Langues en Birmanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Langues en Birmanie
Image illustrative de l’article Langues en Birmanie

Langues officielles Birman[1]
Langues principales (%) :
  65
Langues des signes Langue des signes birmane (en)

La langue officielle de la Birmanie est le birman, parlé par 65 % de la population. C'est également la principale langue d'instruction. Une centaine d'autres langues sont également parlées, incluant le shan (6,4 %), le karen (5,2 %), le jinghpo (1,8 %), le chin (1,6 %), le môn (1,5 %) et l'arakanais (en) (1,5 %). L'anglais est également parlé, particulièrement par l'élite urbaine éduquée, et est la langue secondaire apprise dans les écoles gouvernementales. Le Chinois (Mandarin) est de plus en plus appris et choisi en langue étrangère, vu les échanges économiques et culturels de plus en plus importants entre la Chine et la Birmanie.

Notes et références[modifier | modifier le code]