Culture de la Turquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un élément culturel image illustrant la Turquie
Cet article est une ébauche concernant un élément culturel et la Turquie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article a besoin d'un nouveau plan. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Les informations dans cet article sont mal organisées, redondantes, ou il existe des sections bien trop longues. Améliorez-le ou soumettez des propositions en page de discussion.

Cour intérieure de la mosquée bleue, à Istanbul.

La culture de la Turquie, à cheval sur deux continents, rassemble des coutumes et des traditions héritées de l'Empire ottoman, de l'Islam, ou importées du bassin méditerranéen, du Moyen-Orient et de l'Europe. De fait, cette description pourrait paraître restrictive pour un peuple venus originellement des steppes asiatiques. En dépit d'un XXe siècle particulièrement agité, la Turquie moderne compte également, en sus de la population ethniquement turque, des minorités ou communautés lazes, kurdes, arméniennes, grecques et arabes.

Population[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Démographie de la Turquie.

L'histoire du pays rend particulièrement difficile la définition d'un « type turc » : au tournant du XXe siècle, l'Empire ottoman était un État multinational s'étendant sur trois continents, et les mélanges qui en découlèrent se discernent encore dans la population. De par sa structure, l'Empire permit aux diverses communautés de conserver leur identité culturelle particulière, sans avoir à se mélanger aux autres. La jeune république turque adopta au contraire sous la conduite de Mustafa Kemal Atatürk une approche beaucoup plus unitaire et intégrationniste dans la construction d'une identité nationale, forçant les divers groupes à se mélanger et s'identifier sous la bannière de « Turcs » (en tant que citoyens plutôt que selon la signification ethnique du terme). Contrairement à l'homogénéisation attendue, le résultat en est une formidable palette de tonalités représentant toutes les combinaisons possibles entre {{wikt:Orient|}} et Occident.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Patrimoine mondial[modifier | modifier le code]

Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine culturel immatériel (UNESCO, 2003) a inscrit dans sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (au 10/01/2016) :

Registre international Mémoire du monde[modifier | modifier le code]

Le programme Mémoire du monde (UNESCO, 1992) a inscrit dans son registre international Mémoire du monde (au 10/01/2016) :

  • 2001 : Les tablettes hittites à écriture cunéiforme de Boğazköy (2001), (musée archéologique d'Istanbul et Musée des civilisations anatoliennes d'Ankara)[12]
  • 2001 : Manuscrits de l'Observatoire et Institut de recherche tellurique de Kandilli, (2001), (université de Bogaziçi, Observatoire et institut de recherche tellurique de Kandilli, Istanbul)[13]
  • 2003 : Les œuvres d’Ibn Sina, (plus connu sous son nom latin : Avicenne), (980–1038), à la Bibliothèque Süleymaniye de manuscrits, (2003)[14]
  • 2013 : Le « Livre de Voyages » d’Evliya Çelebi à la Bibliothèque du Musée du Palais de Topkapi et la Bibliothèque de Manuscrits de Süleymaniye[15]
  • 2015 : Les archives des anciens marchands assyriens de la colline des cendres (Kültepe)[16]

Musique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Musique turque.

Littérature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Littérature turque.

Orhan Pamuk a obtenu le prix Nobel de littérature en 2006.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Arts[modifier | modifier le code]

Mosaïques romaines de Zeugma

L'art du papier marbré est un art Ottoman appellé Ebru. Différents motifs comme la tulipe symbole de la Turquie peuvent y être ensuite peints.

Peinture[modifier | modifier le code]

Cuisine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cuisine turque.

La cuisine turque est à la charnière des saveurs orientales et occidentales, très marquée par la position méditerranéenne du pays: la paternité de nombreuses spécialités de la région est d'ailleurs disputée avec plusieurs de ses voisins. La viande de mouton y est privilégiée avec le poisson, et elle se distingue en général par la grande variété de légumes utilisés. Les turcs sont également grands consommateurs de çay (thé).

Il s'agit d'un des rares pays de tradition musulmane à offrir un alcool national : le rakı, une eau de vie de raisin aromatisée à l'anis vert.

