Rupert Grint

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rupert Grint
Description de cette image, également commentée ci-après
Rupert Grint en 2012 à l'Harry Potter Studio Tour.
Nom de naissance Rupert Alexander Lloyd Grint
Naissance (29 ans)
Harlow, Essex, Angleterre (Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Acteur
Producteur
Films notables Saga Harry Potter
Petits meurtres à l'anglaise
Moonwalkers
Séries notables Snatch
Site internet rupertgrint.net

Rupert Grint est un acteur et producteur anglais, né le à Harlow (Essex).

Il est connu pour avoir interprété le rôle de Ron Weasley, l'un des trois personnages principaux dans la série de films Harry Potter.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rupert Alexander Lloyd Grint naît à Harlow, dans le compté de Essex, le . Il est le fils de Joanna Parsons, une femme au foyer, et de Nigel Grint, un vendeur de souvenirs et ancien pilote de voitures de course[1]. Il est l'aîné de leurs cinq enfants : Rupert a un frère, James (né en 1990), et trois sœurs : Georgina (née en 1993), Samantha (née en 1996) et Charlotte (née en 1998)[2].

Il entre à l'école Dorothy Stringer à Brighton, école catholique. Pendant ce temps, Grint développe son intérêt pour le théâtre. Il commence alors à jouer dans le club de théâtre de son école et rejoint "Top Hat Stage and Screen School" un groupe de théâtre qui lui fait tenir le rôle d'un poisson dans une pièce inspirée de l'Arche de Noé et une dinde dans une autre pièce biblique. Il change d'école pour aller à Richard Hale où il continue à jouer. À l'âge de 16 ans il décide de quitter l'école pour se consacrer pleinement à sa carrière[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

1999-2011 : Harry Potter[modifier | modifier le code]

Rupert Grint à l'avant première de Harry Potter et l'Ordre du phénix à Toronto en 2007.

En 1999, démarre le casting pour le film Harry Potter à l'école des sorciers. Rupert auditionne donc pour le rôle du jeune sorcier Ronald Weasley (surnommé Ron), meilleur ami de Harry Potter et d'Hermione Granger. Pour l'audition, le jeune Rupert a envoyé une vidéo de lui-même rappant sur la façon dont il voulait recevoir le rôle. Sa tentative a été couronnée de succès car l'équipe de casting a demandé une rencontre avec lui quelque temps après. Rupert Grint est choisi pour jouer Ronald Weasley, à l'âge de onze ans, dans le film Harry Potter à l'école des sorciers. Le film remporte un énorme succès au box-office dans plusieurs pays. Il est le plus rentable de l'année 2001[4]. Il remporte deux prix pour son interprétation dans ce film, un Satellite Awards et Young Artist Awards[5].

Un an plus tard, Rupert Grint joue une nouvelle fois le rôle de Ron dans Harry Potter et la Chambre des secrets (2002), le deuxième opus de la série. Les critiques saluent une nouvelle fois les interprétations des acteurs principaux.

En 2004, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban, le troisième volet de la série Harry Potter sort. Ce film est celui qui rencontre le moins de succès de toute la série Harry Potter.

Empreintes des mains et des pieds d'Emma WatsonDaniel Radcliffe et de Rupert Grint (de gauche à droite).

En 2005, Harry Potter et la Coupe de feu, quatrième volet de la série de films Harry Potter bat tous les records précédents, notamment celui au box-office, pour son week-end d'ouverture. Ce record est battu à la fois aux États-Unis et au Royaume-Uni, ainsi que par rapport aux épisodes précédents de la série[6].

Le cinquième film de la franchise Harry Potter et l'Ordre du phénix, sort en 2007. C'est un énorme succès commercial. Le film établit un record avec une somme, au niveau mondial, de 332 700 000 $ de recette pour son week-end d'ouverture. Le 9 juillet 2007, il laisse ses empreintes de mains et de pieds devant le théâtre chinois de Grauman, qui se trouve dans la capitale du cinéma, Hollywood, avec les deux autres jeunes acteurs de la saga, Daniel Radcliffe et Emma Watson[7].

Le sixième film de la série, Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, initialement prévu pour novembre 2008, sort en retard, le 25 juillet 2009. Les principaux acteurs désormais en fin d'adolescence, les critiques sont alors plus disposés à les examiner au même niveau que le reste du casting du film. Grint obtient entre 2009 et 2010, trois nominations et une récompenses[8].

Rupert Grint à la première londonienne du film Harry Potter et les Reliques de la Mort - Partie 2 en 2011.

Le tournage pour la dernière tranche de la série Harry PotterHarry Potter et les Reliques de la Mort, va du 18 février 2009 au 12 juin 2010. Pour des raisons aussi bien financières que liées au respect de l'œuvre, le livre original a été divisé en deux films, tournés l'un après l'autre. En effet, le réalisateur aurait été contraint de couper de nombreuses scènes pour tenir tout le roman dans un seul film.

