Hastings Lionel Ismay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hastings et Ismay.
Hastings Lionel Ismay
Ismay cropped.jpg

Hastings Ismay

Fonctions
Secrétaire général de l'OTAN
-
-
Secrétaire d'État aux Relations du Commonwealth
-
Patrick Gordon Walker (en)
Robert Gascoyne-Cecil Salisbury (en)
Membre de la Chambre des Lords
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
BroadwayVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Hastings Ismay, 1. Baron IsmayVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Royal Military College de Sandhurst (en)
Charterhouse SchoolVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Arme
Grade militaire
Distinctions

Hastings Lionel Ismay, ou plus simplement lord Ismay, est un général, diplomate et homme politique britannique, proche de Winston Churchill. Il est né en 1887 à Naini Tal (Indes) et est décédé en 1965, à Wormington Grange, dans le Worcestershire.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Après ses études à l'Académie royale militaire de Sandhurst, la plus grande partie de la carrière militaire de Lord Ismay dans les forces armées britanniques qui débuta en 1905 s'est déroulée dans les colonies britanniques au sein de l'Armée de l'Inde en Inde britannique et au Somaliland.

Entre 1933 et 1940, il occupa diverses fonctions au War Office.

Pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale, il fut l'intermédiaire permanent entre le Premier ministre Sir Winston Churchill et le commandement.

L'homme politique[modifier | modifier le code]

En janvier 1947, il reçoit le titre de baron Ismay, de Wormington dans le comté de Gloucester.

Ministre du Commonwealth dans le cabinet conservateur en 1951, ses connaissances autant politiques que militaires firent de lui le premier secrétaire général de l'OTAN entre 1952 et 1957.

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :