatre essais[8].

Il participe à une édition de la coupe du monde, en 2007, où il dispute deux rencontres, face à la Géorgie et l'Argentine[9].

Il participe à quatre éditions du Tournoi des Six Nations, en 2002, 2005, 2006 et 2007, participant aux victoires des éditions 2002, 2006 et 2007[10].

Il est aussi sélectionné par les Barbarians, disputant sept rencontres avec ces derniers, contre la Belgique en , puis l'Irlande et l'Angleterre la semaine suivante, de nouveau l'Angleterre et l'Australie l'année suivante, l'Angleterre et le pays de Galles en 2011[11]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Sébastien Bruno », sur www.itsrugby.fr (consulté le 30 septembre 2012)
  2. « Les Barbarians français ont vu Bruxelles », sur www.sportkipik.be, (consulté le 28 novembre 2016)
  3. « Barbarian Rugby Club vs Tonga », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  4. « Entre prolongations et arrivées, le LOU s’active », sur www.rugbyrama.fr, Eurosport, (consulté le 21 novembre 2017).
  5. « Officiel : la FFR dévoile le nouveau staff », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 3 janvier 2018)
  6. Pierre-Laurent Gou, « Laporte : "Ce staff me plaît" », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 3 janvier 2018)
  7. Laurent Genin, « Officiel : Lyon libère définitivement Sébastien Bruno pour l’Équipe de France », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 21 mars 2018)
  8. a, b et c (en) « Sébastien Bruno », sur espn.co.uk (consulté le 3 avril 2016).
  9. (en) « Sébastien Bruno : IRB Rugby World Cup », sur espn.co.uk (consulté le 3 avril 2016).
  10. (en) « Sébastien Bruno : Five/Six Nations », sur espn.co.uk (consulté le 3 avril 2016).
  11. (en) « Sebastien Bruno », sur barbarianfc.co.uk (consulté le 3 avril 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :