Kenzo Suzuki (catcheur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kenzo Suzuki et Suzuki (homonymie).
Kenzo Suzuki
Description de cette image, également commentée ci-après

Kenzo Suzuki en 2005.

Données générales
Nom complet Kenzo Suzuki
Nom de ring Kenso
Kenzo Suzuki
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Né(e) le (41 ans),
Hekinan, Préfecture d'Aichi
Taille 6 3 (1,91 m)[1]
Poids 260 lb (118 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) New Japan Pro Wrestling
World Wrestling Entertainment
Consejo Mundial de Lucha Libre
Asistencia Asesoría y Administración
Dragon Gate
All Japan Pro Wrestling
Entraîné(e) par Seiji Sakaguchi[2]
Kensuke Sasaki[2]
Carrière pro. aujourd'hui

Kenzo Suzuki (鈴木 健三, Suzuki Kenzō?) (né le à Hekinan), est un catcheur (lutteur professionnel) japonais, connu pour son travail au sein de la New Japan Pro Wrestling, All Japan Pro Wrestling (AJPW) et à la World Wrestling Entertainment (WWE).

Il a remporté le championnat par équipe de la WWE et le championnat du monde par équipe AJPW.

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

New Japan Pro Wrestling (2000–2003)[modifier | modifier le code]

Suzuki intègre le dojo de la New Japan Pro Wrestling où il s'entraîne auprès de Seiji Sakaguchi et Kensuke Sasaki[2]. Il perd son premier match le 4 janvier 2000 au cours de Wrestling World face à Manabu Nakanishi[3]. La New Japan le met sur le devant de la scène au printemps au cours de la Young Lion Cup où il remporte quatre de ses cinq matchs de la phase de groupe avant de remporter le tournoi après sa victoire sur Shinya Makabe[4].

Le 6 mars 2002, il remporte à nouveau la Young Lion Cup (qui cette année change de format pour un tournoi à élimination directe) où il élimine Katsuyori Shibata puis bat Hiroshi Tanahashi en finale[5].

Fighting of World Japan Pro Wrestling (2003)[modifier | modifier le code]

En 2003, il rejoint la Fighting of World Japan Pro Wrestling (WJ) qui vient d'être créé où le 1er mars 2003 au cours de MAGMA01 il perd face à Takao Omori (en)[6]. Le 18 juin, il part aux États-Unis à la Total Nonstop Action Wrestling où il affronte Perry Saturn, ce match se termine sans vainqueur après l'attaque de Justin Credible sur Saturn[7]. Le 20 juillet, il participe au tournoi WJ Strongest Tournament pour désigner le premier champion poids-lourds World Magma the Greatest (WMG) où il atteint la finale en éliminant Dan Bobish puis Takao Omori mais échoue face à Kensuke Sasaki[8]. Le 21 août, il tente avec Omori de remporter le tournoi pour désigner les premiers champion par équipe WMG mais ils échouent en demi-finale face à Genichiro Tenryu et Riki Chōshū [9]

World Wrestling Entertainment (2003–2005)[modifier | modifier le code]

Le 20 octobre 2003, Suzuki effectue un match non retransmis à la télévision avant l'enregistrement de Sunday Night Heat où il bat Chad Wicks[10].

En janvier 2004, lui et sa femme Hiroko signent un contrat avec la World Wrestling Entertainment (WWE)[1]. En mai, la WWE diffuse durant ses émissions des vignettes présentant Suzuki sous le nom d'Hirohito où il incarne un anti-américain[1],[11]. La WWE annule cependant cela et Suzuki débute à la télévision le 10 juin où il domine rapidement Scotty Too Hotty[12].

Hustle (2005–2009)[modifier | modifier le code]

Consejo Mundial de Lucha Libre (2006)[modifier | modifier le code]

Asistencia Asesoría y Administración (2007–2010)[modifier | modifier le code]

Dragon Gate (2007)[modifier | modifier le code]

All Japan Pro Wrestling (2010–présent)[modifier | modifier le code]

Le 19 juin 2011, lui et The Great Muta battent Akebono et Ryota Hama est remportent les AJPW World Tag Team Championship. Le 23 octobre, ils perdent leur titres contre Dark Cuervo et Dark Ozz. Le 14 décembre 2014, il bat Kotaro Suzuki est remporte le Gaora TV Championship. Le 4 juin 2015, il perd le titre contre Sushi.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • The Bronze Warrior (WWE)
    • El Aguila Imperial (AAA)

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • All Japan Pro Wrestling
    • 1 fois Gaora TV Championship
    • 1 fois AJPW Unified World Tag Team Championship avec The Great Muta
    • World's Strongest Tag Team League (2010) – avec KONO
  • Dramatic Dream Team
    • 1 fois KO-D 6-Man Tag Team Championship avec Danshoku Dino et Super Sasadango Machine
    • 1 fois DDT King of Dark Championship
PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année
Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Rang 110 en diminution 133 en diminution 190 - en augmentation 233 - en augmentation 392
Référence [13] [14] [15] [16] [17] [18] [19]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Profil de Kenzo Suzuki », sur Online World of Wrestling (consulté le 6 janvier 2016).
  2. a, b et c (en) « Profil de KENSO », sur Cagematch (consulté le 7 janvier 2015).
  3. (en) John Molinaro, « Sasaki wins IWGP World title », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 7 janvier 2015).
  4. (en) « Young Lion Cup 2000 », sur Cagematch (consulté le 7 janvier 2016).
  5. (en) « NJPW New Japan 30th Birthday », sur Cagematch (consulté le 8 janvier 2016).
  6. (ja) « 長州、ラリアットで天龍下し旗揚げ飾る! », sur Nikkansports,‎ (consulté le 15 janvier 2016).
  7. (en) Scott Keith, « The SmarK Rant For NWA-TNA – June 18 2003 », sur 411mania,‎ (consulté le 15 janvier 2016).
  8. (ja) « 健介、健想に完勝! WMG初代王者を獲得! », sur Nikkasports,‎ (consulté le 15 janvier 2016).
  9. (en) « WJ MAGMA03 Special In Osaka », sur Cagematch (consulté le 15 janvier 2016).
  10. (en) « WWE Sunday Night Heat #270 », sur Cagematch (consulté le 15 janvier 2016).
  11. (en) Ashish, « News On WWE TV Debut Of Kenzo Suzuki », sur 411mania,‎ (consulté le 15 janvier 2016)
  12. (en) Chris Sokol, « Smackdown: Cena draws the gauntlet », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 15 janvier 2016).
  13. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2004 », Internet Wrestling Database
  14. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005 », Internet Wrestling Database
  15. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006 », Internet Wrestling Database
  16. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database
  17. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database
  18. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database
  19. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database

Liens externes[modifier | modifier le code]

Profil de Kenzo Suzuki sur Online World of Wrestling