Gougenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gougenheim
Gougenheim
Mairie de Gougenheim.
Blason de Gougenheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Collectivité territoriale Collectivité européenne d'Alsace
Circonscription départementale Bas-Rhin
Arrondissement Saverne
Intercommunalité Communauté de communes du Kochersberg
Maire
Mandat
Laurent Krieger
2020-2026
Code postal 67270
Code commune 67163
Démographie
Gentilé Gougenheimois [1]
Population
municipale
544 hab. (2019 en diminution de 0,91 % par rapport à 2013)
Densité 83 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 42′ 09″ nord, 7° 34′ 01″ est
Altitude Min. 172 m
Max. 287 m
Superficie 6,58 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Strasbourg (partie française)
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Bouxwiller
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Gougenheim
Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin
Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Gougenheim
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gougenheim
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gougenheim
Liens
Site web gougenheim.fr

Gougenheim (alsacien : Goene) est une commune française située dans la circonscription administrative du Bas-Rhin et, depuis le , dans le territoire de la Collectivité européenne d'Alsace, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans le Kochersberg, dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune est située au nord-ouest de la région agricole du Kochersberg, à 25 km au nord-ouest de Strasbourg.

Elle est située à flanc du Galgenberg (en français « mont des potences », colline située à l’est du village).

Elle est bordée à l'ouest par le Rohrbach, affluent de la Zorn[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 6,58 km2 ; son altitude varie de 172 à 287 mètres[3].

La commune est située au sein des collines sous-vosgiennes de l'Arrière-Kochersberg, à l'ouest de l'éperon de Wasselonne[4]. Le point culminant de la commune est le sommet de la colline du Galgenberg située à l'est du village.

Les terres de la commune sont principalement constituées de lehm-loess et de marne[5].

« Carte géologique BRGM de Gougenheim » sur Géoportail.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est bordée à l'ouest par le Rohrbach, ruisseau qui prend sa source à Wolschheim et se jette dans la Zorn à Hochfelden[2].

Elle est traversée par le ruisseau du Dorfgraben, affluent du Rohrbach long de 2,36 km[6].

Climat[modifier | modifier le code]

La commune bénéficie d'un climat de type semi-continental[7].

Ville Ensoleillement
(h/an)
Pluie
(mm/an)
Neige
(j/an)
Orage
(j/an)
Brouillard
(j/an)
Médiane nationale 1 852 835 16 25 50
Gougenheim[8] 1 693 665 30 29 65
Paris 1 662 637 12 17 8
Nice 2 724 733 1 27 1
Brest 1 530 1 210 7 12 76
Bordeaux 2 035 944 3 31 69

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Réseau routier[modifier | modifier le code]

La commune se situe à l'écart des grands axes routiers bas-rhinois. Les principales routes reliant le village sont :

LGV Est européenne[modifier | modifier le code]
Ouvrage sur la LGV Est européenne à Gougenheim

La ligne ferroviaire LGV Est européenne traverse le banc communal de Gougenheim au nord de la commune. Sa construction a donné lieu à des fouilles archéologiques qui ont révélé la présence de sépultures en fosses datant du Néolithique récent[9].

Transports[modifier | modifier le code]

La commune se situe sur la ligne 203 de la compagnie des transports du Bas-Rhin[10].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Gougenheim est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[11],[12],[13].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Strasbourg (partie française), dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 268 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[14],[15].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (85,8 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (92,3 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (79,7 %), zones agricoles hétérogènes (6,1 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (5,3 %), zones urbanisées (5,1 %), forêts (3,7 %)[16].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[17].

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Comme beaucoup de villages du Kochersberg le village de Gougenheim est doté d'un centre ancien organisé autour de l'église. On trouve dans ce centre un bâti ancien constitué d'un habitat de type agricole, ainsi que les constructions les plus "typiquement alsaciennes" avec de belles maisons à colombages. Les constructions anciennes sont composées en grande partie d'habitations construites en "U" ou en "L" avec pignon sur rue, et sont souvent accolées à la remise voisine ou séparées par un "Schlupf" (léger recul entre deux constructions de 0,80 à 1,2 mètre), avec de grandes dépendances en retrait de la rue (granges, garages, étables, etc.)[18].

Le bâti plus récent s'est peu à peu étiré le long des rues et chemins agricoles.

Type d'occupation des sols en 2012
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Territoires agricoles 86,5 % 588.95
Territoires artificialisés 9,7 % 66,3
Forêts et milieux semi-naturels 3,7 % 25,2
Source : annuaire-mairie[19]

Logement[modifier | modifier le code]

En 2013 le village comptait 176 résidences principales pour 31 résidences en location, soit 2.3% de l'offre de logements dans la Communauté de communes du Kochersberg.

Le taux de variation annuelle du parc de logements a été de 2.89% entre 1999-2013 (+5,4 logements par an en moyenne) et de 1.54% entre 2008-2013 (+3,4 logements par an en moyenne).

La densité moyenne de logements sur le territoire de Gougenheim était de 7.0 logements/ha en 2015. Cependant dans le tissu ancien, plus dense en termes de construction, certains bâtiments sont inoccupés ou pas réhabilités en logements, ce qui explique que la "densité bâtie" (la perception visuelle que l'on peut ressentir en se promenant dans le village) n'est pas équivalente à la densité de logements[18].

Projets d'aménagement[modifier | modifier le code]

Le PLUi de la CCKA compte un secteur dans le village de Gougenheim catégorisé comme site en densification intramuros. Ce type de sites (non bâtis) a pour vocation à favoriser une densification du tissu bâti en valorisant au mieux le potentiel foncier.

Le site en question, appelé "Cœur d’îlot Linden", "permettra de densifier un vaste cœur d'îlot entre la rue de Mittelhausen et la rue des Tilleuls. À l'échelle de la commune, ce site représente un projet d'urbanisation de grande envergure dans le tissu urbain de Gougenheim. Le choix est une urbanisation d'ensemble du site et d'une utilisation rationnelle du foncier pour éviter tout risque d'un aménagement "a minima". L'objectif à terme est de disposer d'un quartier dense, connecté au "cœur de village" et à ses équipements via un cheminement doux à l'Est et un bouclage sur la rue des Tilleuls. Un des enjeux est également de permettre la création d'un espace vert central en lieu et place du verger actuel, l'objectif étant d'intégrer ces arbres dans l'aménagement futur. La commune de Gougenheim souhaite diversifier son offre de logements et travailler sur des densités nettement supérieures à celles pratiquées aujourd'hui, de l'ordre de 20 logements/ha. L'objectif est de créer davantage de logements intermédiaires pour permettre un parcours résidentiel plus complet dans le village. "[18].

Risques naturels et technologiques[modifier | modifier le code]

Gougenheim a subi ces dernières années plusieurs épisodes météorologiques provoquant des états de catastrophe naturelle, majoritairement dus à des débordements du Dorfgraben. Le dernier en date, le 31 mai 2018, a fait suite à un violent épisode orageux provoquant une rapide montée des eaux[20].

Arrêtés de catastrophe naturelle de Gougenheim[21]
Date de la catastrophe Arrêté du Inscription au journal officiel Nature de l'évènement Code national CATNAT
22/05/1983 20/07/1983 26/07/1983 inondations et coulées de boue 67PREF19830386
17/06/1997 15/07/1998 29/07/1998 inondations et coulées de boue 67PREF19980011
01/05/1998 10/08/1998 22/08/1998 inondations et coulées de boue 67PREF19980024
25/12/1999 29/12/1999 30/12/1999 Inondations, coulées de boue et mouvements de terrain 67PREF19990189
06/06/2002 17/12/2002 08/01/2003 inondations et coulées de boue 67PREF20020020
31/05/2018[20] 09/07/2018 27/07/2018 inondations et coulées de boue 67PREF20180024

Les principaux risques naturels et technologiques recensés sur la commune sont[21] :

  • engins de guerre ;
  • inondation par ruissellement et coulée de boue ;
  • mouvement de terrain - Tassements différentiels ;
  • phénomène lié à l'atmosphère ;
  • phénomènes météorologiques - Tempête et grains (vent) ;
  • séisme (zone de sismicité 3 : sismicité modérée) ;
  • transport de marchandises dangereuses.

Aucune installation classée Seveso n'est située dans la commune ni dans la CCKA[18].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Guogenheim en 820[22].

Le premier élément dériverait de l'anthroponyme germanique Gogo(n), alors que l'appellatif toponymique heim signifie « ferme, hameau »[22].

La commune est appelée Goene (ou Göne ou Göine) en alsacien, Gugenheim en allemand.

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Les fouilles archéologiques réalisées préalablement à la construction de la ligne LGV Est européenne à Gougenheim ont révélé une occupation humaine du territoire de la commune sur de longues périodes du Néolithique à la Protohistoire récente[23].

Ainsi un site archéologique important de la culture de Michelsberg a été identifié sur le territoire de la commune, qui a permis de mettre au jour 30 fosses circulaires contenant 46 individus datés entre 4 100 et 3 500 av. J.-C.[24],[25].

Ancien Régime[modifier | modifier le code]

En 1130 une bataille a lieu sur le territoire de la commune de Gougenheim, à l'issue de laquelle l'évêque de Strasbourg remporte une victoire sur les Souabes[26].

Au XVe siècle, Gougenheim est un village fortifié. Il devient chef-lieu du bailliage du Kochersberg en 1662 lorsque le bailli épiscopal du Kochersberg y est transposé depuis Willgotheim[27]. Le tribunal épiscopal siégeait alors dans la commune, qui sert de lieu d’exécution pour le bourreau du bailliage. Ce dernier œuvrait sur la colline du Galgenberg (colline de la potence).

Au XVIIe siècle pendant la guerre de Trente Ans le village est pillé et presque entièrement détruit par les Suédois.

Au cours du XVIIIe siècle puis du XIXe siècle le village se transforme, l'agriculture se développe et la population augmente de façon continue. Le village compte alors des grands et petits cultivateurs et de nombreux artisans.

Sous l'Ancien Régime la commune était dirigée par un Schultheiss (prévôt), représentant de l’évêque de Strasbourg. La charge de maire n’apparut à Gougenheim qu'en 1794[28].

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Au début du XXe siècle la population du village décline à la suite de la mécanisation de l'agriculture et de l'industrialisation. Au cours du siècle les cultures évoluent : introduction du tabac et du houblon, développement de l'élevage. De nos jours Gougenheim suit une évolution typique des communes rurales du Kochersberg, et beaucoup de fermes sont transformées en maisons d'habitation.

Le , les communes de Rohr et de Gougenheim optent pour la fusion par association. Un Regroupement pédagogique intercommunal (RPI) fut créé à cette occasion, et les cadastres et Corps des sapeurs pompiers furent fusionnés.D'importants chantiers furent lancés mais la fusion a pris fin le [28].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Une analyse rapide des résultats électoraux à Gougenheim depuis 2000 montre que la commune oscille traditionnellement entre droite et centre.

Résultats pour la commune des scrutins français depuis 2000.
Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours.
Année Élu Battu Participation
2002 82,91 % Jacques Chirac RPR 17,09 % Jean-Marie Le Pen FN 88,99 % [29]
2007 72,27 % Nicolas Sarkozy UMP 27,73 % Ségolène Royal PS 90,28 % [30]
2012 27,90 % François Hollande PS 72,10 % Nicolas Sarkozy UMP 87,90 % [31]
2017 63,66 % Emmanuel Macron EM 36,34 % Marine Le Pen FN 82,09 % [32]
2022 % Emmanuel Macron LREM % Marine Le Pen RN % [33]
Élections législatives, résultats des deux meilleurs scores du dernier tour de scrutin.
Année Élu Battu Participation
Gougenheim est répartie sur plusieurs circonscriptions, cf. les résultats des .
Avant 2010, Gougenheim est répartie sur plusieurs circonscriptions, cf. les résultats des .
2002 72,12 % Yves Bur
élu au premier tour
UMP 12,83 % Jacques Fernique Les Verts 69,91 % [34]
2007 64,73 % Yves Bur
élu au premier tour
UMP 12,03 % Anne Meunier UDF-MODEM 64,03 % [35]
Après 2010, Gougenheim est répartie sur plusieurs circonscriptions, cf. les résultats de .
2012 75,74 % Sophie Rohfritsch UMP 24,26 % Nadine Soccio PS 55,71 % [36]
2017 50,25 % Martine Wonner LREM 49,75 % Sophie Rohfritsch LR 48,53 % [37]
2022 % % % [38]
Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores.
Année Liste 1re Liste 2e Participation
2004 45,63 % Joseph Daul LUMP 13,13 % Pierre Moscovici LPS 47,85 % [39]
2009 45,15 % Joseph Daul LMAJ 16,99 % Sandrine Bélier LVEC 48,66 % [40]
2014 30,05 % Nadine Morano LUMP 24,35 % Florian Philippot LFN 46,65 % [41]
2019 26,25 % Nathalie Loiseau LREM-MoDem-Agir 18,15 % Jordan Bardella LFN 59,59 % [42]
Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores.
Année Liste 1re Liste 2e Participation
2004 56,20 % Adrien Zeller LDR 28,51 % Jacques Bigot LGA 73,90 % [43]
2010 60,89 % Philippe Richert LMAJ 30,65 % Jacques Bigot LUG 57,81 % [44]
2015 59,59 % Philippe Richert LUD 33,56 % Florian Philippot LFN 72,35 % [45]
2021 % % % [46]
Élections cantonales, résultats des deux meilleurs scores du dernier tour de scrutin.
Année Élu Battu Participation
Gougenheim est répartie sur plusieurs cantons, cf. les résultats de ceux de .
2001 indisponible % indisponible indisponible indisponible % indisponible indisponible indisponible %
2004 62,50 % Jean-Daniel Zeter UDF 37,50 % Jean-Marc Jung PS 74,19 % [47]
2008 indisponible % indisponible indisponible indisponible % indisponible indisponible indisponible %
2011 59,66 % Étienne Burger DVD 40,34 % Luc Huber VEC 44,81 % [48]
Élections départementales, résultats des deux meilleurs scores du dernier tour de scrutin.
Année Élus Battus Participation
Gougenheim est répartie sur plusieurs cantons, cf. les résultats de ceux de .
2015 71,98 % E. Burger / M. Lehmann BC-UMP 28,02 % C. Kleinklaus / C. Stifter BC-FN 45,62 % [49]
2021 % % % [50]
Référendums.
Année Oui (national) Non (national) Participation
1992 67,08 % (51,04 %) 32,92 % (48,96 %) 72,89 % [51]
2000 67,78 % (73,21 %) 32,22 % (26,79 %) 33,73 % [52]
2005 65,04 % (45,33 %) 34,96 % (54,67 %) 77,56 % [53]


Administration municipale[modifier | modifier le code]

La population de Gougenheim étant supérieure à 500 habitants, le conseil municipal est constitué de 15 membres[54].

La commune ne bénéficie d'aucun conseil de jeunes ou de seniors. Cependant les jeunes de la commune peuvent joindre le Conseil Communautaire des jeunes au niveau de la CCKA[55].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1965 1969 Édouard Klein    
1969 1995 Jean Rauch    
1995 juillet 2015 Bernard Klein Sans étiquette  
juillet 2015 2020 Frédéric Schoenhentz Sans étiquette Conducteur de travaux
2020 En cours Laurent Krieger [56] Sans étiquette Responsable maintenance
Les données manquantes sont à compléter.

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Gougenheim relève du tribunal d'instance de Strasbourg, du tribunal de grande instance de Strasbourg, de la cour d'appel de Colmar, du tribunal pour enfants de Strasbourg, du conseil de prud'hommes de Schiltigheim, du tribunal de commerce de Strasbourg, du tribunal administratif de Strasbourg et de la cour administrative d'appel de Nancy[57].

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Gestion de l'eau[modifier | modifier le code]

L'assainissement de la commune est géré par le Syndicat des Eaux et de l’Assainissement Alsace Moselle (SDEA) – Périmètre de la Vallée du Rohrbach. La commune est rattachée à l'unité de traitement du Rohrbach, situé sur le territoire de la commune et lancé en mars 2013[58], qui prend en charge les communes de Gougenheim, Rohr, Willgottheim-Woellenheim et Wintzenheim-Kochersberg. Le réseau d’assainissement de la commune est entièrement unitaire et fonctionne de manière totalement gravitaire[18].

Gestion des déchets[modifier | modifier le code]

La collecte des déchets recyclables et non-recyclables de la commune est assurée par la CCKA, qui met également à disposition des points d'apport volontaires pour le verre et les vêtements[59].

Les déchets verts peuvent être apportés sur trois sites réservés au particuliers à Willgottheim, Ittenheim et Reitwiller.

Les déchets recyclables, huiles de ménage et huiles de vidange peuvent être apportés en déchetterie à Dossenheim-Kochersberg et Pfulgriesheim[60].

Finances locales[modifier | modifier le code]

Gougenheim bénéficie de moins de recettes (hors-emprunt en moyenne par habitant) que la moyenne des communes de la CCKA. La commune engage également depuis quelques années plus de dépenses, ce qui impacte négativement sa capacité d'investissement.

Budget de Gougenheim comparé à l'ensemble des communes de la CCKA (en €/hab.)[61]
2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Emprunt hors GAD 1 2 880 108 0 329 0
Recettes de fonctionnement 543 540 520 531 568 605 686
Recettes d'investissement hors-emprunt 116 96 201 291 173 108 103
Total recettes de Gougenheim 660 637 1602 931 742 1042 789
Total recettes CCKA 968 900 798 870 889 930 985
Remboursements d'emprunts hors GAD 52 41 40 77 532 78 94
Dépenses de fonctionnement 374 432 370 432 450 528 623
Dépenses d'investissement hors remb 242 195 703 521 131 27 292
Total dépenses de Gougenheim 668 668 1113 1030 1113 633 1009
Total dépenses CCKA 906 840 804 887 910 922 870
Capacité ou besoin de financement 43 8 -352 -130 161 158 -126
Flux net de dette -51 -39 841 31 -532 251 -94
Variation du fonds de roulement de Gougenheim -8 -30 489 -99 -372 409 -220
Variation du fonds de roulement CCKA 62 60 -6 -17 -21 7 116
Encours de dette de Gougenheim 257 216 1054 1096 578 837 745
Encours de dette de CCKA 518 519 484 473 478 496 504
Dépôts au Trésor de Gougenheim 196 168 668 592 190 617 400
Dépôts au Trésor CCKA 365 453 412 406 404 405 517

Les taux de fiscalité voté par la commune sont globalement inférieurs à la moyenne nationale.

Taux de la fiscalité directe votés en 2019 par les communes (en %)[62]
Taxe d'habitation Taxe sur le foncier bâti Taxe sur le foncier non bâti
Gougenheim 13,16 14,40 44,09
Moyenne nationale 16,79 19,51 42,27

Jumelage[modifier | modifier le code]

La commune n'est jumelée à aucune commune.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[63]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[64].

En 2019, la commune comptait 544 habitants[Note 3], en diminution de 0,91 % par rapport à 2013 (Bas-Rhin : +2,76 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
500465593672680725745758706
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
632610659634622616578545559
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
571565545459411408410384381
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
381344512620363380407465553
2014 2019 - - - - - - -
541544-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[65] puis Insee à partir de 2006[66].)
Histogramme de l'évolution démographique
Population par grandes tranches d'âges[67]
2011 % 2016 %
Ensemble 564 100,0 550 100,0
0 à 14 ans 113 20,1 97 17,7
15 à 29 ans 82 14,5 80 14,6
30 à 44 ans 144 25,5 114 20,7
45 à 59 ans 111 19,7 135 24,6
60 à 74 ans 82 14,5 91 16,5
75 ans ou plus 33 5,8 33 5,9

Enseignement[modifier | modifier le code]

École de Gougenheim

Pour ses établissements d'enseignement, Gougenheim dépend de l'académie de Strasbourg[68].

La commune est associée à Rohr au sein d'un regroupement pédagogique intercommunal qui compte 4 classes[69]: 2 classes pour les plus jeunes enfants à Gougenheim (de la maternelle jusqu'en CP ou CE1 selon les effectifs) et 2 classes pour les plus âgés à Rohr (du CE1 ou CE2 au CM2).

Les élèves sont ensuite orientés vers le collège du Kochersberg à Truchtersheim[70].

Santé[modifier | modifier le code]

Le principal centre hospitalier proche de Gougenheim est l’hôpital de Hautepierre, qui fait partie des Hôpitaux universitaires de Strasbourg.

Sports[modifier | modifier le code]

L'Association Socio-culturelle et Sportive de Gougenheim (ASCSG) propose une section fitness ainsi que des sorties randonnée[71].

La commune dispose également d'un City stade permettant la pratique du football, du handball et du basketball[72].

Médias[modifier | modifier le code]

Le quotidien Les Dernières nouvelles d'Alsace est diffusé à Gougenheim dans sa version Strasbourg[73].

Cultes[modifier | modifier le code]

L'Église Saint-Laurent est consacrée à la pratique de la religion catholique.

Gougenheim fait partie de la Communauté de paroisse du Kochersberg dans la zone pastorale Strasbourg-Campagne[74].

Église Saint-Laurent

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

En 2016, le revenu fiscal médian par ménage était de 25 911  à Gougenheim, qui comptait 213 ménages fiscaux et 560 personnes dans les ménages fiscaux[67].

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2016, la population âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 360 personnes, parmi lesquelles on comptait 73,5 % d'actifs dont 73,2 % ayant un emploi et 5,1 % de chômeurs[67].

On comptait 30 emplois dans la zone d'emploi en 2016 (20 emplois salariés et 10 emplois non-salariés), contre 35 en 2011. Le nombre d'actifs ayant un emploi résidant dans la zone d'emploi étant de 266, l'indicateur de concentration d'emploi est de 11,4 %, ce qui signifie que la zone d'emploi offre un peu plus d'un emploi pour dix habitants actifs[67].

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2015, Gougenheim comptait 37 établissements actifs : 7 dans l’agriculture-sylviculture-pêche, 3 dans l'industrie, 5 dans la construction, 19 dans le commerce-transports-services divers et 3 étaient relatifs au secteur administratif[67].

En 2018, 3 entreprises ont été créées à Gougenheim[67].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Gougenheim ne compte aucun monument répertorié à l'inventaire des monuments historiques et 21 lieux et monuments (hors présentation communale) répertoriés à l'inventaire général du patrimoine culturel[75].

Par ailleurs, la commune ne compte aucun objet répertorié à l'inventaire des monuments historiques et 18 objets (hors inventaire supplémentaire) répertoriés à l'inventaire général du patrimoine culturel[76].

Église paroissiale Saint-Laurent[modifier | modifier le code]

Siècle de la 1ère campagne de construction : milieu du Moyen Âge[77]

L’église Saint-Laurent est située au centre du village. L'église actuelle est bâtie sur l'emplacement de l'église médiévale dont ne subsiste que la partie inférieure du clocher encore décorée d'arcatures romanes date du XIe siècle début XIIe siècle. Le mobilier de l’église date du XIXe siècle. Les vitraux sont réalisés en 1911 par les frères Ott de Strasbourg. Dans le cimetière qui entoure l’édifice sont conservées de belles stèles funéraires de styles différents. Le mécanisme de l’ancienne horloge fut réinstallé dans la salle du Conseil Municipal[78].

Chapelle Saint-Laurent[modifier | modifier le code]

Siècle de la 1ère campagne de construction : XVIe[79]

La chapelle Saint-Laurent se situe à l'écart du centre du village sur une petite hauteur. Elle fut bâtie en l'honneur de Saint Laurent, diacre et martyr romain, patron des pauvres, invoqué pour guérir les maladies de la peau notamment des abcès et des eczémas[78].

Presbytère[modifier | modifier le code]

Siècle de la 1ère campagne de construction : XVIe[80]

Situé rue des Seigneurs, l'ancien presbytère fut construit au XVIIIe sur un site primitif datant du XVIe.

Ancien presbytère

Ancienne mairie, école[modifier | modifier le code]

Siècle de la 1ère campagne de construction : XIXe[81]

Construite vers 1800 à côté de l'église Saint-Laurent, l'ancienne école puis mairie n'a aujourd’hui plus d'affectation.

Ancienne mairie, école

Ancienne école[modifier | modifier le code]

Siècle de la 1ère campagne de construction : XIXe[82]

L'ancienne école accueille aujourd'hui les bureaux de la mairie.

Ancienne école

Fermes remarquables[modifier | modifier le code]

Plusieurs fermes de la commune sont répertoriés à l'inventaire général du patrimoine culturel, les plus anciennes datant du XVIe siècle[77].

De nombreuses fermes à colombages subsistent, protégées par l'Association pour la Sauvegarde des Maisons Alsaciennes de Gougenheim[83].


Château de Gougenheim[modifier | modifier le code]

Si l'existence d'un château à Gougenheim est attestée dans divers documents, son emplacement et son importance restent inconnus. Il est acquis que le château existait encore en 1629, mais la date de sa destruction n'est pas documentée. Selon l'hypothèse la plus vraisemblable il aurait été détruit durant la guerre de 30 ans en 1639 lorsque le village de Gougenheim fut presque entièrement détruit par les Suédois[78].

La tour du clocher de l'église en serait le donjon. Ce château remonte peut-être au XIIe siècle. Entre 1147 et 1359, il aurait été occupé par une famille de ministériels de l'évêque de Strasbourg. Au XIIIe siècle, cinq chevaliers vassaux dont les « von Mittelhausen » furent attachés à la défense du château de l'évêque. Par ailleurs, ce château, siège d'un bailli de l'évêque, jouait un rôle lors de la répression de la révolte des paysans de 1525. Un tribunal épiscopal y siégeait et une potence se dressait peut-être au lieu-dit Galgenberg (colline de la potence) sur les hauteurs entre Gougenheim et Mittelhausen[réf. nécessaire].

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Hoftname[modifier | modifier le code]

La tradition du Hofname est bien ancrée à Gougenheim, et de nombreuses maisons sont désignées par un patronyme[28].

Cartes postales anciennes[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Forêt de Gougenheim[modifier | modifier le code]

Gougenheim est la seule commune du Kochersberg à posséder une forêt privée[78].

La forêt de Gougenheim une chênaie-frênaie d'environ 18,7 hectares, la plus grande des forêts du Kochersberg[84].

Chemin rural du Kreuzweg

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason de Gougenheim

Les armes de Gougenheim se blasonnent ainsi :
« D'or à la fasce de gueules chargée d'une fleur de lys d'argent. »[86].


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.habitants.fr/bas-rhin-67
  2. a et b « Ruisseau le rohrbach [A3470380] - Cours d'eau », sur www.sandre.eaufrance.fr (consulté le ).
  3. Institut national de l'information géographique et forestière, Répertoire géographique des communes, [lire en ligne].
  4. Atlas des paysages d’Alsace, « Repères géographiques du Kochersberg », sur www.paysages.alsace.developpement-durable.gouv.fr, (consulté le ).
  5. « Kochersberg carte des sols. source ARRA - Atlas des paysages d'Alsace », sur www.paysages.alsace.developpement-durable.gouv.fr (consulté le ).
  6. « Ruisseau le dorfgraben [A3470640] - Cours d'eau », sur www.sandre.eaufrance.fr (consulté le ).
  7. « METEO FRANCE - Tout savoir sur le climat en métropole », sur www.meteofrance.fr (consulté le ).
  8. « Climat et météo de Gougenheim(67270) », sur www.linternaute.com (consulté le ).
  9. « Gingsheimer Feld - Ligne à grande vitesse Est européenne », sur Inrap (consulté le ).
  10. « Lignes et horaires CTBR ».
  11. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  12. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  13. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  14. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Strasbourg (partie française) », sur insee.fr (consulté le ).
  15. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  16. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  17. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  18. a b c d et e « Plan Local d'Urbanisme intercommunal (PLUi) », sur www.kochersberg.fr (consulté le ).
  19. « Occupation des sols sur Gougenheim », sur annuaire-mairie, (consulté le ).
  20. a et b « Point de situation à la suite de l’épisode orageux de la nuit du 31 mai au 1er juin 2018 / Protection civile / Sécurité / Actualités / Accueil - Les services de l'État dans le département du Bas-Rhin », sur www.bas-rhin.gouv.fr (consulté le ).
  21. a et b « Rapport | Géorisques », sur www.georisques.gouv.fr (consulté le ).
  22. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Volume 2, Librairie Droz, (ISBN 978-2-600-00133-5).
  23. Nathalie Carcaud, La géoarchéologie française au XXIe siècle, CNRS Éditions, (ISBN 978-2-271-12993-2).
  24. Les experts du passé - Ep. 08 : Le cimetière de Gougenheim, réalisateur Chris Reynaud, Inrap, 2014
  25. Des inhumations néolithiques en Alsace, réalisatrice Clémence Lutz, Inrap, 2011
  26. F. Voulot, Petite géographie historique et politique des départements du Haut et du Bas-Rhin (ancienne province d'Alsace), Derivaux, .
  27. Encyclopédie de l'Alsace, Volume 12, Editions Publitotal, .
  28. a b et c Gougenheim, village typique du Kochersberg, Carré blanc (ISBN 978-2-84488-162-5).
  29. Résultats des élections présidentielles de 2002 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  30. Résultats des élections présidentielles de 2007 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  31. Résultats des élections présidentielles de 2012 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  32. Résultats des élections présidentielles de 2017 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  33. Résultats des élections présidentielles de 2022 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  34. Résultats des élections législatives de 2002 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  35. Résultats des élections législatives de 2007 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  36. Résultats des élections législatives de 2012 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  37. Résultats des élections législatives de 2017 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  38. Résultats des élections législatives de 2022 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  39. Résultats des élections européennes de 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  40. Résultats des élections européennes de 2009 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  41. Résultats des élections européennes de 2014 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  42. Résultats des élections européennes de 2019 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  43. Résultats des élections régionales de 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  44. Résultats des élections régionales de 2010 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  45. Résultats des élections régionales de 2015 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  46. Résultats des élections régionales de 2021 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  47. Résultats des élections cantonales de 2004 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  48. Résultats des élections cantonales de 2011 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  49. Résultats des élections départementales de 2015 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  50. Résultats des élections départementales de 2021 sur le site du ministère de l’Intérieur.
  51. Résultats des élections référendaires de 1992 sur le site PolitiqueMania.
  52. Résultats des élections référendaires de 2000 sur le site PolitiqueMania.
  53. Résultats des élections référendaires de 2005 sur le site PolitiqueMania.
  54. « Le conseil municipal - Commune de Gougenheim », sur gougenheim.fr (consulté le ).
  55. « Collégiens et lycéens - Commune de Gougenheim », sur gougenheim.fr (consulté le ).
  56. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le ).
  57. « Liste des juridictions compétentes pour une commune », sur le site du ministère de la Justice et des libertés (consulté le ).
  58. « Gougenheim Sivom du Rohrbach - Gougenheim. Lancement de la nouvelle station d’épuration », sur www.dna.fr (consulté le ).
  59. « Déchets - Commune de Gougenheim », sur gougenheim.fr (consulté le ).
  60. « Déchetteries », sur www.kochersberg.fr (consulté le ).
  61. « Grands équilibres - Communes — OFGL », sur data.ofgl.fr (consulté le ).
  62. « Fiscalité locale - Communes | Collectivités locales », sur www.collectivites-locales.gouv.fr (consulté le ).
  63. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  64. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  65. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  66. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  67. a b c d e et f « Dossier complet − Commune de Gougenheim (67163) | Insee », sur www.insee.fr (consulté le ).
  68. « Académie de Strasbourg », sur www.ac-strasbourg.fr (consulté le ).
  69. « Ecole/RPI - Commune de Gougenheim », sur gougenheim.fr (consulté le ).
  70. « Collège Kochersberg », sur clg-kochersberg.monbureaunumerique.fr (consulté le ).
  71. « Association Socio-Culturelle et Sportive de Gougenheim - Commune de Gougenheim », sur gougenheim.fr (consulté le ).
  72. « Loisirs Gougenheim ».
  73. « Gougenheim | Edition Strasbourg », sur www.dna.fr (consulté le ).
  74. « CP du Kochersberg », sur Diocèse de Strasbourg (consulté le ).
  75. « Recherche - POP », sur www.pop.culture.gouv.fr (consulté le ).
  76. « Recherche - POP », sur www.pop.culture.gouv.fr (consulté le ).
  77. a et b Notice no IA67005582, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  78. a b c et d « Gougenheim / Goene », sur www.kochersberg.fr (consulté le ).
  79. Notice no IA67005583, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  80. Notice no IA67005564, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  81. Notice no IA67005562, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  82. Notice no IA67005563, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  83. « Association pour la Sauvegarde des Maisons Alsaciennes de Gougenheim - Commune de Gougenheim », sur gougenheim.fr (consulté le ).
  84. Hoff, Michel & Rosenzweig, Alain. (2019). La forêt de Gougenheim dans le Kochersberg (Bas-Rhin).
  85. Gilles Pudlowski, Dictionnaire amoureux de l'Alsace, Place des éditeurs, (ISBN 978-2-259-21582-4).
  86. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.labanquedublason2.com (consulté le ).