Langues en Turquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article traite des langues dans la République de Turquie à partir de 1923.
Langues en Turquie
Langues officielles turc
Langues minoritaires arabe
arménien
grec moderne
kurde
Langues des signes langue des signes turque
Disposition des touches de clavier turc : QWERTY[1]
Panneau trilingue (turc, anglais et polonais) à l'entrée du village de Polonezköy, près d'Istanbul

La langue officielle de la Turquie est le turc. Son statut est défini par l'article 3 de la constitution turque de 1982 :

« L’État turc, son territoire et sa nation sont unis et indivisibles. Sa langue est le turc. »

— Constitution turque de 1982, Article 3[2]

De nombreuses autres langues existent pourtant sur l'actuel territoire de la République de Turquie, comme le kurde.

Évolutions historique des aires et du statut des langues[modifier | modifier le code]

Situation au début du XXe siècle[modifier | modifier le code]

Statut du turc ottoman[modifier | modifier le code]

Statut des autres langues[modifier | modifier le code]

Établissement du régime républicain kemaliste[modifier | modifier le code]

L'hégémonie du turc[modifier | modifier le code]

Évolutions des autres langues[modifier | modifier le code]

Caractéristiques des langues parlées aujourd'hui en Turquie[modifier | modifier le code]

On liste 37 langues différentes en Turquie, dont une qui est éteinte (le oubykh), avec des dialectes dans presque chaque province.

Turc[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Turc.

Le turc est la langue officielle de la Turquie. Son caractère particulier est garantie par l'article 3 de la Constitution turque de 1982. Il est parlé sur tout le territoire, et par près de 72 millions de personnes (2006), c'est-à-dire la quasi totalité de la population. Son autre nom est l'anatolien. Cette langue fait partie de la famille des langues altaïques. Elle s'écrit en alphabet latin.

Kurde[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Kurde.

Le kurde est la deuxième langue la plus parlée de Turquie avec plus de 8 millions de locuteurs (2014), et sur tout le territoire même si l'Est est plus concerné puisque c'est dans cette région que les Kurdes vivent essentiellement. Son autre nom est le kurdî ou encore le kurmandji. Cette langue se classe le groupe des langues indo-européennes. Elle s'écrit en alphabet latin.

Azéri[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Azéri.

L'azéri, une forme dérivée du turc parlée en Azerbaïdjan et qui fait partie à ce titre de la famille des langues altaïques, est surtout présent dans les provinces de Kars et d'Iğdır, dans la région de l'Anatolie orientale donc proche de l’Azerbaïdjan. On retrouve plus de 500 000 locuteurs (2014) en Turquie. Son autre nom est l'azerbaïdjanais. Elle s'écrit en alphabet latin.

Arabe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Arabe.

L'arabe fait partie de la famille des langues afro-asiatiques. On retrouve plus de 720 000 locuteurs (2014) en Turquie, et principalement près de la frontière avec les pays du Moyen-Orient et dans des provinces comme Mardin, Siirt, Batman ou encore Şanlıurfa. C'est une langue qui s'écrit en arabe.

Grec[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Grec.

Le grec est une langue de la famille des langues indo-européennes, et s'écrit en alphabet grec. Il y a plus de 3 500 locuteurs (2014) en Turquie. On les retrouve surtout dans les provinces d'Istanbul mais aussi d'Izmir, près de la Grèce.

Arménien[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Arménien.

L'arménien est une langue indo-européenne, et s'écrit en alphabet arménien. On retrouve plus de 61 000 interlocuteurs (2014) en Turquie, principalement dans la province d'Istanbul mais aussi dans une moindre mesure dans des provinces plus proches de l'Arménie comme Kars.

Zazaki[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Zazaki.

Le zazaki est une langue indo-européenne parlée par les Zazas, principalement dans les provinces de Tunceli, d'Elâzığ et de Diyarbakır. On retrouve plus de 1,5 millions de locuteurs (1998) en Turquie. Son autre nom est le dimli. Cette langue s'écrit en alphabet latin.

Classification génétique des langues de Turquie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) « Turkey », sur ethnologue.com (consulté le 16 janvier 2017)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.unicode.org/cldr/charts/dev/keyboards/layouts/tr.html
  2. [PDF](tr) Türkiye Cumhuriyeti anayasası, MADDE 3 - Türkiye Devleti, ülkesi ve milletiyle bölünmez bir bütündür. Dili Türkçedir.