Langues à Macao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Langues à Macao
Langues officielles
Langues principales Langue la plus fréquemment parlée (%, 2011)[2] :
  83
  5

Capacité à parler la langue (%, 2011)[3] :

  90
  41
  21
Disposition des touches de clavier QWERTY[4] (info)

Les langues officielles de Macao sont le chinois et le portugais. Le cantonais est la langue, ou plus précisément le dialecte chinois le plus maîtrisé, en 2011, avec 90 % de la population (83 % en tant que langue la plus fréquemment parlée). Le mandarin est parlé par 41 % de la population (5 %) et le portugais par 2 % (1 %)[2].

Même si la langue portugaise est très isolée et largement supplantée par l'anglais dans la région, elle est toutefois maintenue à Macao en accord avec la loi fondamentale de la région administrative spéciale de Macao. Le gouvernement chinois y voit aussi une occasion pour Macao de servir de plate-forme de contacts avec le monde lusophone.

En effet le portugais est parlé par plus de 200 millions de personnes dans le monde et certains pays de langue portugaise sont soit, comme l'Angola, des partenaires économiques importants, soit, comme le Brésil, des pays émergents aux perspectives économiques prometteuses (il y a entre 20 et 25 000 Macanais au Brésil).

La création d'une université spéciale pour l'étude de la langue portugaise, pour toute la Chine, avec des échanges avec le monde lusophone, est un projet sérieusement envisagé, mais le gros problème serait de trouver des terrains pour construire ce complexe universitaire qui accueillerait plusieurs milliers d'étudiants, alors que la superficie du territoire de Macao est restreinte.

Les personnes qui ont une ascendance mixte portugaise et asiatique (chinoise mais aussi malaise, indienne, sri lankaise) nées ou vivant à Macao ainsi que certains Chinois convertis au catholicisme et parlant le portugais sont appelés les Macanais ou les « fils de la terre », formant jusqu'à la rétrocession une « minorité influente ». Nombre d'entre eux ont cependant émigré avant la rétrocession et très peu savent encore parler le patois macanais, basé sur le créole portugais, qui est menacé de disparition (il ne restait plus que 50 locuteurs en 2007[5]).

Macao ne dispose pas d'un système éducatif propre et universel, c'est pourquoi l'on utilise le système éducatif britannique, chinois ou portugais. Les langues chinoises (le cantonais et le mandarin) et anglaises sont enseignées dans la quasi-totalité des écoles locales, alors que le portugais est délaissé depuis le transfert de souveraineté, à l'exception évidente de l'École portugaise de Macao qui est la seule école à offrir des programmes similaires à ceux du Portugal.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Population par langue la plus fréquemment parlée
(âgée de 3 ans et plus en 2011)[2],[6]
Langue Population % (pdp)
Cantonais 449 274 83,3 % (en diminution 4,6)
Mandarin 27 129 5,0 % (en augmentation 3,4)
Hokkien 19 957 3,7 % (en diminution 0,7)
Anglais 12 155 2,3 % (en augmentation 1,6)
Tagalog 9 415 1,7 % (en augmentation 0,9)
Portugais 4 022 0,7 % (en stagnation 0,0)
Autres langues chinoises 10 633 2,0 % (en diminution 1,1)
Autres 6 546 1,2 %            
Total 539 131 100,0 %            
Capacité à parler la langue en 2011
(population de 3 ans et plus)[3],[6]
Langue Population % (pdp)
Cantonais 485 061 90,0 % (en diminution 4,4)  
Mandarin 223 180 41,4 % (en augmentation 14,7)
Anglais 113 803 21,1 % (en augmentation 7,6)  
Hokkien 37 290 6,9 % (en diminution 0,4)  
Tagalog 13 821 2,6 %              
Portugais 13 148 2,4 % (en diminution 0,6)  
Autres langues chinoises 47 379 8,8 % (en diminution 1,6)  
Autres 25 161 4,7 %              
Total[Note 1] 539 131

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le total représente moins que la somme des populations par langue car certains sont polyglottes.

Références[modifier | modifier le code]