Langues en Hongrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Langues en Hongrie
Langues officielles Hongrois[1]
Langues principales
  99
[Note 1]
Principales langues étrangères
  16
  11
[Note 2]
Langues des signes Langue des signes hongroise
Disposition des touches de clavier QWERTZ[2]

La langue officielle en Hongrie est le hongrois[1]. Selon le recensement du pays de 2011, 99,6 % de la population parle le hongrois dont 98,9 % en tant que langue maternelle[3], une langue finno-ougrienne complètement différente des langues des pays voisins.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Connaissance des langues[modifier | modifier le code]

Population par connaissance des langues
selon le recensement de 2011[3]
Langue Connaissance # C. % Maternelle # M. % Non Maternelle # NM. % PP
Hongrois 9 896 333 99,58 9 827 875 98,90 68 458 0,69 % - 0,33
Anglais 1 589 180 15,99 232 873 2,34 1 356 307 13,65 % + 4,42
Allemand 1 111 997 11,19 188 574 1,90 923 423 9,29 % - 0,09
Russe 158 497 1,59 27 959 0,28 130 538 1,31 % - 0,48
Roumain 128 852 1,30 38 119 0,38 90 733 0,91 % + 0,11
Français 117 121 1,18 18 943 0,19 98 178 0,99 % - 0,08
Romani 87 549 0,88 60 126 0,61 27 423 0,28 % + 0,03
Italien 80 837 0,81 13 550 0,14 67 287 0,68 % + 0,11
Espagnol 49 618 0,50 9 543 0,10 40 075 0,40 % + 0,18
Slovaque 44 147 0,44 14 605 0,15 29 542 0,30 % - 0,16
Croate 36 296 0,37 17 237 0,17 19 059 0,19 % - 0,07
Serbe 28 707 0,29 11 258 0,11 17 449 0,18 % - 0,02
Ukrainien 21 218 0,21 10 739 0,11 10 479 0,11 % + 0,02
Latin 12 372 0,12 1 416 0,01 10 956 0,11 % - 0,08
Chinois 12 163 0,12 10 554 0,11 1 609 0,02 % - 0,02
Polonais 11 127 0,11 4 450 0,04 6 677 0,07 % - 0,01
Arabe 9 295 0,09 6 129 0,06 3 166 0,03 % + 0,01
Néerlandais 8 659 0,09 3 453 0,03 5 206 0,05 % - 0,00
Espéranto 8 397 0,08 985 0,01 7 412 0,07 % + 0,03
Japonais 5 391 0,05 1 886 0,02 3 505 0,04 % + 0,02
Total réponses multiples 13 417 756 135,02 10 500 274 105,66 2 917 482 29,36 % + 3,59
Total individus 9 937 628 100,00 9 937 628 100,00 2 220 807 22,35 % + 3,14

Langues étrangères les plus étudiées[modifier | modifier le code]

Les langues étrangères les plus étudiées en pourcentage d’élèves qui les apprennent dans l’enseignement secondaire inférieur (CITE 2) en 2009/2010 sont les suivantes[4],[5] :

Rang Langue  %
1 Anglais 58,1 %
2 Allemand 35,2 %
3 Slovaque 0,8 %
4 Français 0,5 %
- Espagnol 0,1 %
- Russe 0,1 %

Les langues étrangères les plus étudiées en pourcentage d’élèves qui les apprennent dans l’enseignement secondaire supérieur (CITE 3) d’orientation générale et préprofessionnelle/professionnelle en 2009/2010 sont les suivantes[6] :

Langue  %
1 Anglais 66,4 %
2 Allemand 43,1 %
3 Français 4,7 %
4 Italien 3,0 %
- Espagnol 1,8 %
- Russe 0,5 %

Les pourcentages d'élèves étudiant l'anglais, le français, l'allemand, l'espagnol et le russe dans l’enseignement secondaire supérieur (niveau CITE 3) d’orientation générale en 2009/2010 sont les suivants[5] :

Langue  %
- Anglais 76,5 %
- Allemand 45,4 %
- Français 6,1 %
- Italien 0,0 à 4,1 %[Note 3]
- Espagnol 2,4 %
- Russe 0,7 %

Les pourcentages d'élèves étudiant l'anglais, le français, l'allemand, l'espagnol et le russe dans l’enseignement secondaire supérieur (niveau CITE 3) d’orientation préprofessionnelle/professionnelle en 2009/2010 sont les suivants[5] :

Langue  %
- Anglais 37,3 %
- Allemand 36,4 %
- Français 0,5 %
- Italien 0,0 à 11,7 %[Note 3]
- Russe 0,1 %
- Espagnol 0,0 %

Hongrois[modifier | modifier le code]

Depuis le Moyen Âge, la Hongrie possède un rôle influent dans l’histoire artistique, culturelle, intellectuelle et politique de nombreux pays d'Europe centrale. En particulier, les anciennes possessions du Royaume de Hongrie (Slovaquie, Transylvanie et Croatie notamment) perpétuent encore des traditions administratives et juridiques héritées de l'État hongrois (le système de comitat notamment). Le renouveau linguistique (Nyelvújítás) initié à la fin du XVIIIe siècle puis le mouvement nationaliste hongrois du XIXe siècle participent à une offensive culturelle contre l'allemand, alors langue de l'élite politique hongroise et de la Cour impériale. Cette offensive s'accompagne d'une politique de magyarisation très forte auprès des Slovaques, Roumains et Croates vivant dans le royaume. Celle-ci échoue définitivement lorsque l'ancien Royaume de Hongrie est disloqué à la suite du traité de Trianon en 1920.

Par la suite, la diffusion du hongrois hors des frontières nationales est assurée par la diaspora hongroise et l'appui financier et logistique de l'État hongrois en direction des Magyars d'outre-frontières. La diplomatie culturelle et linguistique hongroise est mise en œuvre par le biais de l'Institut Balassi et l'ensemble du réseau des instituts culturels hongrois présents partout dans le monde. Dans la région du bassin des Carpates, de nombreuses associations participent à la scolarisation en hongrois des minorités magyarophones, spécifiquement les Csángós, dont la langue hongroise archaïque est menacée par la progression du roumain comme langue de socialisation. La chaîne Duna Televízió est la tête de pont internationale de la magyarophonie dans le monde.

La langue hongroise est également le prétexte pour de nombreuses formes de coopérations interculturelles avec des pays ou des collectivités territoriales de pays de langues finno-ougriennes. Ainsi, la Hongrie entretient des relations privilégiées avec la Finlande, l'Estonie et le district autonome des Khantys-Mansis, notamment grâce à l'action scientifique de l'Académie hongroise des sciences, membre fondatrice du Congrès international finno-ougrien.

La Hongrie est un pays observateur au sein de l'Organisation internationale de la francophonie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Langue maternelle (%, 2011) ; source : (en) http://www.ksh.hu/nepszamlalas/docs/tables/regional/00/00_1_1_4_2_en.xls.
  2. Connaissance des langues étrangères (%, 2011) ; source : (en) http://www.ksh.hu/nepszamlalas/docs/tables/regional/00/00_1_1_4_2_en.xls.
  3. a et b Système de deux équations à deux inconnues résolu avec les autres langues (http://www.wolframalpha.com/input/?i=76.5x%2B37.3y%3D66.4%2C+45.4x%2B36.4y%3D43.1), générant une équation linéaire donnant une fourchette des possibles (http://www.wolframalpha.com/input/?i=0.741702x%2B0.258977y%3D3.0)

Références[modifier | modifier le code]