Culture et loi[modifier | modifier le code]

Le droit turc s'est toujours montré soucieux de « protéger » la culture nationale. La refonte du code pénal en 2005 a ainsi été l'occasion d'introduire l'article 301, qui indique notamment: « Le dénigrement public de l’identité turque, de la République ou de la Grande Assemblée nationale turque sera puni de six mois à trois ans d’emprisonnement. Le dénigrement public du gouvernement de la République de Turquie, des institutions judiciaires de l’État, des structures militaires ou sécuritaires, sera puni de six mois à deux ans d’emprisonnement. Dans les cas où le dénigrement de l’identité turque sera commis par un citoyen turc dans un autre pays, la peine sera accrue d’un tiers. L’expression d’une pensée à visée critique ne constitue pas un délit. » (la frontière entre critique et dénigrement restant à l'entière discrétion des tribunaux).

Depuis son instauration, l'article a été invoqué dans plus d'une soixantaine d'affaires, la plus médiatisée concernant peut-être l'inculpation rétroactive pour « outrage à l'identité turque » de l'écrivain Orhan Pamuk, qui avait déclaré à un journal suisse en février 2005 que « sur ces terres, un million d’Arméniens et 30 000 Kurdes ont été tués, mais personne d’autre que moi n’ose le dire ». Les charges furent abandonnées par le Ministère de la justice à la suite de vives protestations internationales.

Sports[modifier | modifier le code]

Cinq équipes, dont trois stamboulioutes, dominent la scène sportive turque - et notamment le football : TrabzonSpor, Beşiktaş, Bursaspor, Fenerbahçe et Galatasaray Spor Kulübü , ce dernier ayant par ailleurs remporté la Coupe UEFA et la Supercoupe en 2000.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Rafis Abazov, Culture and Customs of Turkey, Greenwood Publishing Group, Westport, Conn., 2009, 205 p. (ISBN 9780313342158)
  • Sylvie Arsever, Turquie : les miroirs du Bosphore, Nevecata, Bruxelles, 2014, 91 p. (ISBN 978-2-87523-0652)
  • Frances Dal Chele, Du loukoum au béton, Trans photographic press, Paris, 2012, 153 p. (ISBN 979-10-90371-12-5)
  • (en) Deniz Kandiyoti, Fragments of Culture: The Everyday of Modern Turkey, I.B.Tauris, 2013 (éd. révisée), 360 p. (ISBN 9780857721792)
  • (en) Martha Kneib, Turkey: A Primary Source Cultural Guide, The Rosen Publishing Group, New York, 2004, 128 p. (ISBN 9780823938421)
  • (de) Brigitte Moser et Michael W. Weithmann,Landeskunde Türkei : Geschichte, Gesellschaft und Kultur, Buske Verlag, Hamburg, 2008, 301 p. (ISBN 9783875484915)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Turquie, sport comme un turc, film d'Olivier Lemaire, Bonne pioche, Paris, 2009, 53 min (DVD)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/ebru-lart-turc-du-papier-marbre-00644
  2. http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/la-culture-et-la-tradition-du-cafe-turc-00645
  3. http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/les-festivites-du-mesir-macunu-00642
  4. http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/la-tradition-ceremonielle-du-keskek-00388
  5. http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/le-festival-de-lutte-a-lhuile-de-krkpnar-00386
  6. http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/les-rencontres-traditionnelles-sohbet-00385
  7. http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/le-semah-rituel-alevi-bektasi-00384
  8. a et b http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/le-karagoz-00180
  9. http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/la-tradition-asklk-de-lart-des-trouveres-00179
  10. a et b http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/lart-des-meddah-conteurs-publics-00037
  11. http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/le-sema-ceremonie-mevlevi-00100
  12. http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/memory-of-the-world/register/full-list-of-registered-heritage/registered-heritage-page-8/the-hittite-cuneiform-tablets-from-bogazkoey/#c187075
  13. http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/memory-of-the-world/register/full-list-of-registered-heritage/registered-heritage-page-4/kandilli-observatory-and-earthquake-research-institute-manuscripts/
  14. http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/memory-of-the-world/register/full-list-of-registered-heritage/registered-heritage-page-8/the-works-of-ibn-sina-in-the-sueleymaniye-manuscript-library/#c188273
  15. http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/memory-of-the-world/register/full-list-of-registered-heritage/registered-heritage-page-3/evliya-celebis-book-of-travels-in-the-topkapi-palace-museum-library-and-the-sueleymaniye-manuscript-library/
  16. http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/memory-of-the-world/register/full-list-of-registered-heritage/registered-heritage-page-8/the-old-assyrian-merchant-archives-of-kueltepe/
  17. Nurettin Albayrak, Orta Oyunu, Türk Diyanet Vakfı İslam Ansiklopedisi