Harry Potter et les Reliques de la Mort : Première partie sort le 24 novembre 2010. The Wall Street Journal a déclaré que "Grint a grandi pour être un acteur habile qui connaît la valeur d'une combustion lente"[9]. L'écrivain de New York Post, Lou Lumenick, a observé que Grint et Radcliffe s'étaient lassés de jouer les mêmes personnages et l'ont exprimé dans leurs performances[10]. La performance de Grint lui a valu des nominations des MTV Movie Awards et des National Movie Awards de l'année 2011[11].

Le dernier opus, Harry Potter et les Reliques de la Mort : Deuxième partie sort en juillet 2011. C'est le premier et le seul film de la série diffusé en 3D. C'est aussi le seul film de la série « Harry Potter » à passer la barre symbolique du milliard de dollars de recettes dans le monde[12].

Après Harry Potter : d'autres rôles cinématographiques[modifier | modifier le code]

En 2002, Rupert a joué dans son premier film non "Harry Potter" dans la comédie Plein GazLe film raconte l'histoire de Patrick, un jeune garçon qui a la capacité incroyable à « péter » l'aide à réaliser son rêve : devenir un astronaute.

En 2006, il interprète Ben Marshall dans Leçons de conduite, réalisée par Jeremy Brock. Dans ce film, il retrouve l'actrice Julie Walters[13].

En juillet 2008, il a été annoncé que Grint jouerait dans le film dramatique Cherrybomb de Lisa Barros D'Sa et Glenn Leyburn. Rupert a trouvé que le tournage était différent que celui de Harry Potter puisqu'il devait s'adapter à une douzaine de scènes par jour[14]. Malgré sa première au Berlinale de 2009, le film était initialement incapable de trouver un distributeur. Une campagne en ligne menée par les fans de Grint a permis d'obtenir un accord pour la distribution au Royaume-Uni en 2010[15].

L'année suivante, il joue dans Petits meurtres à l'anglaise de Jonathan Lynn, aux côtés de Emily Blunt et Bill Nighy. Le film a recueilli des critiques principalement négatives dans les médias, qui l'ont critiqué pour déshonorer le film original et gaspiller le potentiel comique mais la performance de Grint a attiré l'attention: "C'est agréable de voir Rupert Grint performer dans un rôle autre que celui de Ron Weasley, et il est clair qu'il a une carrière devant lui."

En 2012, il joue dans le film anti-guerre Into the White (en), réalisé par Petter Næss. Le 25 juillet 2012, il porte la flamme olympique des Jeux olympiques de Londres sous le numéro 60. Lors d'interviews avec la BBC, Rupert déclara que ce fut une incroyable expérience dont il espère se souvenir toute sa vie[16] et proclama au Daily Telegraph : "C'était extraordinaire, c'était vraiment incroyable. C'est tellement un honneur de faire partie de cela. Je suis vraiment fier"[17].

L'acteur devant son hôtel en Belgique, dédicaçant le livre d'un fan sur la saga Harry Potter, en 2014.

En 2014, il double le personnage de Josh dans le film d’animation Postman Pat: The Movie - You Know You're the One[18].

En 2013, Rupert Grint joue dans le film biographique américain CBGB. Il y interprète le rôle du musicien Cheetah Chrome. La même année, il joue au côtés de Shia LaBeouf et Evan Rachel Wood dans Charlie Countryman. L'année 2013 marque aussi le début de sa carrière au théâtre. En effet, Rupert joue le rôle de Sweets dans la pièce de théâtre Mojo, pièce qui a été jouée du 26 octobre 2013 au 8 février 2014[19]. D'ailleurs, il remportera le prix du meilleur espoir masculin[20] au What's On Stage Awards pour son rôle.

Quelques mois après la dernière représentation de Mojo, Rupert est annoncé au casting d'une nouvelle pièce de théâtre, cette fois à Broadway. Il s'agit de It's Only a Play[21], on y retrouve le duo Matthew Broderick et Nathan Lane ainsi que l'acteur oscarisé F. Murray Abraham et les actrices Megan Mullaly et Stockard Channing. Il remportera deux prix, "Favorite Featured Actor In A Play"[22] et "Favorite Breakthrough Performance"[23],[22] pour son interprétation de Franck Finger aux Audience Choice Awards et un autre prix, "Best Featured Actor in a play" aux BroadwayWorld.com Awards[24].

En 2015 sort le film Moonwalkers, où il joue le rôle de Johnny au côté de Ron Perlman. Il retrouve dans ce film l'acteur Robert Sheehan avec qui il avait joué auparavant dans Cherrybomb. Le film a remporté plusieurs prix lors de festivals, comme le prix du public aux Utopiales et à l'Etrange Festival[25].

En 2016, il participe à la production de la série télévisée Snatch, adaptée du film du même nom de Guy Ritchie sorti en 2000. Il y interprète également l'un des rôles principaux avec Luke Pasqualino, Lucien Laviscount, Pheobe Dynevor et Stephanie Leonidas. La série est diffusée depuis le 16 mars 2017 sur la plateforme Crackle (en).

En 2017 est sorti la série Urban Myths (en) composée de 6 épisodes. Il joue dans l'épisode appelé "Adolf the Artist", portant sur l'histoire d'un jeune Adolf Hitler, joué par Iwan Rheon, voulant entrer à l'Académie des Beaux Arts de Vienne. Cet épisode est basé sur le livre d'August Kubizek, "Adolf Hitler, mon ami d'enfance".

En 2017, il joue dans la sérié intitulée Sick Note (en)[26], où il tient le rôle principal au côté de Nick Frost.

Rupert est également annoncé au casting de Instrument of Darkness[27], un film de Vincent Regan, basé sur MacBeth, la tragédie de Shakespeare. Ce projet est toujours en cours de production. Un première version longue du trailer " Instruments of Darkness" a été publiée sur Youtube[28]. Vincent Regan a assuré que le tournage aura lieu.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Depuis 2011, il est en couple avec l'actrice britannique Georgia Groome[29],[30],[31].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Prochainement

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Prochainement

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Récompenses 'Catégorie' 'Film / Pièce' Prix
2002 Satellite Award Oustanding new talent (nouveau talent remarquable) Harry Potter à l'école des sorciers Lauréat
Young artist Award Most promissing young newcomer (le plus jeune prometteur nouveau talent) Lauréat
Best ensemble in a feature film (meilleur ensemble dans un long métrage) (partage avec Emma Watson et Tom Felton) Nomination
2006 2006 MTV Movie Awards Best on-screen team (meilleure équipe à l'écran) (partage avec Daniel Radcliffe et Emma Watson) Harry Potter et la Coupe de Feu Nomination
2007 National Movie Award Best performance by a male (meilleure performance masculine) Harry Potter et l'Ordre du Phénix Nomination
2009 Portrait Choice Award Best male movie performance (meilleure performance masculine dans un film) Harry Potter et le Prince de Sang-mêlé Nomination
2009 Scream Awards Best supporting actor (meilleur second rôle masculin) Nomination
Best ensemble Lauréat
2010 BBC Radio 1 Teen Awards Best british actor (meilleur acteur britannique) Nomination
Otto Award Movie star (star de film) Lauréat
36th people's choice awards Favourite on-screen team (équipe favorite à l'écran) Nomination
2011 National Movie Awards Performance of the year (performance de l'année) Harry Potter et les Reliques de la Mort – partie 1 Nomination
2011 MTV Movie Awards Best Fight (meilleur combat) Nomination
2011 Scream Awards Best supporting actor (meilleur second rôle masculin) Nomination
BBC Radio 1 Teen Awards Best british actor (meilleur acteur britannique) Harry Potter et les Reliques de la Mort – partie 2 Lauréat
IGN Summer Movie Awards Best ensemble cast (meilleur casting en groupe) Nomination
San Diego Film Critics Society Award Best ensemble performance (meilleur performance en groupe) Lauréat
Washington DC Area Film Critics Association Awards Best ensemble Nomination
2012 38th people's choice awards Favorite movie ensemble (meilleur film en groupe) Lauréat
Favorite film star (under 25) (meilleur star de film de moins de 25 ans) Nomination
2012 MTW Movie Awards Best kiss (meilleur baiser) (partage avec Emma Watson) Nomination
Best Cast (meilleur casting) (partage avec Daniel Radcliffe, Emma Watson et Tom Felton) Lauréat
2014 WhatsOnstageAwards Best London newcomer of the year (meilleur nouveau talent de Londres de l'année) Mojo Lauréat

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Olivier Martret est la voix française régulière de Rupert Grint, depuis la série de films Harry Potter.

et aussi

Anecdotes[modifier | modifier le code]

J. K. Rowling, auteur de la saga Harry Potter, lui a rendu hommage dans le 6e tome, Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, lorsque Slughorn parle de Ron à Harry en l'appelant Rupert : « J'ai fait goûter chaque bouteille par un elfe de maison, après ce qui est arrivé à votre pauvre ami Rupert. », chapitre 22, page 535, (chapitre 22, page 558 pour la collection Folio Junior) « Après l'enterrement » (« Had a house-elf taste every bottle after what happened to your poor friend Rupert. », chapter 22, on page 454, “After the Burial”).

Comme Ron Weasley, Rupert Grint est arachnophobe[35].

Dans le film Postman Pat, Rupert Grint ne fait pas que prêter sa voix à un personnage, il a également enregistré une chanson qui fait partie de la bande-annonce du film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rupert Grint », sur Biography.com (consulté le 26 décembre 2017)
  2. (en) Michael O'Sullivan, « Rupert Grint: In the Driver's Seat Now », www.washingtonpost.com,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne)
  3. (en) John Hiscock, « How Harry Potter and friends grew up », www.telegraph.co.uk,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne)
  4. (en) Martin Grove, « Box Office Analysis: "Harry Potter" breaks records », Hollywood.com,‎ (lire en ligne)
  5. « INTERNATIONAL PRESS ACADEMY: SATELLITE™ Awards », (consulté le 26 décembre 2017)
  6. (en) « Interview: Daniel Radcliffe, Emma Watson and Rupert Grint », sur IGN, (consulté le 26 décembre 2017)
  7. « Les acteurs d'"Harry Potter" laissent leurs empreintes à Hollywood », Le Monde (consulté le 26 décembre 2017)
  8. (en) « BRAVO OTTO-Wahl 2010! | BRAVO », Bravo.de,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Joe Morgenstern, « 'Harry Potter' and the Endless Ending », Wall Street Journal,‎ (ISSN 0099-9660, lire en ligne)
  10. (en) « Weary Potter », New York Post,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « 2011 MTV Movie Awards: The Full Nomination List », MTV News, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  12. « Les plus gros succès de l'histoire du cinéma », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « 'Driving Lessons' Review: Rupert Grint & Julie Walters Road Comedy », Alt Film Guide,‎ (lire en ligne)
  14. « Rupert Grint Gets Bloody for ‘Cherrybomb’ - Check Out Exclusive Photos! » MTV Movies Blog », (consulté le 26 décembre 2017)
  15. (en) « Fans secure film deal for Grint », news.bbc.co.uk/,‎ (lire en ligne)
  16. (en) « Rupert Grint carries Olympic flame », (consulté le 26 décembre 2017)
  17. 6:06PM BST 25 Jul 2012, « London 2012 Olympics: Harry Potter star Rupert Grint carries torch », (consulté le 26 décembre 2017)
  18. (en) « Rupert Grint Joins Voice Cast for Big-Screen Version of British Kids' TV Show 'Postman Pat' », The Hollywood Reporter, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  19. « Rupert Grint - Other works », sur IMDb (consulté le 5 avril 2017)
  20. (en) « Daniel Radcliffe and Rupert Grint win at WhatsOnStage Awards », Telegraph.co.uk, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  21. (en) « Cast - It's Only a Play on Broadway », It's Only a Play on Broadway, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  22. a et b (en) « RUPERT-GRINT.US FANSITE // ICE CREAM MAN — Rupert Grint wins Broadway.com Audience Choice Awards! », sur www.rupert-grint.us (consulté le 5 avril 2017)
  23. (en) « Finding Neverland, Kristin Chenoweth, Bradley Cooper & Darren Criss Among Big Winners of 2015 Broadway.com Audience Choice Awards », Broadway.com, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  24. (en) BWW Special Coverage, « And the 2015 BroadwayWorld.com Award Winners Are... », BroadwayWorld.com, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  25. « Nantes. Science-fiction : le palmarès des prix des Utopiales », Presse Océan,‎ (lire en ligne)
  26. Nick Frost, Rupert Grint, Pippa Bennett-Warner et Don Johnson, Sick Note, (lire en ligne)
  27. Vincent Regan, Sean Bean, Rupert Grint et Charles Dance, Enemy of Man, (lire en ligne)
  28. Chris Cooper, « Enemy of Man - Instruments Of Darkness OFFICIAL », (consulté le 5 avril 2017)
  29. (en) « Rupert Grint and former flame Georgia Groome enjoy night out in LA », Mail Online,‎ (lire en ligne)
  30. (en) « Rupert Grint and former flame Georgia Groome enjoy night out in LA », Mail Online,‎ (lire en ligne)
  31. (en) Website Brands, Inc.(tm), « Rupert Grint and Georgia Groome », Coolspotters,‎ (lire en ligne)
  32. (en) Leo Barraclough, « Rupert Grint, Nick Frost, Don Johnson Join Comedy ‘Sick Note’ », Variety,‎ (lire en ligne)
  33. (en) « Go Ron Then! Rupert Grint Will Play a Hero For New Comic Book Based TV Show », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  34. (en) « Rupert Grint to star in comic book pilot », Digital Spy,‎ (lire en ligne)
  35. Rupert Grint est arachnophobe sur RTL.be, consulté le 20 janvier 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]