Langues en Mongolie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Langues en Mongolie
Langues officielles Mongol khalkha[1]
Langues principales Langues maternelles (%)[1] :
  78

Langues des sites en .mn (%, 2015)[2] :

  50
  42
  12

Langues de consultation de Wikipédia (%)[3] :

  67
  19
  9

Langues d'interface de Google Mongolie[4] : Mongol khalkha

Principales langues étrangères 1. Anglais, 2. Russe
Langues des signes Langue des signes mongole                           

La langue officielle de la Mongolie est le mongol khalkha[1], qui est la langue maternelle de 78 % des Mongols. L'ensemble des langues mongoles est la langue maternelle de 95 % de la population du pays.

Il existe différentes langues mongoles. La principale langue est le mongol, langue des Khalkhas, Mongols orientaux, utilisée comme langue vernaculaire en Mongolie. Les Mongols occidentaux utilisent quant à eux l'oïrate regroupant également plusieurs dialectes. Enfin, on y parle également le bouriate, une langue mongole parlée par des populations qui semblent originaires du Lac Baïkal, en Sibérie dont l'extrême sud est à une centaine de kilomètres au Nord de la Mongolie.

Le russe est la première langue secondaire des Mongols de Mongolie. Le mandarin, et l'anglais sont aussi des langues parlées.

À l'ouest de la Mongolie, les Kazakhs parlent le kazakh, une langue turque.

Langues en Mongolie[modifier | modifier le code]

L'accès à Internet est très limité en Mongolie, avec moins de 3 % des ménages connectés.

  • Evenki
  • Kazakh
  • Mongol, langue officielle.
  • Chinois (mandarin), très minoritaire. Environ 25 000 locuteurs. Langue universitaire + environ 10 000 à 15 000 locuteurs résidents de Chine (chiffre qui peut varier d'une année à une autre).
  • Russe, environ 20 000 locuteurs, surtout des bilingues kazakh/russe et mongol/russe. Langue universitaire + 15 000 à 20 000 résidents originaires de la Fédération de Russie qui vivent sur place.
  • Anglais, enseigné pour le tourisme, et le commerce international. Langue universitaire.
  • Ouïghour, très minoritaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]